Halloween 2014.

Par défaut
Salut.

Salut.

Cette année, c’est Halloween, et c’est bien pratique parce que ça revient tous les ans. Mais trêve de n’importe quoi. Pour cette cuvée 2014, inspirée par un article d’AfterEllen, j’ai décidé de vous proposer trois deux films à regarder pour votre soirée si vous n’avez pas été invités, ou si vous avez effectivement une vie sociale mais que je voulez pousser l’ambiance plus longtemps.

Bon, initialement je voulais en proposer trois, parce que c’est un bon chiffre, mais j’ai manqué de temps pour regarder les potentielles daubes que l’internet me proposait. Du coup, on reste sur deux, sans tricher, mais au moins c’est des valeures sûres et ça m’évite de me rabattre sur du film qui n’est soit pas d’horreur, soit ne comportant pas de personnage LGBT. BREF. Commençons s’il vous plait.

_

may_movieposter1

MAY [2002]

Ce film raconte l’histoire de May, une jeune femme un peu marginale, qui essaie tant bien que mal de intégrer. Sa seule véritable amie est une poupée dans une boite en verre nommée Suzie, que sa mère lui avait offert quand May était enfant. Sa maman lui disait souvent « si tu ne parviens à te faire d’amis, fabriques-en un ». Ses tentatives d’intégration ne se passent pas comme prévu, alors elle décide de prendre le conseil de sa maman de façon littérale.

Je vous avoue ne pas avoir revu ce film pour l’occasion et me suis basée sur les quelques souvenirs que j’en ai, aidée du Saint Internet. Mais je me souviens que le film est chouette, bien que très très glauque, avec une ambiance assez pesante, surtout dans la derniere demi-heure.

_

all_cheerleaders_die_poster

All Cheerleaders Die [2013]

Une soirée d’intégration entre l’équipe de football et la team de cheerleaders tourne au drame quand sur le chemin du retour, la voiture contenant une partie des cheerleaders a un accident. Elles meurent toutes sur le coup, mais une amie d’une des pom-pom girl use de la sorcellerie pour les ressusciter. Ce retour à la vie va permettre aux cinq demoiselles de se venger des circonstances qui les ont menés à ce tragique accident.

Je ne peux malheureusement en dire plus sans risquer de spoiler, mais ce film a été vraiment une belle surprise. Bien que le synopsis fait penser à un horror movie des plus classique, le film est plus intelligent qu’il n’y parait, et même un brin féministe par moments. Je ne peux pas non plus vous en délivrer le dénouement, mais sachez que j’ai couiné juste avant le générique de fin.

_

Voilà, c’était ma courte sélection de films thématiques du jour. Bonne fête des morts à tous!

Publicités

Critères de Selection #3

Par défaut

Aujourd’hui, je suis de bonne humeur, alors voilà pour vous la troisième édition des critères de sélection. Avec comme d’habitude, les mots clés tapés sur google et ensuite une réaction personnelle, plus ou moins drôle selon votre proximité avec mon humour. Voilà. Enjoy.

_

glee est ce que naya rivera auras ses cheveux blond dore cuivre de l’or pour les braves > J’ai ri. Peut-etre ils seront jaune huile d’olive maquereau croustibat qui peux te battre

scarlett johansson l’homme qui murmurait à l’oreille des cheveux > Il n’y a pas que les murs qui ont des oreilles, les cheveux des autres aussi.

de la bonne vinasse > Pas du jopalor donc. (hashtag blague récurrente qui fais la vaisselle)

vie ta vie comme si tu devais mourir demain > Et décuve demain comme si t’etais mort aujourd’hui

jambon gay > C’est le jambon egorgé dans le sens de la gay pride.

vairon bande de lutins > Comme quoi, mélanger les mots insultants ensembles ne donne pas forcément une replique efficace.

du sexe il rontre le kiki dont les fesse > Passe ton brevet d’abord. Mais y’a du boulot…

shizuru fujino gay > A associer avec Natsuki lesbienne. Et pour une fois c’est pas des bêtises.

ramasse mousse > Pierre qui pousse.

mimie mathy facebook nue > OH GAWD NO

happy beurre gay > J’ai trouvé mon prochain jeu de mot d’anniversaire…

elektra troubles obsessionnels-compulsifs > C’est fort possible tiens.

lapinosaure > J’ai trouvé le nouveau surnom de Verkho moi.

foto de petit gateaux a photocopier > Histoire qu’il en reste après les avoir mangé.

temoins de geova > Meilleur fail orthographique de cette cuvée!

afficher film haute qualité > Quand le JMMPP ne fonctionne plus, il reste le JMFODY: le Je Me Fais Opérer Des Yeux.

bat man avec les eles > (attention JDM à tiroir) Bel essai. Mais tout le monde sait pourtant bien que batman est gay.

oh la pute tromperies avec beaucoup de sexe > Pas avec juste un peu de tromperie, non, avec BEAUCOUP. Sinon c’est pas assez trompé.

actrice seins refait > Au hasard, Megan Fox.

prénom serveuse tatouée restaurant le carpaccio toulouse > (attention blague sale) Aimant la salade de viande froide ET tatouée, j’te dirais de laisser tomber, elle est surement gay.

la suite de daredevil > Il meurt à la fin, chut, c’est pour ton bien.

gay pourrie au boulot > Notre performance au travail découle-t’elle de notre sexualité? Une etude de 150 pages, bientôt à paraître.

lapin loupe pipe > Chaton Brocoli Interrupteur… KAMOULOX. J’ai gagné.

