I got the right to make up my mind.

Par défaut
La muse adoucit l'humeur.

La muse adoucit l’humeur.

Ce jeudi, je vous propose une compilation de deux articles qui abordent le sujet de la relation à l’autre, mais tous deux avec un angle d’approche totalement opposé (genre, vraiment opposé). Le lien logique ne semble donc fonctionner que dans ma tête comme tout un tas d’autres trucs d’ailleurs, mais on me pardonnera.

_

-> Des fois, je remarque que les gens en manque affectif, ils ne savent pas se tenir, du coup, tout le monde les plaint et fais « ooooh, le/la pauvre ». Mais BORDEL quoi. Ta gueule et tank. J’vous donne pas les dates de quand j’ai fait des bébés pour la dernière fois [parce que 1) ça craint, 2) c’est privé et 3) TLMSF], mais je commence à manquer de doigts pour compter les mois. (cette phrase sonne sale je trouve).

Bref, ça me gave régulièrement les gens qui se font plaindre parce qu’ils ont pas fanfreluché depuis oulala au moins 6 semaines. Merde quoi. Bande de petits joueurs. OUI je suis colère, OUI c’est la frustration qui parle, OUI vos gueules j’t’ai pas demandé l’heure.

Tout ça pour dire que je viens d’évacuer en quelques lignes ce qui me travaille en permanence. Pas le manque socio-affectif, mais le ras-le-bol des gens faibles. Et en matière de tout, mais SURTOUT sur ce sujet là. Soit je suis une warrior de l’abstinence, soit les gens ont des fourmis dans les panties. Non je ne sais pas pourquoi des fourmis, mais ça me semblait suffisamment inadapté métaphoriquement pour coller à mon propos.

Le prochain qui me sort « han je sais vraiment pas comment tu fais« , bah je lui répondrais que C’EST PAS COMME SI J’AVAIS LE CHOIX, CONNARD.

_

_

Je me suis rendue compte d’un truc, qui explique vachement bien mon rapport avec les autres gens. Je suis monogame, mais dans tous les types de relation, je m’explique. Je n’aime pas partager mes amis avec les autres gens, je suis même sacrément possessive. J’ai toujours du mal quand il y a plusieurs personnes dans la même pièce, et lors d’une conversation à 3 membres, j’ai souvent tendance a rapidement m’effacer, ou au contraire à monopoliser l’attention. De la même façon, je ne vais quasiment jamais vers les inconnus, sauf s’il y a un intermédiaire qui nous présente l’un à l’autre. Ceci explique potentiellement mon éternel célibat, vu que je ne rencontre jamais des gens de manière totalement fortuite. Excepté via les internets, mais ça c’est encore un autre sujet.

Paradoxalement, j’ai le sentiment d’être légèrement polyamoureuse sur les bords. Parce que j’aime sincèrement et plus qu’amicalement plusieurs personnes, en même temps. Mais je soupçonne que cet état de fait est dû à mon absence de compagne de route justement.

Je ne sais pas, j’avais envie de le poser sur « papier », en quelque sorte.

Même qu’une fois, on m’a mordu le bras.

Par défaut
C'etait ça ou des points de suture dégueulasses.

C’était ça ou des points de suture dégueulasses.

En ce milieu d’après-midi, j’avais envie de vous faire part d’une de mes innombrables théories finalement pas si moisies. Comme chacun le sait, ou devrait le savoir (à force tout de même), je suis adepte des métaphores un peu casse-gueule. Et il y en a une en particulier, dont je vais vous faire part aujourd’hui.

