Can you hurl me the game

Par défaut

mkownuPLw1r1arpmo1_540

Comme promis, ce matin je vous narre la suite de mes aventures, en deux parties.

En début de semaine dernière, j’ai donc été à Paris en prévision de mon second rendez-vous avec une endocrinologue. Celui ci s’est bien passé, si ce n’est que l’endoc me posait moult questions qui sonnaient souvent comme des pièges. Elle tenait son stylo au dessus de l’ordonnance vierge tout en me posant lesdites questions, et j’ai bien cru que jamais elle ne la remplirait.
Après une grosse demi heure et des questions que je n’avais franchement pas vu arriver, ni n’en saisissait vraiment la pertinence, je suis donc reparti victorieux, la précieuse ordonnance dans les mains.

Là où y’a un piège, c’est que je n’ai droit qu’à un traitement de trois mois, au bout desquels je dois avoir un meilleur résultat sanguin. En effet, mes triglycérides étant un peu élevés, je dois, si je souhaite poursuivre le traitement, adopter une meilleure hygiène de vie, afin de ne pas enfler comme un ballon, une fois sous testo.
C’est à la fois une excellente source de motivation, et en même temps je trouve ça super cruel de me faire miroiter des choses avec un délai aussi court. Mais bon, on verra bien.

_

Et du coup, je suis allé à la pharmacie vendredi dernier, où la dame m’a non seulement commandé mes boites de testostérone, mais m’a aussi filé le numéro d’infirmiers du quartier, apparemment très sympas. J’ai donc appelé pour prendre rendez-vous dans la foulée, à la date de ce matin.
Et aujourd’hui donc, avec le soutien de Poutchy et Leo, venues expressément jusqu’à chez moi à 10h30 du mat, j’ai reçu la gentille infirmière en effet, dans mon appart, plus spécifiquement dans la chambre de Joe (mon coloc) parce que la mienne est moins pratique.
La piqûre (dans la fesse droite) a pris moins de 5 minutes, et était quasiment indolore, sauf peut-être sur la fin de la seringue, mais rien d’insurmontable.

Je suis donc, aujourd’hui 10 mai 2016, officiellement hormoné! Ce sera facile à retenir c’est le lendemain de l’anniversaire de mon p’tit Tchou (coucou! :D).

Voilà. A très vite pour la suite de mes aventures! Merci à tous d’avoir été et d’être toujours aussi présents autour de moi, ça fait un bien fou. Bisou! ♥

Publicités

Une réflexion sur “Can you hurl me the game

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s