To taste the flesh.

Par défaut

Bonjour à tous !

Pardon pour mon silence, mais j’vous jure j’ai une excuse en béton armé ! En effet, pour ceux qui suivent régulièrement mes aventures ou plus simplement la page FB du blog, j’ai été opérée à la fin du mois de Mars. Et comme il y a eu de très légères complications, ils m’ont gardé au chaud plus longtemps que prévu (8 jours au lieu de 3).

Et pendant que je me remettais du passage sur le billard blanc (qui était noir et bleu d’ailleurs), Sainte Alixe, Colonel Munster et quelques uns de nos supers amis ont organisés le déménagement de la wolocation vers la toute nouvelle bralocation. Braloc’ qui compte donc comme membres fixes Sainte Alixe, le Colonel pour quelques mois, et votre fidèle serviteur Petit Kao. Y’a aussi le compagnon de route de Sainte Alixe qui est très régulièrement là, plus les fréquents invités. Du coup la braloc est très animée, et ça fait bien plaisir.

On est encore bien évidemment à moitié dans les cartons et coupés de l’internet, mais j’utilise pour ma part actuellement les codes freewifi de l’ancienne woloc, pour vous publier ce court billet tapoté sous Weurd, ou son équivalent gratuit pour être exact.

Tout ça pour dire que je suis d’une excellente humeur, notamment grâce à ma possibilité de photosynthétiser depuis mon nouveau salon, particulièrement bien orienté au soleil. C’est un réel bonheur que ce nouvel appart, décidément !

Bref, sur ces bonnes paroles je vous laisse, je vais cicatriser dans la joie et la bonne humeur. A plus mes petits poulets ! <3

20150406_232207

Publicités

Dressed in nothing.

Par défaut

lemon fish

Salut à tous bande de petits pâtés au jambon.
Je constate avec effroi qu’un certain nombre de jours s’est écoulé depuis la dernière mise à jour. Au moins 10, minimum. C’est intolérable! En fait l’explication est relativement simple: devant cette avalanche de qualitay en matière d’articles depuis quelques temps, avec des vrais sujets et tout ça, je ne me sentais pas le coeur à tout gâcher avec mes inepties. Mais au bout d’un moment, vu que demoiselle inspiration, cette fourbe retourneuse de petit palpitant, ne semble pas décidée à me rendre un brin de visite, il faut bien que je meuble, et autrement qu’en gueulant des noms ikea avec un forfait consonne (…pour meubler, badum tshh).

Quelques nouvelles du front pour commencer. Sachez que j’ai un nouvel ordi, enfin, un vrai de vrai, fonctionnel et performant. Il m’a été confié à l’adoption par le copain de Sainte Alixe, que nous nommerons sobrement Chevalier Bol de Riz. J’espère qu’il saura apprécier la blague, ou tout du moins ne pas être offusqué au point de reprendre le bel objet. Bref, pour résumer Chevalier BdR a fait acquisition d’une nouvelle machine de guerre, et plutôt que de laisser son ancienne tour prendre la poussière, il m’en a gracieusement fait cadeau, ou me le prête à long terme, je ne suis pas bien sûre. Du reste, je remercie encore une fois chaleureusement Kali, pour l’offrande du combo clavier/souris, et ai une pensée émue pour Charlie, mon ancien ordi (pas le portable hein, celui encore plus ancien) qui a vu son écran et ses enceintes recyclées pour l’utilisation de Hubert, ma nouvelle tour (j’ai pas choisi le prénom, c’est le problème avec l’adoption). Du coup je suis particulièrement jouasse, puisque je peux désormais jouer à plus ou moins tous les jeux vidéos que je veux et que je possédais déjà en attente d’un meilleur matos. C’est donc chose faite. C’est aussi une des raisons pour laquelle je suis moins présente ici.