écrire sur son corp pui prendre en foto > Avec une orthographe pareille, je te conseille un marqueur indélébile. Bien plus de fun.

attacher affiche enfant porte > Avec des clous.

humour nana sexy armée militaire au volant > Femme au volant, connard au tournant?

messouvenir de ma premiere fois gay en colonie de vacance > Ptain moi j’avais 8 ans quand j’allais en colo. Les jeunes d’aujourd’hui c’est plus ce que c’était.

ramasse ton slip > La suite logique de « ramène tes fesses ».

buanderie histoire gay > Il est vrai que les gays et les placards, c’est une très vieille affaire.

non pas l’hiver ecards > C’est pas dramatique, on rajoute juste une heure à la montre.

chambre effrayante et bizarre pour une tâche finale dessin > J’en connais un qui a raté son bac.

photo qui bouge tumblr > Ça s’appelle un gif. WIZARDRY.

petite salope de 10 ans > Je savais que la nouvelle génération était précoce, mais là, ça m’inquiète.

vomi dégueulasse > Ça dépend y’a des trucs qui ont le même gout à l’aller qu’au retour…. (gore).

scarlette johanson l’homme qui murure a l’oreil des cheveux > C-C-C-COMBO BREAKER !

Conan le babare gay > HAHAHA! Pardon j’ai visualisé Babar dans un petit boxer moulant.

_

Voilà, j’espère que je vous ai au moins arraché quelques sourires avec une pince industrielle, rendez vous dans quelques temps pour la prochaine édition, et à très vite pour de nouveaux articles plus classiques!

De l’avantage d’être un cas social.

Par défaut

polemplu

Cet après midi, j’ai vu passer sur un réseau social bleu (devinez lequel, ils sont tous bleus de toute façon), une image dégueulasse avec un personnage en 3D datée et une police bleu ciel criarde qui disait ceci:

« Comment expliquer qu’un salarié qui se lève chaque matin a du mal à finir le mois, ne part presque jamais en vacances et ne peut se soigner correctement! Alors qu’une personne inactive est logée gratuitement avec « APL », peut faire des grasses matinées, partir en vacances chaque année avec les bons vacances de la « CAF » et se faire soigner avec la « CMU » bien mieux qu’un salarié qui n’a droit a rien de tout ça!!!!!!
Alors aidons plus les salariés pour une France qui avance et foutez les cas sociaux au boulot!!! »

Alors. On va y aller points par points sinon je vais faire un meurtre. Les APL ne logent pas « gratuitement », ce n’est qu’une aide au logement avec un plafond maximal, et ce quelque soit la hauteur de votre loyer. L’APL ne se déduit que du loyer, mais ne le paye en aucun cas intégralement, sauf si vous vivez dans un placard. Mais là je peux rien pour vous. Concernant la grasse matinée, vous n’avez qu’à prendre des RTT et pas venir me les briser menues, j’y peux rien si vous avez un job de merde moi. Pour ce qui est des chèques vacances de la CAF, ils ne sont distribués que sous certaines conditions, le premier chômeur venu n’y a pas forcément accès. Renseignez vous un minimum bordel.
Et pour la CMU, c’est juste une alternative pour les gens qui n’ont pas les moyens de se payer une mutuelle. Vous savez? Ce que, suivant le cas, votre entreprise vous propose à prix cassé? Aaaah mais ouais faut avancer l’argent et le remboursement est parfois un peu lent, oula, grands dieux, que le système est mal foutu…

Mais putain heureusement qu’ils n’ont pas entendu parler de l’Allocation Adulte Handicapés sinon ils seraient dans la rue en train de manifester!

Je vais conclure de manière assez courte sur le fait que, être chômeur c’est pas la vie de château, c’est aussi manger des pâtes tous les jours, c’est aussi vivre avec une pression constante de son entourage qui nous harcèle pour savoir quand trouvera-t’on un travail, c’est aussi vivre avec l’angoisse que, peut-être, le proprio il va nous foutre dehors parce que y’a un retard dans le loyer.
Alors oui, y’a peut-être de l’abus parfois, mais ce n’est qu’un très faible pourcentage par rapport à tous ces riches qui fraudent le Fisc par exemple. Sans parler du fait que si certaines personnes ne travaillent pas, c’est peut-être qu’elles n’en ont tout simplement pas la possibilité, ou la capacité (je ne parle ici pas de moi avant que vous veniez gueuler).

Pour finir, avant de cracher sur le chômage, renseignez vous un minimum sur vos arguments, ça vous évitera d’être ridicules.
Merci de votre attention.

