Something burning up inside.

Par défaut

m49piyIFsI1r95

Le problème avec Daytona, c’est que maintenant qu’elle est loin, on se voit peu. Et quand on se voit, on est tellement occupées à refaire le monde autour d’un café, et à basher ce qu’il en reste une cigarette à la main; qu’on en oublie toujours de faire des photos communes. Moi aussi je veux prouver que j’ai une vie sociale et l’étaler sur FB! Moi aussi je veux montrer à mes contacts que j’ai des amies trop cools et qu’on est tellement awesome ensembles que la météo s’emballe!

Mais non. Chaque fois je le dis, et chaque fois on oublie. Bordel mais les seules photos qui existent de nous deux, la première date tellement qu’on était en 2011, et la seconde est précieusement accrochée au dessus de mon pc, et n’a jamais eu l’opportunité d’être publiée. Mrah. Fluteblûte!

Si Evguen passe son temps à dire que lui et Anesha sont l’avatar du chaos (et m’excluant par la même occasion, probablement sans s’en rendre compte), je tiens à dire que toi et moi, on donne dans le magique aussi. Ça porte juste pas de nom.

Bref. Je vais conclure cet article dont tout le monde se contrecarre, par un énorme merci d’avoir creusé un trou dans ton emploi du temps pour me laisser profiter de ta charmante compagnie, et te souhaite bien du courage à toi et ta future jambe folle.

Merci petit chou, et à la prochaine fois !

L’image d’illustration a été trouvée en random. Parce que nous les guerriers, on boit du sang le petit doigt levé, avec des tasses dépareillées de la soucoupe, BWAAAAH !!

Publicités

[EVV #9] La bataille pour la Terre se jouera sans moi.

Par défaut

EVV-logo2Le mot de Petit Kao: Oh! Mais qui voilà! Non. Pas l’Inspecteur Gadget, seulement Evguen. Après plus d’un an de silence, il revient bousiller votre enfance des films qui le méritent plus ou moins. L’article a pris un peu de retard, parce que ce qui lui prend des heures à écrire, m’en prend aussi quelques-unes à corriger. Mais passons. Ha oui, comme maintenant il a des cheveux chers, j’ai du changer la photo d’en-tête. J’en ai sélectionné une que j’avais prise moi-même, tant de souague laisse rêveur. Bref. Bonne lecture!
Ps: Moi j’aime bien la bataille navale…

_

Bonjour, je suis Evguen et je regarde pour vous des films que personne ne devrait voir. Et oui, je suis de retour après presque un an d’absence, que voulez-vous, l’inspiration est comme une fille facile, le soir on l’a dans son lit et au matin elle a déjà disparue. (*Sort un bouclier par balle devant le flot d’insulte des féministes*)

Enfin bon venons-en au fait. J’ai vu énormément de films de merde et il faut absolument que je décharge ma haine quelque part.
Parce que c’est simple, il y a des films, rien qu’en voyant l’affiche vous savez d’avance que ça va être pourri, même pas besoin de voir la bande annonce, encore moins le film, l’affiche se suffit à elle-même. Donc quand vous voyez un énorme poster montrant Rihanna en tenue militaire tenant un gros fusil d’assaut, que le film s’appelle BATTLESHIP en grosses lettres métalliques et que le sous-titre est « La Bataille pour la Terre se Jouera sur Mer », là c’est bon, vous savez que ça va vraiment puer du cul.

_

Vous saisissez mieux l'idée là?

Vous saisissez mieux l’idée là?

_

Petite mise au point culturelle, Battleship est le nom, dans la langue de Shakespeare, du jeu de société mondialement célèbre: la bataille navale. Oui oui, le jeu le plus chiant de la terre où tu passes deux heure à tenter de tirer dans 2 millions de coordonnés différentes pour toucher et couler le foutu porte avion de ton adversaire qui est toujours en train de tricher. Et ce n’est pas une coïncidence, au nombre des producteurs de ce film, s’il y a la société de jeux Hasbro qui possède les droits de ce jeu. Donc oui, ce film est une adaptation au grand écran du jeu de société le plus chiant et le moins susceptible d’avoir une histoire de tous les jeux de sociétés possibles…avec des aliens…
Vous la sentez la bonne grosse idée de commercial chargé de coke? Mais si! Celui qui un jour est venu voir son supérieur pour lui proposer qu’après l’adaptation de Transformers (ou pourquoi écrire un scénario quand on peut mettre des robots géants), celle de GI Joe (ou pourquoi s’emmerder quand on peut faire un film sans queue ni tête [note à moi-même: penser à en écrire une critique ]), la prochaine grande adaptation grand écran sera celle de la Bataille Navale !!
Le pire étant que son supérieur ait accepté et rajouté qu’il fallait y mettre Rihanna avec un fusil d’assaut.
Regardons donc… BATTLESHIP… Misère…

Pire idée d'adaptation EVER.

