I hear the roar of a big machine

Par défaut

Bonjour à tou.t.es !

Bon, okay, j’ai raté le coche de la journée internationale de la visibilité bisexuelle, mais mieux vaut tard que jamais.

Je ne suis moi-même pas bisexuel, ni pansexuel d’ailleurs, mais je voulais revenir sur un détail de définition qui est vachement important, et j’espère tellement ne pas dire de conneries en le faisant.

J’entends très souvent justifier de la distinction entre les termes de bisexualité et pansexualité par la phrase suivante: « Être pan c’est comme bi sauf que ça inclus les trans ». Et cette simple phrase est tellement, mais alors tellement problématique…
J’ai sûrement dû déjà la sortir moi-même, mais c’était y’a longtemps, quand j’étais con et pas éduqué à la question. Et je regrette tellement cette période. Et comme il n’est jamais trop tard pour être informé, je vais aujourd’hui vous expliquer pourquoi cette simple phrase d’une dizaine de mots comporte au moins deux erreurs majeures.

On va commencer par le plus simple : on parle de PERSONNE trans, et non pas de une trans / un trans.
Pourquoi? Parce que c’est une simple histoire de respect et de considération. La personne est effectivement transgenre, mais ça reste une personne. On évite de ramener un.e individu à sa spécificité, quelle qu’elle soit. Tout comme on évite, idéalement, de parler des homosexuels, des noirs, des handicapés. Ce sont des personnes. Qui sont effectivement homosexuelles, ou noires, ou handicapées, ou tout ça en même temps, on s’en fout, ce sont des personnes quand même.
Et pas la peine de m’envoyer des screenshots de toutes les fois où j’ai fait l’erreur, je le sais, je ne me relis pas assez.

Mais bref, tout ça pour dire que c’est hyper réducteur de ramener une personne à sa simple classification, parce que rien que moi je suis multi-classé, donc non, on évite. C’est plus sympa.

Ensuite, et c’est le gros du morceau, la transidentité n’est pas un genre à part entière. Il n’y a pas besoin d’avoir une orientation particulière pour avoir envie d’avoir des aventures avec des personnes trans. Éventuellement une plus large ouverture d’esprit, admettons.
Les personnes transgenres ne sont pas « le troisième genre ». Si ces personnes sont binaires, alors elles sont du genre femme, et ils sont du genre homme. Et si ces personnes sont non-binaires, bah iels vous indiqueront les pronoms que iels souhaitent qu’on utilise envers leurs personnes.

Side-note: La binarité c’est le fait de se sentir exclusivement femme, ou exclusivement homme. La non-binarité c’est tout ce qu’il y a, éventuellement entre les deux mais surtout tout autour.

Donc à la limite, la seule distinction qu’on pourrait trouver entre la pansexualité et la bisexualité, c’est cette affaire de binarité. Et que donc en dehors de cette distinction masculin/féminin, on trouverait les personnes non-binaires, les personnes agenres, et les personnes genderfluid.

Side note: Le fait d’être agenre c’est de n’appartenir à aucun genre. Le fait d’être genderfluid c’est le fait de se sentir flexible dans son identité de genre, et ça peut même dépendre des jours et de tout un tas d’autres paramètres que je ne maîtrise pas personnellement donc je vais arrêter là ma parenthèse.

_

Tout ça pour dire que, seules les personnes se définissant comme bi ou pan peuvent vraiment dire à quel point elles et ils distinguent les deux termes. Et même que des fois, les personnes directement concernées peuvent aussi dire des conneries, surtout si ces personnes ne sont pas éduquées à l’énorme palette de genres existants.

Pan = Poêle/Casserole

Pan = Poêle/Casserole

Publicités

Critères de Sélection #4

Par défaut

J’ai une mauvaise nouvelle pour vous. Même si les articles de la série « Critères… » ne sortent que rarement, celui ci est probablement le dernier avant longtemps. Dans la mesure où le système de statistiques sous WordPress a bien évolué, j’ai accès bien moins facilement aux mots clés des moteur de recherche. De ce fait, je n’y pense pas toujours et j’ai moins de petites perles à inclure dans mes sélections. En conséquence, savourez bien celui ci, comme à votre habitude !

Ah et pour ceux qui ne connaissent pas le principe, vous trouverez en première partie en gras, des recherches google/bing/yahoort qui sont arrivées jusqu’à mon blog de façon particulièrement obscure, et en face, une blague de circonstance issue du fromage blanc qui me sert de cérébral.
Bref, je vous souhaite une excellente lecture.

_

dessin animé la reine de neige avec bottes une reine qui maichan irvin > Euh je… Je?

film ressemble petit chaperon rouge > Hm… Grand chaperon vert. Ah! Robin des bois?

fesses anna torv > Qui sont très belles au demeurant.

les trois spies gueule > If you wanna be my lover, you gotta get with english!

bitume gay > J’imagine facilement une blague avec la rue pavée de zizis, marcher sur les fesses et tout ça… Mais sinon en vrai à Vancouver (Canada) y’a un passage piéton arc-en-ciel.

vif gay > C’est comme le vif d’or, mais tu l’attrapes pas avec ta bouche Harry!

des fesses > Pas « fesses », pas « les fesses de quelqu’un en particulier », non. Des fesses. Point.

pourquoi emma watson mets un masque > Parce qu’elle s’est infiltrée chez les mangemorts pour fanfrelucher avec Bellatrix… Je sens la fanfic s’ecrire toute seule. *popcorn*

ourson pervers > C’etait pas des pots de miel en fait…

complications des gay > Le SIDA. (pardon)

gay cas social > Plus maintenant, mais c’etait à quel propos?

