Souffle donc tes bougies !

Par défaut

Aujourd’hui, cela fait 8 ans que ce blog existe.
Soit 2922 jours, en comptant les années bissextiles.

Et les chiffres sont assez hallucinants : Plus de 560 articles en ligne, plus environ 250 qui ont été supprimés avec le temps. Et il en reste encore un paquet à dégager.
Car, et j’ai l’impression de dire ça tous les ans, mais je n’ai gagné en qualité qu’après plusieurs années. Cela doit faire environ 3 ans, que la ligne éditoriale s’est réellement améliorée, et est devenue plus qualitative (on essaye en tout cas).

Je ne poste plus juste pour le principe de raconter ma vie, j’essaie au maximum de dire des vrais trucs, si possible intéressants, et dont on peut tirer des leçons, ou au minimum avoir une opinion sur la question.
Non pas que j’ai déjà menti, ou raconté des cracks, mais qu’on se le dise, c’était aussi chiant qu’inutile.

Et je dois dire que, je ne pensais pas écrire aussi longtemps. Enfin, je ne pensais pas vivre aussi longuement surtout, mais c’est un autre sujet.
Mais il faut bien avouer que, s’il est facile d’ouvrir un blog pour l’été, le tenir sur la durée est un exercice bien plus délicat. Continuer à tenir ce blog ouvert, alors que ma vie change, évolue, bouge dans tous les sens, ce n’est pas chose simple. Entre les périodes de dépression à répétition, et les différents changements de direction qu’ont pris les thématiques abordées, je suis étonné de ne pas tou.te.s vous avoir perdus en route.

Et le fait que cette plateforme ait survécu à tous ces événements pas toujours évidents à gérer, me rend assez fier. Et cela a fonctionné dans les deux sens. Parce que durant certaines périodes, écrire m’a clairement permis de tenir la distance, si je passais huit jours sans sortir de chez moi, au fond du gouffre et en pyjama, je me disais qu’au moins, j’avais produit du contenu, et ça me laissait entrevoir un peu la lumière au bout du rouleau.

Du coup, même si mon lectorat a évolué lui aussi avec le temps, je tiens à vous remercier tou.te.s pour m’avoir soutenu tout ce temps. Que vous soyez lecteurice de la première heure, nouveau venu ou quelque part entre les deux, merci à chacun.e d’entre vous pour toutes ces belles années, et ces milliasses de lignes de texte, lues comme rédigées.

Cela sonne comme un au revoir, alors que bien au contraire, le parcours ne s’arrête pas là, le chemin est encore bien long, je l’espère en tout cas.
A vous comme à moi, je nous souhaite encore de belles années à venir, ensembles.

Merci.

Publicités

Une réflexion sur “Souffle donc tes bougies !

  1. TuttyKroa

    Merci à toi de tenir ce blog à jour (je ne peux pas en dire autant…).
    Grâce à toi, il y a beaucoup de choses que je comprends mieux qu’avant !

    Longue vie, et prospère !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s