Pire idée d’adaptation EVER.

_

Synopsis : Les humains inventent une grosse machine de communication pour envoyer des messages en permanence vers une planète potentiellement habitable ou habitée, pour leur dire qu’on existe. Apparemment la planète est effectivement habitée, et eux non plus n’aiment pas les spams. Ils envoient donc des vaisseaux attaquer la Terre près de l’archipel d’Hawaï où la marine est en train de faire des manœuvres. La bataille pour la Terre va débuter sur mer ! Tain Tain Tain !! [Note à moi-même: l’effet trailer dramatique ne passe pas très bien à l’écrit, à éviter à l’avenir.]

_
Personnages : Le premier rôle, Alex Hopper, est un loser notoire avec des problème d’autorité qui rejoint la marine sur l’insistance de son frère; devenant ainsi un officier très doué mais insubordonné, il va prouver que c’est un homme responsable et un bon commandant lors de cette invasion (insert more cliché here). Hopper est donc incarné par Taylor Kitsch qui, hormis le fait d’avoir un nom de produit nettoyant pour salle de bain, possède aussi une filmographie des plus pourries à son actif. Des Serpents dans l’Avion, John Carter, X-men: Wolverine Origins (où il massacre le rôle de Gambit), ainsi que moult séries à la con. En gros ce mec est un classique de beau gosse américain totalement useless.

Son fameux frère Stone Hooper, le militaire de la marine, capitaine de son bateau tellement irréprochable qu’on ne peut le regarder qu’avec des lunettes de soleil, et tellement peu doué d’une personnalité propre. Il est joué par Alexander Skarsgård, surtout découvert pour son rôle de Eric Northman dans la série True Blood. Il a également joué pour Lars Von Trier dans Mélancholia, mais même le CV de l’acteur ne peut rien faire pour sauver un perso aussi plat et mal écrit.

Pour les seconds rôle, nous avons:
– La petite amie blonde et inutile de Alex Hooper, joué par Brooklyn Decker, dont c’est le 5eme rôle (comprenant précédemment deux séries à la con et des films pas mieux).
– Le scientifique geek qui va trouver comment arrêter les aliens: Hamish Linklater (qui n’a que des séries à son actif).
– Le marin fiottasse qui va pas arrêter de chialer tout le long du film, Jesse Plemons (rien interagissant dans la filmo).
– Pour l’indispensable stéréotype japonais qui cite Lao Tseu, Hiro Hito et Sangoku à chaque phrase: Tadonobu Asano.

Et enfin dans le rôle de Michelle Rodriguez, bah… Rihanna.Parce que là pour le coup, on ne s’est même pas emmerdé à lui écrire un perso, on a juste repris le rôle type que joue Michelle Rodriguez depuis bien 10 ans: la latino badass qui sait se servir de toutes les armes et qui ne se laisse marcher sur les pieds par personne. Et pourquoi j’en parle qu’en dernier alors qu’elle est sur l’affiche ? Parce qu’elle doit avoir genre 30 minutes de présence à l’écran d’un film qui fait plus de 2h. Et j’ai même pu trouver un site qui a compté exactement le nombre de lignes de texte qu’elle a. Alors attention c’est très violent… 17 lignes de dialogue (dont seulement deux qui font plus de 10 mots), 2 cris, et le reste se compose de petites questions ou des petites phrases de moins de 5 mots. Tu le sens le foutage de gueule là ? Tu le sens le sale vicelard de producteur qui comme un gros pervers t’attire dans la salle obscure avec des bonbons pour mieux te détrousser de ta thune tout en t’enfilant avec un film de merde! Tiens mange la ta double peine.