C’est parti initialement d’une conversation avec un copain dont je garderais l’anonymat, appelons-le Francis (et celui qui comprendra le lien avec une brosse à dents aura toute mon estime), qui me parlait du fait de renouer le contact avec son ex en date, une Brigitte en puissance selon-moi (voir l’article qui parle de cette autre théorie, tapez Brigitte dans le rectangle de recherche à droite). Bref. Francis vient tout juste d’essuyer une violente rupture, qui s’est faite assez salement. J’ai donc dit à Francis, qu’il faudrait qu’il se laisse pour une fois le temps de cicatriser. Il m’a donc répondu qu’il ne fonctionnait pas comme ça, que chaque nouvelle âme-sœur reprenait Francis en l’état, et réparait les dégâts causés par la Brigitte précédente.

C’est là que commence ma théorie, vous êtes prêts? C’est parti.
Une fin de relation, aussi propre soit-elle, mais surtout quand elle s’est finie salement, c’est comme une vilaine blessure. Faut bien laisser le temps de cicatriser. Et essayer de remonter sur son cheval immédiatement, c’est pas de la réparation, mais du rafistolage avec des bouts de sparadrap. Et le problème avec le sparadrap, c’est que ça laisse pas respirer la plaie. Alors la plaie ramollit et se soigne mal et laisse une vieille cicatrice dégueulasse.
Pour que la plaie se referme convenablement, il faut donc du temps, beaucoup de soins, et surtout la laisser s’aérer. Bah avec les relations, c’est pareil. Remonter en selle immédiatement ça finit souvent en ce qu’on appelle une « relation mouchoir »: c’est sympa, ça éponge un peu le sang, mais au final la plaie est pas nettoyée et le mouchoir bon à jeter. Il faut donc prendre le temps de bien cleaner cette fameuse blessure, et après, quand éventuellement c’est refermé, on peut refaire de l’équitation.

Mais vous allez me dire, qui suis-je pour me permettre d’étaler ma science sur un sujet aussi universel et pourtant aussi individuel en terme de tenants et d’aboutissants, et cette phrase est excessivement longue?
Je suis simplement quelqu’un qui aimerait suivre ses propres conseils, parce que je suis une absolue quiche avec supplément fromage quand il s’agit de relations amoureuses. Par contre, en matière de connaissance en cicatrisation, je pense que j’vous explose, et sans points de suture.

Humeur Changeante #3

Par défaut
"Où ai-je rangé ces putains de comprimés?!"

« Où ai-je rangé ces putains de comprimés?! »

J’entends souvent cette phrase: « Non mais de toute façon la schizophrénie et la bipolarité c’est les maladies à la mode ces dernières années. » Sous entendu que les médecins déclarent de plus en plus de gens atteints de ces pathologies.
Je vais donc poser mon Plot Twist du jour.
Ça vous est pas venu à l’esprit que si le nombre de cas augmente de plus en plus, c’est tout simplement parce que la psychiatrie a fait des progrès et qu’on est plus à même de déceler ce genre de maladie? J’sais pas, moi ça me semble être une évidence. Il faut aussi rappeler que la psychologie est une science relativement récente par rapport aux autres sciences, et que donc elle ne cesse de progresser au fil du temps. De ce fait, si les chiffres augmentent, c’est juste parce qu’on est moins des manches pour trouver quel est le problème des gens.
Y’a encore 50 ans de ça on faisait un trou dans la tête des gens en espérant les guérir de leur hystérie, et on leur filait une chemise avec des manches nouées dans le dos histoire qu’ils s’ouvrent pas les veines. Bon à notre époque on les shoote de médicaments pour qu’ils soient dociles, de ce côté là le progrès est discutable, je vous l’accorde.
Justement ça me fait une superbe transition pour en parler, des médicaments. En tant que consommatrice de pilules pour les « fous », je tiens à nuancer les idées reçues. Tous les médocs ne sont pas mauvais, ne vous rendent pas défoncés h24, et n’ont pas une liste d’effets secondaires longue comme le bras. Alors certes, y’en a qui sont comme ça, mais c’est comme pour les consanguins: y’a plusieurs générations avant que ce soit parfait. Je bouffe des comprimés tous les jours depuis plusieurs années, et je suis parfaitement lucide, enfin, la plupart du temps, mais quand c’est pas le cas c’est pas dû à mon traitement. Et pour ce qui est d’être défoncé en permanence, bah moi j’suis tellement « shootée » que j’ai besoin de médicaments supplémentaires si je veux dormir.
Alors oui, j’ai vécu les gouttes magiques qui te font te baver dessus, à être tellement stone que tu captes pas ce qui se passe les 3/4 du temps. Du coup j’ai commencé a refuser de prendre mon traitement, alors conséquemment j’ai fait des grosses bêtises, et j’ai changé de traitement. Maintenant ça va mieux.