Une seconde raison, et une seconde opportunité de donner des nouvelles/raconter ma vie inutilement, c’est que la wolocation a accueillie une nouvelle wolocataire! Je lui ai pas encore trouvé de surnom rigolo, mais je vous tiens au courant dès que j’ai ça en stock. Je ne peux malheureusement pas vous expliquer les circonstances qui ont amené à son arrivée, et de toute façon ce n’est pas pertinent, mais voilà, encore une, en espérant que ça se passe mieux qu’avec la précédente, visiblement adepte du back-stab bien sale. Bref. Je vais pas m’étaler là dessus.

Mais toujours est-il que voilà, j’ai écrit cet article ce matin après une nuit blanche forcée (longue histoire), et enfin, cet après midi, après une bonne demi heure de négociations, nous en sommes arrivées à renommer ma nouvelle colloc…accrochez vous bien… Colonel Munster. L’explication serait trop longue et croyez moi, j’ai déjà zappé pourquoi exactement. Mais voilà.

Sur ces bonnes paroles, je vais terminer cet article ma foi un peu moins bien que les précédents, mais on fait avec les moyens du bord. L’illustration vous est offerte par Hubert, et son random stock d’images. Voilà voilà!

7 Raisons pour lesquelles le chocolat est un art mourant.

Par défaut

Bonjour à tous,
Décidément j’aime beaucoup ce générateur de titre aléatoire.

Je vous avais promis il y a quelques temps une surprise pour la fin du mois, et forcément j’ai oublié de le signifier, parce qu’elle est en ligne sur le blog dans les liens où personne ne va jamais. Si vous checkez la catégorie « va voir ailleurs si j’y suis » (anciennement « en vadrouille »), vous trouverez un lien direct vers ma dernière chronique en date de chez IiD, sur ma-passion-conduire-des-camions. Voilà.

Sinon pour les news, ne pouvant plus jouer à Secret World depuis des mois, j’ai décidé de commencer Guild Wars 2. Le premier était pour moi l’entrée dans le monde merveilleux du Morpeug, donc je me tâtais depuis un moment à tester ce deuxième opus. Autant vous dire que je suis loin d’être déçue. J’aime la dynamique de jeu, les graphismes pas trop dégueulasses que mon peycey accepte de faire relativement tourner, et les musiques, toujours aussi épiques. Bref, pour le moment je joue depuis 4 jours, et je suis level 45, tout va bien donc. J’ai une vie à côté sinon, promis. Voici ci-dessous une photo de mon petit (premier) perso. Je précise premier parce que je compte bien les multiplier à l’avenir.

gw019

Pour finir ce modeste article, je souhaitais informer que Ada-les-bons-coudes/Advice-Ada a fait son grand retour à la wolocation il y a une petite poignée d’heures. Du lulz par kilos de douze à venir donc, ou pas, ça va dépendre de notre capacité à dire des conneries (qui est sans limites, précisons-le).

Foila. Le bisou, le à bientôt pour un nouvel article au titre bien pourrave \o/.

Vrac #17

Par défaut

Bonjour à tous.

Assez peu de news ces temps-ci. En plus j’ai eu la présence d’une invitée de marque en la personne de Tcheu toute la semaine qui vient de s’écouler, donc j’étais très occupée à la distraire et à ainsi m’obliger à aller dehors.

Sinon mon facteur a fait du zèle cette semaine. D’habitude il se contente de déposer mes paquets dans ma boite aux lettres (celle qui ne se verrouille pas). J’ai jamais eu de souci jusqu’à présent, mais cette fois, il m’a laissé un superbe avis de passage, et j’ai dû attendre ce matin pour récupérer mon paquet. J’ai même dû signer, alors que d’habitude je signe pas ce genre de paquets (j’ai déjà plusieurs commandes à mon actif sur le site en question). Enfin de toute façon, maintenant que j’ai pu l’ouvrir sauvagement, en voici le contenu:

tee01

tee02

Le premier est pour moi, d’un magnifique vert bouteille, il arbore un logo stylisé de la maison Slytherin. Le second est pour Twenty, c’est son cadeau de Noël. Lui il m’a offert les finances pour aller en Angleterre, rien que ça…

Ha oui, du coup fallait que je vous en parle. Il n’y aura certainement pas de mise à jour entre le 18 et le 27 Janvier. J’uploaderais fort probablement quelques photos à mon retour. Mais je pars avec seulement Alaristok (mon eeepc), et comme c’est un bébé capricieux, il plante quand je lance la plateforme WordPress. Donc bon.