Ah oui et il y a aussi Liam Neeson dans le film, qui soit doit avoir plusieurs ex-femmes avec de grosses pensions alimentaires, soit doit vraiment virer son agent parce que je ne pige pas pourquoi un aussi bon acteur se retrouve régulièrement à jouer dans de si mauvais films surtout pour un aussi petit rôle d’amiral de la Marine et père de la copine du héros.

_

Et voici Captain Crétin et Amiral Rien-A-Branler !

Et voici Captain Crétin et Amiral Rien-A-Branler !

_
Le Film : La Réalisation du film a été donné au touche-à-tout Peter Berg, multiclassé Acteur/Réalisateur/Scénariste/Producteur, sacré petit cumulard, et sur cette longue carrière ses principaux apports à l’industrie culturelle furent Hancock, Collatéral (avec Tom Cruise) et la série télé Friday Night Lights, que je n’ai jamais vu donc je n’en parlerai pas. Il est aussi crédité comme producteur de Battleship, donc il n’a aucune excuse pour avoir fait de la merde étant donné qu’il contrôlait deux des postes clés. Ça c’est fait, il va donc en prendre plein la gueule.

Le film commence donc dans un bar où nous retrouvons nos deux héros principaux, Alex et Stone Hooper, en train de fêter l’anniversaire d’Alex qui est apparemment en train de complètement rater sa vie. Une blonde incendiaire rentre dans le bar et Alex va tenter de la séduire, mais la belle veut manger un hot-dog. Alex part donc en courant vers la boutique la plus proche qui se trouve être fermée. Alors dans une situation pareille, en considérant que nous sommes censés être dans un film sérieux et dans un monde normal, quelle doit être la réaction du héros ?

N°1 : Il revient sans son hot-dog et tente de trouver une autre méthode de drague, l’invite au resto ou n’importe quelle autre réaction d’humain normal.
N°2 : Il entre par effraction dans le magasin, avec la musique de la Panthère Rose en fond sonore, passe par le toit, tombe à travers le faux plafond, déclenche les alarmes, se fait filmer par une caméra de surveillance. Retourne en courant auprès de la fille poursuivie par les flics, se fait taser et rampe vers elle, le hot-dog à la main, en s’évanouissant à ses pieds.

Si vous avez choisi la première solution, désolé pour vous, vous êtes une personne normale et logique et vous allez donc souffrir pendant encore deux bonnes heures. Non mais sérieusement, c’était quoi cette scène, je veux dire c’est littéralement la première scène du film, l’exposition des héros, ce qui doit nous donner le ton que l’on va suivre pendant l’histoire et…et…là…C’est une putain de scène digne d’un American Pie bas de gamme qui utilise une musique de cartoon en bande son ! ET C’EST LA PREMIÈRE SCÈNE DU FILM !! Ce n’est pas une comédie, c’est censé être film de science-fiction sérieux. Mais comment voulez-vous prendre ce film un tant soit peu au sérieux quand la scène d’exposition tourne directement au cartoon? Surtout que si c’était une comédie on aurait pu trouver le reste du film moins débile. Enfin bon continuons…

Alex se réveille donc en prison où son frère lui dit que ses conneries sont terminés et qu’il va prendre le contrôle de sa vie et l’arranger pour le mieux en lui faisant rejoindre la Marine où il est officier, car oui pour info on est à Hawaï.
Coupure, et on est propulsé un an plus tard dans une parodie de la scène de Volley-Ball de Top Gun, avec Alex Hopper, les cheveux et la barbe coupés, capitaine de l’équipe de football de la Navy qui joue une partie contre l’équipe de la marine japonaise venue pour une histoire de manœuvres navales communes internationales. Au cours de la partie on découvre qu’il est toujours un crétin borné et égoïste, que le capitaine de l’équipe adverse est un gros con qui va bien entendu devenir l’ami du héros plus tard dans le film. Durant cette scène on apprend aussi qu’il a réussi à séduire la fille en question et qu’elle sort depuis avec lui, ce qui continue de prouver que ce film est définitivement cinglé, ou que Peter Berg a un vrai problème en ce qui concerne les rapports homme/femme.
Ils sont même tellement amoureux qu’ils veulent se marier et qu’Alex doit aller demander la main de sa fiancée à son père: le terrible Amiral Liam Neeson.

