Felicitations, c’est un garçon !

Par défaut

Bien le bonjour !
Aujourd’hui est un grand jour, une pierre blanche sur mon édifice personnel construit avec mes petits bras. Je fête en effet mon premier anniversaire de traitement hormonal de substitution. Un an donc, que je prends joyeusement une seringue pleine de vitamine T dans une de mes deux fesses.

Il y a eu plusieurs dates clés dans mon parcours, au choix mon coming-out officiel et définitif public (21 décembre 2015), les obtentions successives du certificat « d’aptitude » à la transition, la première ordonnance pour la vitamine, etc. Tout ça vous le savez déjà, si vous me suivez depuis tout ce temps.
Mais donc le 10 mai 2016, à 11h tapantes, j’ai reçu ma toute première injection, une piqûre pour une nouvelle vie, en quelque sorte.

Et tout au long de cette première année, y’a un paquet de gens que je dois remercier pour m’avoir supporté, à tous les sens du terme. Du coup là ça va être une longue liste de remerciements, un peu comme le générique de Dorothée où tu espérais voir ton prénom apparaître. Spoiler cependant : je n’ai jamais vu l’émission de Dorothée, j’étais trop petit, et aussi je vais sûrement oublier un paquet de gens, donc pardon par avance si vous êtes éventuellement vexés de ne pas lire le vôtre.
Ah et si vous scrollez à la fin, j’ai monté une vidéo un peu comme j’ai pu, qui retrace mois par mois, mon évolution, avec énormément de cuts sinon ça aurait fait 15 minutes et ça aurait été super chiant.

Donc, un énorme merci en premier lieu aux participants des cagnottes qui m’ont permis d’accélérer le processus d’accès aux soins :
Emma D, Charpi, Alia, Java, Bambi, Mathieu C, Marinou, Emeric, Reya A, Candice, Polina, Yeti, Simon, Manon, Firea, Louison, Emma B, Charlie, Segolene, Olivier, Ludovic, Didou, Isie S, Geoffrey F, Rebecca L, Sophie L, Mathieu M, Gabriel G, Roch, Thorfin, Gia, Lucy.

Un tout aussi massif merci à celleux qui m’ont écrit des lettres de témoignage pour l’obtention de mon changement de prénom:
Nathalie, Alice, Passy et Lili.

Et enfin pour terminer, quelques remerciements un peu plus personnalisés, parce que voilà, il fallait le souligner.

  • Marianne & Simon-Pierre : pour votre accueil chaleureux et l’amitié inconditionnelle qui s’en est accompagnée.
  • Poutchy : pour ton soutien quotidien, et ton amour indéfectible.
  • Leo : pour m’avoir poussé dans la bonne direction dès le début, et parce que t’es pas mon frère pour rien, ai-je besoin d’en dire plus?
  • Ma famille : Pour avoir su me soutenir, une majeure partie d’entre vous, et ne pas m’avoir tous rejeté en bloc.
  • Axelle : Pour m’avoir ouvert ta porte alors qu’on se connaissait à peine, et m’avoir laissé les clés  y compris après avoir appris à me connaitre.
  • Kris : Pour être un père de substitution incroyable.
  • Tcheu : Parce que même de loin, je sais que tu es encore là.

Bref, trêve de niaiserie, en avant pour la vidéo !
[Attention: suite à une erreur au montage, le son n’est pas très fort sauf pour le générique de fin. Faites gaffe pour ceux qui écouteront au casque. Egalement, la qualité vidéo est relativement médiocre, mais ma webcam n’est pas compétitive. Voilà.]

Publicités

2013, l’année de la chaise.

Par défaut

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog.

En voici un extrait :

Le Concert Hall de l’Opéra de Sydney peut contenir 2.700 personnes. Ce blog a été vu 15  000 fois en 2013. S’il était un concert à l’Opéra de Sydney, il faudrait environ 6 spectacles pour accueillir tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.  (vazy clique, promis c’est pas un Trojan.)

Et Petit Kao elle a le droit de parler aussi? Oui? Ah, vous me rassurez. Donc oui, bonjour bande de gens. Moi outre le fait que les gens cherchent n’importe quoi sur les internets et que les articles les plus vus l’ont été à cause de leurs images (les 4 premiers en tout cas). Donc c’est pas hyper représentatif. Mais certains autres détails le sont eux en revanche beaucoup plus. Je vous publie deux screenshots et je mettrais un petit mot juste après.

rapport2013-GGG

rapport2013-GGG2

Désolée pour le retaillage un peu crade, j’ai une petite interface. Image cliquable pour éviter de vous bousiller les yeux.