Enfin bref. Sur ces bonnes paroles, je vous laisse, j’ai des jeux vidéos à terminer.

And you’d look so good.

Par défaut

manfredsak01

Après l’introduction d’Hildegarde (ma valise) en décembre 2011, la wolocation, ou juste moi en fait parce que Twenty cautionne pas mes conneries; je suis donc fière de vous présenter Manfred! Mon nouveau sac à dos. C’est drôle en fait, parce que étymologiquement ce prénom signifie quelque chose comme « homme de paix », alors qu’en vrai, c’est un sac militaire. Mais ça ne fait surement rire que moi, alors passons à une revue détaillée…

Manfred possède un fond renforcé ainsi qu’une plaque de séparation dont je n’ai pas bien compris le fonctionnement pour le moment. Manfred existait en plusieurs coloris, mais je l’ai pris noir, parce que ça va avec tout. Avec un nombre incroyable de 5 poches plus une grande ouverture centrale, Manfred est pratique, et saura me permettre de séparer mes petits panties de mes chaussettes, et ma cablature de mon sandwich. Manfred a lui tout seul peut être porté de plein de façons différentes! En bandoulière  en sac à dos, à la main… Et cerise sur le chapeau, Manfred à une capacité d’environ 6 Verkholapin sans trop tasser (c’est fragile les verkholapin), comme l’atteste la photo ci dessous.

manfredsak02

Enfin, comme je suis une grosse quiche pour prendre des photos et que de toute façon les Internets font ça mieux que moi, en haut se trouve la gueule du sac!

C’était l’info useless, merci et à vous les studios \o/

Let me keep freaking around.

Par défaut

Des fois, je me dis que si vous cherchez un peu d’où sortent mes titres d’articles, vous découvririez que j’ai des goûts musicaux assez douteux… Mais passons.

J’ai plusieurs idées d’article en stock, et malheureusement, l’inspiration me fait défaut ces temps ci, donc plutôt que de privilégier la quantité à la qualité, tel certains restaurateurs à volonté, je m’abstient pour le moment et attends un peu, histoire de voir si ma douce muse revient me visiter. Si possible pas en pleine nuit comme elle en à l’habitude, cette petite catin demoiselle.

Mais sinon en vrai j’ai deux « chroniques » de trucs divers à retravailler depuis des mois pour If Is Dead, mais il faut que je trouve un créneau compatible avec DabYo, et c’est là tout le challenge.

Pour le reste, j’ai décidé d’arrêter de fumer, j’en suis à mon 3e jour sans combustion, et j’ai des légères envies d’éviscérer des gens avec une pelle de combat. Oui, rien de bien subtil donc.
Non, en vrai j’ai ressorti Erika (ma clope électronique), et je tiens (pour le moment) la route sans trop de difficultés.

La cohabitation avec Twenty se passe nickel, on se fait même suffisamment confiance pour s’échanger nos ordis afin que je puisse jouer à mon nouveau MORPEUG, pendant que lui n’a que besoin de l’Internet, chose que Frederick parvient encore à fournir.
Pour la partie glamour, pendant que cette phrase s’écrivait, j’ai eu le temps de courir vomir mon café, me laver les dents, galérer pendant 8 min 27 pour ouvrir un pot de confiture, et me faire deux tartines beurre/fraises. Non, ça ne sert à rien pour vous de savoir ce qui se passe en coulisses durant les rédactions, c’est juste histoire de faire du remplissage, et avec mes bêtises j’ai fait au moins 5 lignes de texte! SUCCESS.