La scène suivante est une cérémonie sur un vieux bateau de la seconde guerre mondiale pour célébrer le début des manœuvres communes, cérémonie à laquelle Alex arrive bien entendu à la bourre, devant tout le monde et l’amiral. Une fois la cérémonie terminée, il croise dans les toilettes l’officier japonais, et ils se mettent joyeusement sur la gueule sans aucune raison valable. Ce qui se termine par leur convocation devant leurs officiers respectifs et avec une explication des plus cartoonesques. Vous savez, je me demande vraiment si je ne regarde pas une comédie à ce moment-là… Puis je me dis que non, vous savez pourquoi ? Parce que ce n’est pas drôle !! Ce n’est pas du bon humour et ça n’a toujours rien à branler dans un film qui se veut sérieux !
Et si je vous raconte cette scène c’est pour deux raison: l’une c’est que Rihanna est enfin apparue après 17 minutes de film et qu’elle a dit deux fois « La Ferme » et ensuite parce que ça aura une petite importance plus tard.

Donc commencent enfin les fameuses manœuvre navales avec en toile de fond le concours de bites entre Hooper et le japonais, puis 10 minutes de plans de bateaux de guerre qui feront baver les plus militaristes d’entre vous, et vous donnerons envie d’entrer « IN THE NAVY ! Come to see the seven seas ! ». Oui j’ai pas pu résister à coller cette blague. Et comme le public commence à vraiment se faire chier et qu’il faut bien donner un peu de substance à ce film, les aliens débarquent !!
Cinq gros astéroïdes viennent se poser là comme des pierres, ou enfin s’écraser plus que se poser, pour révéler des bateaux aliens high-tech de la mort qui tue. Trois bateaux sont envoyés en reconnaissance pour voir de quoi il s’agit et c’est évidemment les bateaux des frères Hooper et du japonais pas sympa.
Soudain, les vaisseaux aliens lancent un champ de force (ou un machin du même genre) qui sépare les îles d’Hawaï et les trois bateaux du reste du monde et de la flotte, perturbant par la même occasion les systèmes de visée des vaisseaux de guerre. Tiens, tiens, je sens que vous commencez à voir ce qui va se passer ensuite, non?

Alex Hopper ayant été envoyé en éclaireur sur un zodiaque pour contrôler ce que ça peut bien être; prend, comme d’habitude, la décision « intelligente ». C’est à dire canarder le vaisseau extra-terrestre avec une mitrailleuse, ce qui a bien entendu autant d’effet dessus que si ça avait été un vaisseau de guerre humain. Son frère Stone ordonne donc à son bateau d’attaquer le vaisseau alien pour protéger son frère, ce qui lui vaut une riposte brutale et sans pitié: lui, son bateau et son équipage sont réduits en charpie en deux attaque du vaisseau ennemi. Adieu Alexander Skarsgård, ton perso si plat en sans personnalité ne manquera à personne, et qu’on ne te reprenne plus à jouer dans tels navets.

_

J'aurais jamais du signer pour ce film...

J’aurais jamais du signer pour ce film…

_

Revenu sur son bateau, qui lui aussi a été touché durant la courte bataille, Alex Hopper découvre que le capitaine ET le capitaine en second sont morts comme par hasard, faisant de lui le plus haut gradé du bateau et de ce fait commandant en charge du navire. Donc ce que l’on est en train de me vendre, c’est que cet officier qui est dans la Navy depuis un an, connu pour ses problèmes d’autorité, d’insubordination, de conneries diverses, et qui en plus doit avoir un casier pour ses conneries du début du film, A PU DEVENIR LE 3e OFFICIER SUR UN BATEAU DE GUERRE ?!? Le piston doit quand même avoir des limites non ? Mais c’était qui son capitaine ? Le Captain Igloo?! Promouvoir un débile pareil à un tel poste ?
Enfin bon, maintenant que la charge du bateau et la vie de son équipage est en jeu, il va mûrir d’un coup et découvrir des trésors de leadership pour affronter la menace extra-terrestre comme un vaillant capitaine…… Ou alors ordonner de foncer tête baissé sur l’ennemi visiblement trop puissant pour eux, forçant le navire japonais à les soutenir et se faire couler à son tour, ne rien en avoir à foutre de sauver les survivants sans l’intervention d’un soldat qui doit lui taper dessus pour lui rappeler son devoir.
Ouaip, Mesdames et Messieurs, votre Héros et l’Homme de la situation: Alex Hopper !