lesbienne saucisses > ELLES SONT VAGITARIENNES JT’AI DIT.

blog gay sincère et gratuit > Les gars je crois que j’ai trouvé ma nouvelle punchline.

catwoman la liberté c est le pouvoir > Tiens, eux aussi ils ont trouvé leur nouvelle punchline.

vidéos de gay avec bocou de spammer > Fallait installer Adblock les mecs.

photos lesbiennes à poils non censuré > Vu que certaines ne se rasent pas, ça va etre facile à trouver.

petite pute > C’est celui qui dis qui l’est, d’abord.

film fiction avec longue manteau rouge capuche > Blanche Neige.

diable sein sur la tête > Bien plus pratique pour les relations polyamoureuses !

sous bock montée > Je visualise une structure en dessous de verre assez conceptuelle, pas vous?

ma soeur a des gros seins > Grand bien lui en fasse, petit incestueux.

take me hochet > Et s’il est moche, en français ça donne prends moi hochet laid (badum tsssh)

salut je suis a la recherche d’un films avec des quatre jeunes garçonsou il ont des pouvoirs et vampire je crois ou il y a un ki a un grand pouvoir et ou il tombe amoureux d’une fille humaine. je vois un peu le debut ils sont sur une falaise et qui vont a une fête > Je parierais sur un manga. Mais sinon, euh, à l’aide?

ça femme est tres chiante elle a enterrer vivant > He had it coming! He only had himself to blaaame!

alternative aux pansements > A la torche, comme les braves!

lesbian dans 16 ans ou presque > Seulement 16 ans? Lesbien raisonnable?

porno témoins de jéhovah gay > Pour les TJ je sais pas, mais il en existe avec des Mormons, petit vélo inclus!

chaussure > Tu pourrais au moins préciser la pointure, vous faites pas d’effort putain.

porno de xena la guerriere > Avec Lucie Flawless et Renée O’Connar

_

Sur cette note pleine de bon goût, passez une meilleure journée !

I’ve had just enough

Par défaut

Prends moi dans tes bras et dis moi qu’ensembles on les vaincra.

Y’a des moments dans la vie, qui t’interpellent suffisamment pour te renvoyer en phase d’introspection. Et généralement ce ne sont pas des déclencheurs particulièrement joyeux, pas plus que ne l’est ladite introspection.

J’ai eu hier ce petit moment de recul, avec un vieux sentiment de « meh » dans la bouche. La première personne qui a su faire battre mon cœur, et je parle de l’époque lointaine du collège, vient de se marier. Alors c’est cool pour elle hein, je dis pas le contraire. Mais ça m’a renvoyé au fait que moi, je suis bien loin de ce genre de projets.

Parce que pendant que les gens que j’ai connu quand j’étais enfant se marient et/ou font des gamins, moi je me bats quotidiennement pour le simple fait d’être reconnu en tant qu’individu.

Pendant que les gens construisent des choses, j’en suis encore à être assis sur mon canapé à rédiger des articles à des heures impossibles de la nuit, pour un blog qui ne décolle pas, à jalouser secrètement tout un tas de gens, en écoutant de la musique déprimante. Autant vous dire qu’on part pas gagnant les enfants.

Au final qu’en conclure? Que y’a des jours avec et des jours sans. Aujourd’hui c’est l’absence totale. Qu’en fin de compte, moi j’veux juste être heureux, et construire des choses aussi, mais que les châteaux de sables des autres, se modèlent plus rapidement. Ils ne sont pas nécessairement plus jolis ou plus réussis. Ils sont juste plus vite en place. Et de mon côté je m’obstine très probablement à piétiner le mien, insatisfait du résultat.

Je n’ai parfois pas toutes les réponses à mes propres questions.

Florilège #1

Par défaut

Comme le titre ne l’indique pas assez, voici pour vous une petite sélection des remarques lâchées innocemment que j’ai pu entendre ces derniers mois. Histoire que vous vous rendiez un peu compte de la violence quotidienne des gens à l’égard des personnes transgenres. Et quand je dis gens, c’est autant des individus random que des personnes que je connais et pensais plus éclairés que ça.

  • Ah mais t’es une fille en fait !
  • Mais… tu fais comment pour faire l’amour?
  • Tu ne seras jamais mon fils, parce que tu n’auras jamais de couilles.
  • Mais sinon, légalement parlant, quand est-ce qu’on pourra t’appeler par ton prénom?
  • Et c’est quoi ton vrai prénom du coup? (comprendre: nom de naissance)
  • Ah mais c’est pas le prénom que j’ai lu sur ta carte bleue !
  • Moi je ne veux pas te voir changer, pas de mon vivant, je suis contre, et je maintiens cette position.
  • Pourquoi tu ne restes pas juste lesbienne en fait?
  • Ah mais votre génération est décidément compliquée.
  • J’ai bien compris moi, tu cherches juste à être original(e).
  • Tu ne fais décidément rien comme tout le monde toi hein.
  • Et sinon… quand est-ce que tu vas faire… « l’opération »?
  • C’est pas trop cher de changer de sexe?
  • SALE PÉDÉ
  • T’as pas trop l’impression de passer à l’ennemi?
  • Et tu comptes avoir une bite à la fin du coup?
  • Tu vas mettre combien de temps à te transformer?
  • Moi j’ai mon oncle c’est un transsexuel aussi, il est devenu une femme.
  • T’as essayé de faire une thérapie?

Voilà. Chaque extrait est plus ou moins grave, et je n’ai pas la patience d’expliquer point par point en quoi c’est problématique.

Bonne nuit et bisou sur vos fronts.

Et pour se reconforter, un lapin mignon :

tumblr_lokop3TQKX1qcrsn7o1_500