What you gonna do later

Par défaut
DOUBLE POUCE.

DOUBLE POUCE.

Ce soir, je voulais revenir sur un sujet que j’avais déjà abordé il y a quelques mois, mais sous un angle de vue différent. Je voulais parler un peu de mon espérance de vie.

Jusqu’à il y a peu, j’étais terrorisé à l’idée de mourir. Pendant de nombreuses années, en particulier durant mon adolescence, j’étais intimement convaincu que j’allais claquer avant la fin de l’année en cours. Bon, ce n’est jamais arrivé, et je n’allais vraiment pas bien à cette époque, donc disons que ça n’aidais pas beaucoup à croire en la vie.

_

Mais deux éléments sont à mettre sur la table. Ma pathologie, et ma transition.

◄ Ce qu’il faut savoir avec le premier point, c’est que les médicaments que j’ingère quotidiennement ont des effets secondaires merdiques sur le long terme. Cela fait environ 4 ans que je prends le même traitement. Le précédent a fait faire les montagnes russes à mon poids, j’ai pris plus de 30 kilos en l’espace de 6 mois, bref, la catastrophe.

J’ai changé de traitement peu après, mais les kilos ont continué de s’aligner au compteur, plus en douceur, mais acquis néanmoins.
Le traitement actuel donc, a des effets sur le cœur. Pour exemple, j’ai développé une tendance à la tachycardie. Et ce n’est pas prévu de s’améliorer par la suite.

Outre les médicaments, il a été prouvé que les porteurs de maladies psychiques ont une tendance à être plus sensibles aux addictions que les personnes « saines ». Il n’y a qu’a voir comment je fume comme un connard, malgré mes efforts pour diminuer. Si je me laisse faire, le paquet peut partir avant la fin de la journée.

Enfin, à cause de ces problèmes d’addiction et des tendances suicidaires, l’espérance de vie a tendance à prendre bien cher, par tranches entières de plusieurs années.

◄ En second lieu, ma transition n’est pas sans conséquences. Entre les hormones et les opérations, tout cela fragilise le corps. Mon corps qui n’est déjà pas bien vaillant d’ailleurs. Les hormones peuvent abîmer certains organes sur le long terme, et les opérations ne sont pas sans risque.

_

Là où je veux en venir aujourd’hui, c’est que mon espérance de vie n’est pas extraordinaire. Je n’ai pas spécialement l’espoir de dépasser les soixante ans. Mais je suis en paix avec ça.

Quand mon ami Sylvain est décédé en février dernier, ça a fait réfléchir certains de mes proches. Notamment Poutchy, qui m’a fait un câlin, après avoir réalisé que, sauf erreur dans la matrice, je serais probablement le premier à partir. Bon, ce n’est pas avant un paquet d’années, mais ça l’a heurtée de plein fouet, et lui a fait réaliser que la vie, c’est fragile et ça tient à peu de choses.

Mais sachez simplement une chose: j’ai fait un travail sur moi-même depuis déjà un bout de temps, et je suis apaisé quant à mon départ. Ce n’est pas pour de suite. Mais je n’ai pas peur pour l’avenir. Si j’ai des choses à construire, je le ferais quand même, très égoïstement, mais mes proches seront mis au courant, de ne pas trop compter sur moi pour leurs vieux jours.

Cet état de fait m’effrayait jusqu’à il y a peu, et quand je suis en période d’angoisse, ça me revient assez violemment dans la gueule: je vais mourir, plus rapidement que ceux qui m’entourent.

Mais j’en fait mon affaire. Vraiment. Je suis calme à ce propos.
Donc le but du jeu, c’est de profiter de ma présence tant que je suis encore là. Je ne compte pas faire mes valises dans la minute, mais sachez simplement que la vie est courte, et que le temps passe très vite.

Bisou ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.