Quand finalement il reprend ses esprits et décide d’aller secourir les hommes en train de se noyer, se passe alors le truc le plus bizarre de tout le film: le vaisseau alien désactive lui aussi ses armes. Il ne profite pas de son indéniable avantage pour détruire le bateau qui lui a tiré dessus quelques secondes plus tôt, il ne se contente que de riposter en cas d’attaque et si les humains désactivent leurs armes, les aliens font de même. Des envahisseurs extraterrestres gentlemen, c’est ma seule explication logique, non sérieux il n’y a vraiment aucune explication à ça.

Bon ça c’est fait. Rassurez-vous messieurs dames, je n’allais pas raconter le film scène par scène non plus, mais il m’était impossible de  vous raconter la suite de cette bêtise sans nom sans rentrer dans le détail de la première demi-heure du film. La suite elle, va être à l’instar du jeu de société: très longue et très chiante car nous allons commencer, en effet, une partie de bataille navale. Oui oui, sans blaguer.

Pour faire court, la nuit tombe sur l’archipel, et nos chers héros ne voient plus où se trouve les vaisseaux adverses, donc déjà qu’ils avaient du mal à les viser de jour, bah de nuit c’est encore plus le bordel. Et c’est là que notre japonais de service rentre dans la partie en expliquant un plan super complexe qui permet de repérer plus ou moins la position ennemie grâce à des balises météo ou quelque chose du même genre. Donc à chaque fois que les bateaux ennemis sautent (oui ils sautent, ne me demandez pas pourquoi), ils peuvent le repérer. Ça c’est clair, ils tirent à peu près au jugé, on a compris. Mais là où ça part vraiment en vrille, c’est que les aliens ne peuvent pas les viser non plus !! Pourquoi ? Mais j’en sais foutre rien moi, probablement parce qu’ils sont cons ! Parce que leur chef doit être Jar Jar Binks ! Parce que la totalité de leur plan d’invasion est le plus débile qui soit !

Sérieusement, laissez-moi résumer le truc : Une race extra-terrestre suffisamment avancée pour traverser le vide spatial, débarque pour envahir la Terre avec 5 vaisseaux qui ne peuvent pas se poser, dont un qui a été détruit au cours de l’arrivée sur Terre en heurtant un satellite (j’y reviendrais). Leurs vaisseaux d’invasion sont des bateaux qui sautent et ne volent pas, lancent des champs de force qui bloquent les radars ennemis mais aussi les leurs, ou alors c’est que leurs radars ne fonctionnent pas de nuit, dans tout les cas ce n’est pas expliqué.
C’EST QUOI CETTE INVASION DE MERDE !?!? Mars Attaque, Marvin le Martien et même la Guerre des Mondes des années 60 avaient des plans d’invasion mieux foutus et mieux préparés que ça !! C’est vraiment les aliens les plus cons de l’univers et nom de dieu j’ai vu Skyline.

_

Et voici le Big Bad Mother Fucking Vaisseau Alien, le plus inutile du monde.

Et voici le Big Bad Mother Fucking Vaisseau Alien, le plus inutile du monde.

_

Après 20 minutes d’une partie de Bataille Navale horriblement chiante, les humains finissent par perdre avec le dernier bateau qui se fait exploser comme une pastèque. Mais ne vous inquiétez pas, ils s’en sont tous sortis ce coup ci et sont sur des radeaux de sauvetage. Youpi… Ça veut dire que le film continu.
Juste avant que le bateau ne coule, ils reçoivent un message de la copine de Alex Hooper, qui par hasard se trouve en haut d’une montagne, où par hasard se trouvent les antennes qui envoient le signal vers la planète des aliens, dont ils ont par hasard besoin pour appeler des renforts, parce que leur vaisseau de communication a par hasard été détruit à l’atterrissage, que par hasard ils se sont posées à coté et que par hasard le scientifique qui garde la station a par hasard compris tout leur plan et que par hasard au lever du soleil les satellites vont s’aligner avec la planète, que par hasard ils trouvent une radio qui capte les fréquences militaires, que par hasard ils trouvent la fréquence du bateau de Alex Hooper et peuvent donc totalement par hasard lui transmettre les informations importantes juste à temps. Je vous laisse compter mais ça fait beaucoup trop de hasard.
Donc ils ont ces informations en mains, mais plus de bateau et toute la flotte est toujours bloquée au large derrière le champ de force. Mais si! Il reste un bateau! Le vieux croiseur de la seconde guerre mondiale devenu un musée sur lequel il y a eu la cérémonie plus tôt.
Mais ce sont des marins des années 2000, qui ne savent utiliser que les bateaux modernes avec ordinateurs et tout le reste, qui va donc piloter ce vieux truc? Allez, pensez tous très fort au plus gros cliché que vous pourriez imaginer à ce moment-là…
Des marins vétérans de la seconde guerre mondiale débarquent donc en ligne sur une musique dramatique pour venir aider les petits jeunes et botter le cul de ces vilains, vilains extraterrestres.