Pour conclure, je tiens à rappeler que contrairement à ce qu’on entend, un diagnostic ça se pose pas en 3 semaines, mais en plusieurs années. Faut pas confondre le diagnostic définitif, et le diagnostic préliminaire, qui comme son nom l’indique n’est qu’une théorie première du médecin, et pas la putain de réponse.

A l’avenir, si vous ne maîtrisez d’un sujet que ce que vous en avez lu sur internet, fermez vos gueules renseignez-vous plus en profondeur.

Sur ce, je vous laisse réfléchir à ces quelques réflexions de ma part, moi j’ai des photos d’amies nues à trier.

Work that up.

Par défaut
Pas le temps pour vos conneries, il me reste à sauver la galaxie!

Pas le temps pour vos conneries, il me faut encore sauver la galaxie!

Hier en fin d’après-midi, j’ai vu passer une publication d’une nana qui faisait de la pub pour une chaîne de stream de jeu-vidéo. Elle a fait deux fautes essentielles dans sa publication. D’une part elle a employé le terme geekette. Et je le dis et le répète, c’est non seulement moche, mais c’est aussi super péjoratif, parce que ça renvoie à une notion cliché de l’attention-whore qui joue avec la manette entre ses implants mammaires.
La deuxième erreur était dans sa formule de fin, elle disait, et c’est un copié-collé: « Et si l’une d’entre elle (des streameuses) t’a tapé dans l’œil n’hésite pas à venir sur le t’Chat pour jouer avec elle et lui montrer que c’est toi qui carry toutes les games! ». Vous la sentez la vieille tentative bien racoleuse, bien dégueulasse? -> T’es en manque? Viens donc mater des filles jouer à TES jeux préférés, tu pourras même leur demander leur 06!
Bordel quoi. Enfin, après un échange de quelques commentaires qui m’ont presque valu une censure immédiate, j’ai fini par cliquer sur le lien de leur stream en question. Et je suis tombée sur une nana qui chantait Sous l’Océan. Pas en jouant hein, sinon ça aurait été drôle à la limite. Non, elle était sur YouTube et chantait en karaoké avec les paroles affichées sur son écran. En plus elle chantait faux. Et la blague a continué longtemps comme ça, elle en a chanté deux-trois de plus avant que je finisse par quitter la page afin d’éviter une envie soudaine de me défenestrer.

Ce qui m’énerve là dedans, ce n’est pas tant que la nana soit un énorme cliché d’attention-whore de compétition, mais que ce soit symptomatique de notre génération que de préférer montrer ses seins à concentrer son attention sur la partie de jeu vidéo en cours.

Je suis finalement revenue sur le stream une heure plus tard, pour découvrir une nana qui jouait (mal), avec une interface rose dégueulasse, pas de musique, pas les sons du jeu, juste sa voix insupportable et ses gloussements de pintade. A l’aide. Au final le fait qu’elle ait utilisé le mot geekette était pertinent, parce que c’était effectivement cliché as fuck.

Tout ça pour en revenir à la conclusion que j’avais en tête avant d’écrire cet article, que moi je peux pas ouvrir ma gueule sur le sujet parce que tout ce qu’on va trouver à me répondre c’est quelque chose comme « de toute façon toi t’es moche, alors tu peux pas comprendre« . Alors peut-être, mais il n’empêche que si moi je streamais, c’est pas mes boobs que je mettrais en avant, mais mon skill avec un clavier.

