Life is Strange : Before the Storm #1

Par défaut

Vous l’aurez peut-être noté, mais cet article a pris son temps pour arriver.
J’avais pourtant pré-commandé le jeu, et l’ai installé le jour de sa sortie. Mais si j’ai mis tout ce temps pour le lancer, c’est parce que j’avais peur. La vérité c’est que je suis angoissé par les jeux à choix. Si le premier LiS m’avait rassuré d’entrée, c’était grâce à sa mécanique de jeu consistant à remonter le temps de quelques secondes. Cela permettait non seulement d’apporter un angle différent de gameplay, mais surtout de corriger mes bêtises si je regrettais mon choix.
Et si j’ai couiné comme un fanboy à 5h du matin quand la bande annonce du préquel a été diffusée à l’E3 2017, le fait de savoir que je ne pourrais pas remonter le temps à loisir dans cet épisode centré sur Chloé, m’a terrifié. De ce fait, j’ai mis quasiment deux mois à booter le jeu. Alors, est-ce que ça valait le coup d’attendre?

_

Synopsis : Retour dans le passé d’Arcadia Bay, puisque les événements de Before the Storm, comme son nom l’indique subtilement, se déroulent trois ans avant Life is Strange original. On découvrira donc, étalé sur trois épisodes (plus un mini épisode bonus pour ceux qui ont commandé la version collector) la folle histoire d’amitié entre Rachel Amber et Chloé Price. Comment tout a bien pu commencer en somme.

En quelques mots :
Retourner à Arcadia Bay m’enchantait au plus haut point, découvrir Rachel autrement que via un poster de recherche un peu flou, redécouvrir Chloé sous un nouvel angle, celui de l’adolescente un tout petit peu moins bousillée par la vie que dans LiS original, en bref, retrouver toute une ribambelle de personnes auxquels on s’est déjà attachés, mais les voir évoluer d’un point de vue bien différent de celui de Max.

Bien loin de la maladresse de Maxine, on prend les commandes de Chloé, la rebelle, la badass, la terreur aux cheveux bleus !
Heh mais attendez… c’est une brunette en fait? REMBOURSEZ.
Plus sérieusement, passé le choc premier de Chloé avec sa chevelure naturelle, on redécouvre avec plaisir qu’elle n’a rien perdu de sa verve légendaire, c’est même devenu l’espèce de « pouvoir spécial » de Before the Storm, à utiliser avec finesse, mais rien qu’un tuto rapide ne saurait expliquer.

Car c’est là la force et ma principale source d’angoisse dans BtS : tous vos choix sont définitifs. Et un frisson va probablement vous parcourir chaque fois que l’icone « cette action aura des conséquences » apparaîtra, qui n’est ici plus un papillon mais un symbole illuminati, subtil.
Libre à vous de recharger votre sauvegarde si jamais vous pensez vous être gouré, mais sachez, qu’il faudra recommencer la séquence dans son entièreté, donc possiblement de longues minutes avec les même dialogues et cinématiques impossibles à zapper. Et des fois, c’est relativement pénible.

Côté scénario, pour ce qui est du premier épisode en tout cas, il y a autant de finesse que de passages prévisibles. Des moments très délicats entrecoupés de phases plus brutales, ou bien serait-ce l’inverse?
La patte Life is Strange est bien présente, beaucoup d’émotions variées, mais toujours très intenses. En revanche, graphiquement on a fait un bond en avant. La synchronisation labiale est bien plus réussie, et beaucoup plus fluide. Même les visages semblent moins figés, tout est beaucoup plus expressif, mais sans perdre de la douceur dans les arrière-plans.

En resumé :
Un retour dans le passé pas si prévisible que ça. Il est très délicat de ne pas réagir face aux autres personnages en fonction de ce que l’on sait de LIS premier du nom. Egalement, prendre le contrôle d’une adolescente aussi awkward que violente verbalement s’avère vite un exercice de haute voltige pour ne pas se mettre la ville entière à dos.
On a vite fait d’oublier comment se déroule LIS, pour ne réellement s’attacher qu’aux protagonistes de Before the Storm. Et je crains que plus haut les émotions vont monter, plus difficile sera la chute.

J’ai vraiment adoré retrouver Chloé et la redécouvrir complètement sous un jour nouveau. J’ai hâte de faire la suite, j’ai aussi très peur de comment tout ceci va se goupiller, mais bon, maintenant que j’ai commencé, pas de retour arrière possible !

C’est parti pour ma sélection de screenshots garantis sans spoilers !
_

Le jeu a parfois conscience de vos répétitions.

Comme un air de déjà vu…

Un comparatif de la fameuse refonte graphique!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s