Après avoir donc réarmé le navire en munitions -n’étant plus fabriqués depuis 60 ans, mais qui devaient comme d’habitude traîner dans l’entrepôt magique où le héros de film américain trouve toujours tout en moins de 5 minutes- ils partent au combat.
Et bien entendu le petit bateau vétuste et sous-armé va vaincre et détruire le vaisseau d’invasion alien sur-armé et sauver le monde. Je vais même pas m’attarder à faire une blague dessus, ça fait plus de deux heures que dure ce film, j’en ai marre, j’ai mal au crâne.

Le film se termine sur la traditionnelle cérémonie de remise de médailles pour tout le monde, où nos héros sont des héros, la Terre est sauvée et l’amiral Liam Neeson approuve enfin Alex Hooper comme marin et comme petit-ami de sa fille. Allez, basta et on range.

_

"Je sais pas jouer! OUAAAAAIS !!"

« Je sais pas jouer! OUAAAAAIS !! »

_

_

Conclusion : Mon dieu, mais quelle horreur ce film. Il y a plus de trou dans ce scénario que dans les bas résilles d’une pute brésilienne du bois de Boulogne à la fin de sa soirée de travail. Les acteurs ne jouent pas (Rihanna), jouent mal (tout le monde), ou n’en ont rien à foutre (Liam Neeson). On nous ressert chacun de tous les clichés les plus éculés du genre. Et le pire dans l’histoire, c’est que pour un film produit par Hasbro et étant dans la veine de Transformers ou GI-Joe, on aurait pu s’attendre à de l’action non stop, mais non c’est chiant comme la pluie. Regarder des bateaux se tirer dessus est ennuyeux au possible et les dialogues, creux et bien trop nombreux, ne font rire personne.
C’était décidément une mauvaise idée, qui a donné un mauvais film, et la première impression que j’ai eu voyant l’affiche était la bonne, c’était vraiment pourri.

Je suis Evguen, et je regarde pour vous des films que personne ne devrait voir ! Salut à la prochaine !

Here we go again.

Par défaut

Quand je vois que ces derniers mois, mes visites se cassent la gueule, je suis partagée entre tenter des pirouettes d’improbable pour essayer de sauver les meubles, ou juste regarder de loin, les statistiques alarmantes, et finir le paquet de chips.

C’est donc en écoutant de la musique très très nulle que je tapote mollement ces quelques lignes, entre deux coups d’oeil lancés sur ma timeline, mon dashboard et… est-ce que twitter donne un nom à son fil d’actualité ? Bref. Toujours est-il que me voilà forcée de constater que tout le monde se casse. J’en avais déjà parlé y’a 6 mois avec le départ des deux -pluzoumoins- rouquines pour l’Englandie, et probablement avant aussi pour le départ des potes à Paris.
Bah voila qu’ils en remettent une couche. Encore une vague de départ vers le lointain. Et moi, je suis là, avec mes chips, à attendre que le sombre avenir s’éclaircisse un peu. Bon en vrai j’ai pas de chips, c’est trop cher, mais c’était pour faire un lien avec l’introduction… Mais en attendant, les faits sont là, eux ils s’en vont, et moi je reste là.
Je sais pas tellement ce qui me retient d’me casser? Peut-être simplement l’absence totale de projet, de budget, ou peut-être qu’en dehors de tout ça je me trouve des excuses pourries mais rassurantes qui me permettent de justifier ma stagnation. Je sais pas tellement.