Fromage blanc & Médicaments

Par défaut

spoon_pills

Ces temps ci, je vois fleurir sur les réseaux sociaux des articles vaguement conspirationnistes qui mettent à mal le système de santé français, et en particulier le domaine de la psychiatrie. Je tiens à rappeler avant de commencer mon article que je ne détiens pas forcément la sagesse suprême, et que je me base principalement sur ce que j’ai vu, vécu et constaté.

Dans ces articles on peut lire que les médicaments sont à l’heure actuelle distribués comme des smarties, que ça détruit le cerveau, que ça rend débile et qu’il n’y a aucune étude à long terme qui est menée pour connaitre les dangers des-dits médocs.

Alors, plusieurs erreurs parsèment ce petit paragraphe. La première est que ce genre de comprimés est distribué comme des bonbons au premier venu. Ce n’est pas entièrement vrai, mais ce n’est pas non plus complètement faux. Je m’explique: quand vous entrez dans le circuit de la psychiatrie, oui, on va vous coller des traitements quasiment d’office, et ils ne sont pas toujours inoffensifs. Pour la simple et bonne raison qu’un diagnostic met plusieurs mois voire plusieurs années à être posé, du coup au démarrage on vous file un truc un peu générique, qui convient à tout le monde, et conséquemment donc, à personne. Après ça dépend aussi de la gravité de votre état initial. Par exemple on va pas forcément vous mettre sous Tercian d’office comme ça a pu être mon cas, mais on va éventuellement vous filer un truc plus léger type Xanax ou Lexomil.

Ensuite, dire que ça détruit le cerveau est un peu fort quand même. Dans le cadre d’une pathologie avérée, votre cerveau se détruira tout seul en l’absence de traitements. Dans le cadre d’un événement ponctuel, on va pas vous filer un traitement à long terme, ou alors vous êtes tombés sur un incompétent, auquel cas changez de médecin.

Pour ce qui est de l’absence d’études, arrêtez moi si je me trompe, mais aucun médicament ne sort sur le marché sans avoir eu droit en amont à une foultitudes d’essais et de tests. Vous ne me croyez pas? Mais vous ne lisez donc jamais vos notices? Ces effets secondaires allant de fréquent à rares, il ne les sortent pas de nul part. On ne sait au contraire que trop bien les effets à long terme des médicaments, il suffit juste de poser la question, parce qu’on vous ne le dira pas forcément d’office. Si on ne vous prévient pas forcément d’entrée de jeu, c’est parce que la liste est souvent très longue, et dans le cadre d’une maladie à long et moyen terme, on souhaite éviter de vous décourager de prendre le comprimé qui vous est prescrit parce qu’il pourrait vous sauver la vie. En gros vous préférez parler aux plantes vertes toute votre vie ou éventuellement-peut-être développer un souci de santé ultérieur? Oui dit comme ça, c’est la peste ou le choléra, mais bon. Passons.

Je souhaitais aussi revenir sur le fait que, il ne faut pas oublier et pourtant on le fait souvent, tous ces traitements sont prévus pour des cerveaux qui déconnent dans la soupe, et que faire ingérer lesdits traitements par un patient sain fera forcément du dégât. Si le médicament est prévu pour agir sur une zone abîmée du cerveau, et que ladite zone est saine, bah ça va agir ailleurs, et bousiller le cérébral. Je schématise, mais l’idée est pourtant là, et c’est avec ce genre d’experiences qu’on etaye des torchons foireux.

Là où je vais en revanche un peu contredire mes propos, c’est que la plupart du temps, les médicaments ne font malheureusement que « déplacer » un problème. Certes, vous n’aurez peut-être plus d’hallucinations, mais en échange vous aurez une tension basse ou une connerie du genre. Ce genre de médocs agissant directement chimiquement sur votre cérébral, il y a toujours plus ou moins d’effets secondaires, plus ou moins chiants. Et ce n’est malheureusement pas avec une surenchère de comprimés que le problème sera réglé. Ou parfois si hein, mais ça dépend dudit problème. Là où je vais me permettre une petite note de théorie du complot, c’est que j’ai souvent pensé que les entreprises pharmaceutiques n’ont absolument aucun intérêt à nous guérir totalement, eux leur délire c’est de nous refourguer un maximum de pilules, qui nous apaiseront temporairement, mais ne font effet qu’à très court terme. C’est là qu’interviennent les médecins pour ne pas tomber dans le travers de nous prescrire toutes les nouvelles sorties médicamenteuses de la semaine. Mais là encore, à condition d’avoir un bon professionnel de la santé en face de soi.

Pour conclure, ne croyez pas tout ce que vous pouvez lire sur les internets, mais ça, vous le savez déjà.

_

Voilà, un article potentiellement un peu brouillon, mais j’avais beaucoup de choses à dire pendant que mon corps décidait de pas suivre, du coup j’ai eu quelques difficultés à organiser tout ça. Bref, à plus tard mes petits poulets.