On peut donc constater que l’échange de bons procédés, ou tout simplement le linkage entre copaings fonctionne, puisque l’on retrouve Coffin Rock et Serafina (qui d’ailleurs se connaissent, le monde est petit) dans le top 5 des « vazy jte pique tes visiteurs ». FB est sans surprise number one vu que la page dédiée à la question est mise à jour par mes soins à chaque article présent ici, et même parfois juste pour le plaisir de dire des bêtises. Quant à Yukiria il s’agit d’une follower de Seraf (et qui a dû tomber chez moi), mais dont le blog est inactif depuis début 2012. Comme quoi…

Concernant le top commentateurs, Tcheu truste encore et toujours le haut du classement, de toute façon elle a le monopole ici avec un total à ce jour de 120 réactions, soit un peu plus de 18% du total des commentaires (j’ai calculé). C’est avec une surprise non dissimulée que je découvre que Kali est numéro 2 du classement, par contre pour Alixe, c’est moins surprenant déjà. Iste est en fait un pseudo planquant une de mes amies fan de yaoi (j’ai jamais compris ce que tu foutais là, ça manque cruellement de garçons pourtant hahaha!). Quant à Java, c’est une demoiselle (j’espère dire ça sans me planter) qui suit mon blog depuis un paquet de temps. Je ne crois pas lui avoir déjà parlé personnellement, et c’est très plaisant de la voir réagir ici et là malgré le fait qu’on ne se connait absolument pas.

Donc voilà. Je vais être vachement solennelle, c’est mon côté Kocoum (le mec dans Pocahontas, référence un peu, merde!); mais je tenais à tous vous remercier sincèrement pour votre soutien au fil des années, les nouveaux venus, les déjà repartis, les fidèles des premières heures. TOUT LE MONDE, même ta mère (surtout ta mère).

Je remercie aussi la plateforme de WordPress pour m’avoir concocté un article quasi prêt à envoyer, ce qui me permet de finir l’année sur une note plus positive que l’article précédent.

Rendez-vous donc demain pour le traditionnel article de banané non cette blague est nulle où je vous souhaite mes meilleurs voeux, enfin, probablement. Stay Tuned!

Pants off men(ch)

Par défaut

C'est mon coté pimp.

Des fois, et comme souvent, a cette heure ci, je me fais des reflexions toutes pourries. Et toujours comme souvent, je vous les fait parvenir via mon merveilleux mais humble blog.

Vous, inconnus, amis, lecteurs, visiteurs egarés; si vous viviez avec ne serait-ce que le tiers des nanas de mon entourage a proximité, vous auriez été incarcéré pour viol avec aggravation depuis fort longtemps.

Je me demande tres souvent comment je survis au travers de ce harem de beautés celestes quotidien. Serieusement, je vis avec l’une d’entre elle, et les precedentes avant elle. Je les cotoie chaque jour, tout du moins ceux où j’estime avoir besoin de sortie sociale; je les frequente, IRL comme sur l’internet. Chaque foutu instant est parsemé de plaisir esthetique,  plus ou moins vetu, plus ou moins fourni, plus ou moins orgasmique.

Filles, je vous aime, mais des fois, meme si Rome ne s’est pas construite en un jour, ben, Rome aimerait bien faire des calinous aussi.

Ceci est une putain de declaration d’amour a mon entourage feminin, un enfoiré de remerciement pour l’apport visuel que vous me fournissez jour apres jour.

Je sais, a cette heure ci, je deviens vulgaire, et je pourrais meme etre interprétée de travers.

J’ai pourtant un respect immense a votre egard, et j’espere vous le prouver quotidiennement.

Nana, meuf, fillette, demoiselle, girl, cutie, darling; prenez celui qui vous plaira, c’est cadeau. Plein d’amour envers vos jolies personnes, et vos non moins sublimes envellopes charnelles.

Toujours et encore, du dancing agressive, du eyesex, du flirt purement gratuit, et des taquineries verbales. J’aime. Je suis frustrée, mais j’apprecie neammoins le jeu.

_

_

_

_

Par contre, la prochaine fois, je prends pas l’option « celibataire a vie » a la créa. Mais je garde le coté « enflammable du domaine public ».

Merci. Et à la prochaine.

(article creepy en puissance, je vous en prie, ça me fait plaisir.)