Bon, vu que ce n’est pas aujourd’hui que je trouverais réponse à ces questions, je vais vous laisser sur une image un peu drôle. Moi ça m’a fait rire en tout cas.

76561e54d

A drop of evil.

Par défaut

A cette heure tardive, vous vous doutez que l’article sera… particulier. Et bien sachez que vous avez raison, en partie. Alors qu’il est plus de 3h du matin, et que mon esprit divague entre deux chapitres de fanfics particulièrement tordus; je suis tombée sur un post sur Tumblr. Ce post renvoyait à DeviantArt, et a une oeuvre d’un certain « SebMaestro » intitulé Mind Devour.
Je me suis permise de le poster ici sans la moindre autorisation (I’m a filthy bitch, deal with it), parce que je suis restée de longues secondes à fixer le dessin, tant il était parlant de vérité  horriblement criant de familiarité. Je ne prends pas la peine d’extrapoler plus, parce que je l’ai déjà fait par le passé, et parce que de toute façon je finirais par perdre le fil et dire n’importe quoi, vu l’heure qu’il est.

_

mind-devour

En guise de légende, l’artiste a, entre autres choses, écrit  « [This drawing] describes a person with psychological problems such as schizophrenia, insanity, depression or other mental problems. His endless screaming makes his own mind eat him up. »

Ce qui pourrait donner dans un français approximatif: « [Ce dessin] représente une personne qui as des problèmes psychologiques du type schizophrénie, folie, dépression ou autre problème mental. Son hurlement infini fait que son propre esprit finit par le dévorer. »

Je vous laisse méditer là-dessus. Et bonne nuit.

It’s getting hot in here.

Par défaut

En cet après midi glacée, alors que je me promenais tranquillement sur les Internets, voilà que j’ai fait des petites découvertes intéressantes.

/!\ ATTENTION, cet article est pas pour les enfants.

_

C'est bon? Tout le monde est parti?

C’est bon? Tout le monde est parti?

_

Ok, on est tous des fifous dans nos têtes, ou alors c’est juste moi et je m’imagine que tout le monde est pareil. Mais d’après mon expérience  c’est juste moi, et généralement, ça surprend… Mais depuis j’ai fait quelques adeptes, et elles en redemandent hin hin hin… (ou pas.).

Toujours est-il que, on utilise souvent le terme générique SadoMaso. Et à tort d’ailleurs, puisque c’est en fait deux termes accolés qui vont souvent ensembles, mais pas forcément. Et quand j’entends un mec dire à un autre « t’es un peu sadomaso toi nan? » alors qu’il voulait dire « t’es un vieux sadique toi nan? », bah je me marre très fort dans ma tête. Vous vous demandez quel est le rapport-choucroute? Il est assez faible, mais j’essaie de meubler pour donner du contenu à mon article.

Bref, sachez que, sous ce terme un peu générique de SM, (à ne pas confondre avec BDSM, j’ai pas été chez les scouts, je sais pas faire les noeuds); se planque une quantité infinitésimale de pratiques diverseuzévariées. Ce que j’ignorais jusqu’à y’a une heure, c’est que certaines de ces pratiques portent des petits noms scientifiques. Et comme c’est pas super utile, c’est forcément indispensable.
D’ailleurs c’est pas tellement les pratiques qui portent le nom, mais l’excitation qui en résulte. Voila.

_La paraphilie : terme alternatif à perversion (considéré comme trop péjoratif), désignant toutes les pratiques ou attirances sexuelles en dehors de la « norme ». Définit un intérêt sexuel persistant et puissant, même en dehors d’un acte de copulation ou pré-copulation.

_L’amychophilie : Excitation sexuelle provoquée par les griffures.

_La stigmatophilie : Excitation sexuelle provoquée par les piercings, tatouages et cicatrices de son/sa partenaire.

_L’odaxelagnie : Excitation sexuelle provoquée par le fait de mordre ou d’être mordue.

_

Voila, vous irez dormir un peu moins stupide ce soir. Pour ma part, je savais déjà que j’étais une sale déviante, mais maintenant, je sais utiliser le vocabulaire adéquat ! yaaaay \o/

Meh.

Meh.