J’attends avec impatience le jour où une streameuse féminine va jouer correctement, et peut-être qu’elle sera jolie certes, mais suffisamment pour en avoir rien à foutre du joueur mâle en rut. Et qu’elle fera voler en éclats les clichés qui indiquent qu’une geek doit forcément en faire des caisses parce que c’est une FILLE. Mais putain qu’elle se démarque par sa capacité à basher du mob en chaîne, et pas par son tour de poitrine. Mais bon, on peut toujours rêver…

L'interface dégueulasse en question.

L’interface dégueulasse en question.

Presse agrume.

Par défaut

rio-freiya-01-11-800x800

Salut mes petits fromages sans croûte.
Oui j’essaie de varier du « bonjour », mais ça marche bizarrement.

Je voulais juste faire une presse minute (d’où le titre, qui peut prêter à confusion), pour vous annoncer que je vais avoir un mois d’avril chargé. C’est informatif autant pour vous que pour moi. Déjà d’un point de vue glandu, y’a la reprise de certaines séries (ah j’aime le printemps!), dont notamment Game of Thrones et Orphan Black.
D’un point de vue social et IRL, je revois ENFIN mon petit Tchou, et potentiellement un croisement éclair avec Daytona, ma rouquine préférée… bon ok j’en connais pas 50 des rouquines, mais c’est pour la formule, chut.
D’un point de vue finances je recevrais en milieu de mois le premier vrai paiement de la formation que je fais en ce moment (remise à niveau dans les matières générales, pour rappel), du coup ça va être un peu la fête.

Tout ça pour dire que faudra pas trop vous attendre à beaucoup d’articles ce mois-ci. Bon, certes, ça changera pas vraiment de d’habitude, mais cette fois y’a des vraies raisons derrière!

Sur ce, je vous laisse avec une jolie image d’un certain Frédéric Champion, dont j’ai déjà linké le site précédemment.

I’ll eat you up.

Par défaut

Bonjour à tous.

Oui, je sais, ça fait un certain temps que je n’ai pas posté ici, shame on me. Mais j’étais super occupée en fait. D’une part à préparer le nouvel affichage du blog, avec ses couleurs chatoyantes et son nouveau slogan, pour mieux coller à ma personnalité. D’autre part, à entamer les préparatifs de la future cérémonie.

Parce que oui, grande nouvelle, je me marie! Maintenant que la loi est passée je vais pouvoir épouser mon amie de longue date, je parle bien évidemment de Tcheu. On vous a maintenus dans l’ignorance pendant des mois, et ce, volontairement, mais j’ai bien trop hâte pour conserver le secret, que je vous délivre aujourd’hui.

Ce sera quelque chose d’assez simple, avec seulement nos plus proches amis, mais promis, il y aura quelques photos à venir!

Quant au blog, il arbore de nouvelles couleurs puisque, en future femme de maison, il me faut rentrer dans le cadre qu’on attend de moi. Fini les scandales inutiles, fini de brailler pour un rien, je vais devenir sage et m’appliquer aux tâches domestiques. Vu que de toute façon je ne suis pas bonne à grand chose, je laisserais le soin à Tcheu d’être l’homme de la situation, et ramener le steak à la maison. On hésite encore sur savoir si c’est moi ou elle qui déménage, mais on a tout le temps pour ça je pense.

Bref, je vous laisse donc festoyer à cette nouvelle, moi, je vais faire la vaisselle.

/!\ EDIT: Cet article était bien évidemment un vaste poisson de 1er avril, mais je tenais tout de même à remercier Tcheu pour m’avoir soutenue jusqu’au bout dans mes bêtises, et aussi à quelques-uns comme Saedroth ou Java qui ont également suivi la blague.