I’m all alone and I want to cry

Par défaut
Bonjour à toi, peuple d’internet.
Nous sommes au matin du 9 novembre 2016, et le monde se réveille en apprenant que Trump a gagné les élections américaines.
Hillary n’était pas toute blanche non plus dans cette campagne, mais à choisir entre un petit rhume ou la malaria, voilà quoi.
Je suis présent sur un tas de réseaux sociaux, avec notamment Twitter et Tumblr, où je follow un paquet de personnes qui vivent aux Etats-Unis. Et concrètement, l’intégralité de ma timeline est en PLS.

On se demande tous comment on a pu en arriver là, et la réponse est malheureusement assez évidente. Je vais étayer mes théories au fil de cet article que j’espère plutôt court, puisque écrit totalement à chaud et sans le moindre recul. Soyez prévenus.

Tout d’abord il y a eu tout ce mouvement qui vous encourageait à aller voter. Parce que chez toute personne avec des opinions « honorables », personne ne s’attend à avoir des proches qui votent pour les extrêmes. Mais malheureusement c’est une réalité. Chacun a son droit à avoir une opinion politique. Et puisque tout le monde a le droit de vote, même ceux que vous considérez comme l’adversaire, ont des partisans. Si effectivement tout le monde votait, ce n’est pas forcément les « gentils » qui gagneraient, si réellement gentils il y a.
Ce qui m’amène à mon second point.
_
Nous sommes en plein cœur d’une réalité où les gens se détestent pour tous un tas de raisons. Aussi peu valables soient-elles. Même sans aller jusqu’à regarder aux USA, ouvrez un peu les yeux sur notre jolie France. La Manif pour Tous a des partisans, et pas qu’un peu. Les manifestations se multiplient, pour un bord comme de l’autre, et tout le monde déteste la police.
La moitié de la population crache allègrement sur les migrants, à vous en donner le cancer si vous lisez les commentaires sur internet. On voit des centres d’accueil incendiés dans la capitale. On voit des zones entièrement re-cimentées avec du gros caillou pointu pour que les SDF ne puissent plus s’y installer pour dormir. On a vu des femmes voilées se faire verbaliser parce qu’elles n’étaient pas assez déshabillées sur la plage, et on argumente que d’autres femmes l’étaient trop puisqu’elles ont été violées.

Il suffit d’allumer la télévision 10 minutes pour constater que les émissions qui trustent l’audimat sont un florilège de sexisme, de racisme, et de LGBTphobie.
On en est à ce qu’en soirée avec des gens que je considère comme mes potes, on essaye de me défendre des vidéos « humoristiques » qui participent à rendre ridicule les personnes transgenres, les personnes handicapées, les personnes marginalisées etc…
_
Le monde va mal. Ça ne date pas d’hier. Et ce n’est pas près de s’arrêter.
Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, parce que j’ai la nausée.
_
Dites aux gens que vous aimez, que vous les aimez. Prenez soin de vous.
Faites une sieste.

2 réflexions sur “I’m all alone and I want to cry

  1. tuttykroa

    Comme Tcheu, je trouve ton billet assez court… mais je comprends que tu ne détailles pas davantage.
    Il y a quelques années, un homme a dit « aimez-vous les uns les autres »… alors pourquoi tant de haine dans ce bas monde ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.