Pendant ce temps, je demande aux coupains de me filer du sujet d’article, parce que le fromage blanc qui me tient de cerveau a décidément pas envie de m’aider aujourd’hui. Et on me répond « ça dépend t’aimes bien aborder quel genre de sujets d’habitude? ». Ok, toi déjà t’es grillé, tu me lis pas. Ensuite, je répondrais que j’aime bien enrober mon quotidien de tout un tas de conneries verbales avec des tournures de phrase à la mord-moi-l’pif, le tout joyeusement mélangé avec une vulgarité sans faille et un soupçon d’absurde véridique. C’est un assez bon résumé je trouve. Qui dit mieux? (MIEUX!)

Bref, là où je voulais en venir à la base, parce que j’aime bien explorer tous les chemins avant d’arriver au but; c’est que j’ai une certaine tendance à détailler avec vous, chers lecteurs, ma vie de tout les jours, et de tourner ça de façon humoristique  Le seul problème, c’est que forcément s’il ne se passe rien, vu que je ne suis pas sortie de chez moi depuis approximativement 11 jours. Du coup je me vois mal vous raconter les tribulations de la souris qui vit dans mes murs, de la vaisselle sale qui s’accumule, ou encore de mon incapacité à tenir un budget. Non, sincèrement, tout ça on s’en fout.
Et je vous dirais bien de m’aider, et de m’envoyer des idées de sujet à exploiter avec mon petit clavier, mais j’ai pu constater que le taux de participation n’équivaut absolument pas au taux de visiteurs. J’dis ça, j’dénonce.

Pour finir sur une note plus joyeuse, euh, bon comme je trouve rien j’ai mis une image drôle en haut de l’article, nécessitant un minimum de connaissance de l’anglais pour saisir le jeu de mot. Mais pour ceux qui n’ont pas cette chance, Oven ça veut dire Four.

Don’t mind me, I’m just passing by…

Par défaut

Bon, on est vendredi 13, ce qui veut dire que ça fait 12 jours que je n’ai pas mis mon blog à jour, ça craint un peu. Je vais donc faire l’effort en ce jour de chance (serieux, j’ai eu vachement de bol avec les feux rouges et les bus aujourd’hui).

Que pourrais-je bien vous raconter de flabuleux? Je ne sais pas encore, mais je sens que je vais pas trouver.

Tout d’abord, pour donner un peu de les nouvelles, disons que c’est les habituelles. Je vais bien, « à chaque jour suffit sa peine » je dirais. Mon travail est toujours aussi bancal, et je vais bientot devoir en trouver un nouveau pour la rentrée, je suis pas du tout inquietude, du tout…

La woloc va bientot accueillir un nouveau venu electronique, c’est même une adoption, puisqu’il n’arrive pas du magasin, mais de chez mon amie Tcheu, je ne vous en dis pas plus pour le moment…

A propos de woloc, Cousin Machin est un invité de qualitay. Il fait la vaisselle, le ménage le week end, même le repas quand j’ai la flemme, et il est calin avec le lapin, il a même réparé la douche. Qualitay je vous dit. Mais bon, vous vous en foutez probablement…

Vous vous en rendez pas compte parce que vous lisez ceci d’affilée, mais ça fait bien 10 minutes que je bloque sur quoi vous dire. Je n’ai en stock que des choses privées qui ne vous concernent pas.

Tiens je reviens sur mon cousin, ma grand mère m’a aujourd’hui sorti qu’il faudrait que je me trouve un garçon du même acabit. Hum… comment dire… Ca risque être un chouilla complexe. C’est vraiment dommage que je puisse lui parler de tant de choses, mais surtout pas de ma vie privée. Mais bon, là encore, ça ne vous regarde pas trop trop. Heureusement que papa et maman sont plus ouverts d’esprit, peut-être même un peu trop… Mais c’est pas pour vous offenser hein! Non je dis ça parce que je sais que vous me lisez avec assiduité.

Enfin bref. Ha oui sinon j’ai fini Mass Effect 3, je dois dire que je l’ai torché bien proprement en une courte semaine (où je travaillais d’ailleurs), et si je dois donner mon avis sur la fin, j’utiliserais cette citation, tirée de je-ne-parviens-plus-à-savoir-où : « Peu importe la destination, seul le voyage compte ». Et cette phrase est tellement adapté au jeu. Le deroulement est superbe, plein de belles emotions, parfois un peu de tristesse, mais tellement d’epicness. Et pourtant, la fin a été incroyablement décevante à mes yeux. Sans vouloir spoiler, je citerais encore une fois quelqun d’autre, à savoir un illustre inconnu sur Tumblr « Whether or not you kept the data, chose Ashley or Kaidan, saved the council or not, or left no one behind doesn’t matter. Because in the end, it all comes down to your favorite color. » 

Ce qui donnerait en bon franchouillard approximatif: « Qu’importe que vous ayez choisi de garder les données, choisi Ashley ou Kaidan, sauvé le Conseil ou non, ou n’avoir laissé aucune personne derriere vous n’a aucune importance. Parce qu’en definitive, tout ça ne dépend que de votre couleur préférée ».

Je trouve ça assez juste. En esperant que la future DLC de fin « corrigée » rattrape le tout.

Enfin voila quoi. Sinon j’en profite pour passer un petit message perso, j’en profite, c’est mon blog après tout.

Je souhaite à mon amie Daytona un bon retablissement, et du courage et de la tenacité et de la patience, tout ça par kilo de douze, parce que avec sa cheville qui clopine, elle devient barge à en egorger des brouettes de petits chatons.

Ce sera tout pour aujourd’hui! A plus tard tout le monde, moi je vais aller embêter Evguen qui n’a pas rendu son EVV à temps, le sacripan.

Pour conclure, une image dédiée à ma soeur, avec un fabuleux jeu de mot, je la gardais en stock depuis un moment…

Razzmatazz!

Par défaut

TONIGHT WE DINE IN HELL - mais vaisselle d'abord.

Aujourd’hui, je vais vous raconter ma folle demi-journée. Demi parce qu’il est a peine 18h et que je sort ce soir, donc demi, obviously.

Tout d’abord, j’ai du me lever à 7h30 pour aller bosser, et arrivée sur place à 9h, personne (à part mes deux collegues qui attendaient), la porte est fermée, et on ne viendra nous ouvrir qu’a 9h35. Apres avoir englouti un des plus immondes cafés que j’ai jamais bu, on a installé le materiel et attendu la venue des parents. Pour faire court, on a flyé toute la semaine pour une grande rencontre ce samedi. Et resultat, on a eu 4 personnes. Sur 2h30. J’avais pas du tout l’impression de m’etre levée pour rien, du tout.

En rentrant, après deux episodes de CardCaptor Sakura (j’ai decidé de tous les revoir, merci JDG), j’ai choisi de m’attaquer à la vaisselle. Mais comme elle etait là depuis 1000 ans facile un mois, elle a commencé a prendre vie, et là dessous, ils avaient déja inventé la poudre. J’ai donc enfilé mon masque-a-gaz-custom, qui, même sans les filtres, masque un bon 80% des émanations olfactives du golem de vaisselle. Accessoirement j’ai du passer pour une cinglée auprès de mes voisins du dessus, qui me voient à travers la fenêtre du salon. D’ailleurs cet enfulé a joué de la trompette pendant 2h, et SUPER MAL EN PLUS.

Bref, après 1h de gaspillage d’eau, j’ai decidé de prendre une pause, regarder un autre episode de Sakura, et aller faire des courses. J’ai aussi dû faire un double des clés pour mon cousin qui arrive ce soir. Pour la petite « blague », j’en ai eu pour la coquette somme de 25€, pour DEUX clés. TOUT EST NORMAL.

Et pendant que je faisais les courses, alors que j’avais pris du pain, arrivée à la caisse, il avait disparu. Je soupçonne fortement quelqun de me l’avoir chourré dans mon panier, c’est inadmissible!

Apres en rentrant des courses, mon bus a percuté une bagnole. Mon premier accident de la route <3 . C’etait vachement impressionnant quand même, heureusement que moi j’etais dans le bus et pas dans la voiture. Mais y’a eu un superbe vol plané de parechocs et de phare arriere.

Les gens ont tous rouspétés, parce que comme c’etait le 16, y’en avait un bon tiers qui avait un train à prendre. Bande de faux bordelais, tout le monde sait bien que si on veut avoir son train il ne faut jamais prendre la ligne 16… JAMAIS.

Du coup j’ai du rentrer à pieds depuis Palais de Justice, avec mes courses bien lourdes, c’etait plein de lolisme. Et sur le chemin je me suis fait froler par un autre bus qui tournait à un angle de rue etroite, j’ai eu super peur, le truc est passé à 15 cm de moi.

Là, je suis rentrée, à l’abri du danger de l’exterieur. Mais j’ai peur pour la suite de la journée, parce qu’il me reste à recuperer mon cousin (il faut que je lui trouve un surnom pourri) à la gare, le ramener à la maison, lui filer ses clés à 25€, et filer à mon concert (de Robots in Disguise).

Voila, c’était peut-être pas nécessairement follement intéressant à lire, mais j’ai essayé de rendre le tout un peu amusant. Le titre vous est offert par Froggy Mix, aka le générique français/anglais de Sakura (que je regarde en japonais, rassurez vous), et qui a tourné en boucle dans mon salon pendant la vaisselle.

Sunday Morning dans ta face.

Par défaut

Bonjour à tous, il est actuellement 8h du matin, et je m’en vais vous raconter une énième aventure rocambolesque.

Alors que je dormais paisiblement depuis 2h30am, il y a une heure, à 7h donc, ont sonné chez moi 3 amis ivres et sans logement proche. Je me suis limite fait engueuler parce que je suis pas descendue ouvrir la porte assez vite, alors que bon, 7h du mat’, moi, je dormais.

J’ouvre donc dans la joie et la gueule de bois à Anesha, Evguen et Lou, tout trois particulierement alcoolisés, alors que j’avais rendu ma quantité à la nature de nombreuses heures auparavant. Ils debarquent donc assez bruyamment avec un pack de bieres et leurs gueules enfarinées, en me réclamant le gite et le couvert. Je fais donc des pieds et des mains pour trouver couvertures & oreillers pour 3, hop, un dans la cabane, une dans le fuck-you bed, une dans le mien, la fille la plus hétérosexuelle des trois, tant qu’à pas faire de conneries, on est jamais trop prudent avec ses potes bourrés.

Apres donc une heure de negociations à base de « qui dors à quel emplacement », quelques cigarettes pas finies, un ou deux vomis propres et des trop grands élans de voix pour ma tête de kao mal reveillée; ils finissent par tous s’endormir comme des merdes, sauf moi.

Me voila donc, à 8h10 du matin, à vous ecrire cet article, jeunes et moins jeunes gens (salut papa), pour vous conter cette flabuleuse histoire, en mode insomniaque-anesha-putain-tu-ronfles-serieux, en ecoutant du bon tchaïkovsky de derriere les fagots, et en essayant de pas trop faire de bruit avec le clavier pour pas reveiller le cadavre à 1m de moi.

Si j’ecris ces lignes, ce n’est pas pour me plaindre de mes amis improbables, ou vous soumettre l’idée d’ouvrir une auberge de jeunesse payante très prochainement, non, si je vous tapote ces lignes mes amis, c’est pour que vous le lisiez demain, et que vous vous rendiez compte de la chance que vous avez de nous avoir, moi et mon infinie patience.

Mais je vous aime quand même va.

Un bisou à tout les lève-tot qui liront ceci, et ceux qui se lèveront avec ma main tendue pleine de doliprane un peu plus tard.

L’image quant à elle, est totalement hors-sujet, mais vous avez l’habitude je pense. C’est une inside-joke à Mass Effect. Mais je sais que certains de mes plus fidèles lecteurs y ont joué.

You have no choice.

Par défaut

Souhaitons la bienvenue a Hildegarde, la valise des warriors.

Je l’ai prise marron, au cas où il y ai des éclaboussures de sang.

Mini-article pour vous annoncer que je pars quelques jours en vacances, et que les mises a jour risquent s’en ressentir légèrement. Ceci dit, j’embarque Frederick dans l’aventure, donc il se peut que je poste depuis Narnia. Bon nouvel an a tous!