Shake your kidneys.

Par défaut

Aujourd’hui, j’entame ma 8e journée sans combustion.

Je m’explique: comme dit plus tôt, j’ai arrêté de fumer des cigarettes avec le tabac dedans, et suis passée à la clope electronique, donc combustion il n’y a plus.

Moi et Erika (c’est son petit prénom) filons le parfait amour. Après une journée d’adaptation à cette fumée quelque peu épaisse, la relation s’est faite toute seule. Sans vous faire un topo sur le principe de la cigarette électronique, en partie parce que j’ai pas toutes les connaissances, et en partie parce que mon amie Tcheu s’en est déjà occupée. Mais je vais quand même vous parler un peu d’Erika, parce que je l’aime, et qu’elle me le rend bien.

 

Pour le côté reference, j’ai un modèle un peu gros, avec une batterie de porc, de la marque Smok, serie Epower. J’ai avec cette merveille de technologie 3 têtes différentes, celle d’origine, une eGo-T, et enfin une tête à reservoir sans mousse (que je ne saurais nommer) avec l’embout qui ressemble vachement à un biberon. Pour ma part, même si la derniere est très prisée par les « vapoteurs », elle est de loin celle que je préfère le moins, malgré que le modèle existe en plusieurs couleurs.

Côté saveur, j’ai personnellement opté pour vanille. J’avais par le passé testé les goûts « tabac », alors c’est pas foncièrement mauvais, mais c’est vite ecoeurant. Et tout les machins aux fruits, très peu pour moi. Vanille me semblait le choix le plus subtil. Ca ressemble d’ailleurs pas mal aux cigarillos vanille justement.

Et sinon, en l’espace de cette semaine, j’ai économisé un minimum de 18€ (pour un pot de tabac et demi), ou un maximum d’environ 50€ (pour 8 paquets de Chesterfield), soit une moyenne d’environ 160 clopes… Ok. Ca fait super peur en fait. J’ai calculé pour l’article, à l’instant, et ça fait juste super peur. J’espere que je vais tenir sur la durée sans tabac. Je suis encore sous dosage de nicotine, mais c’est vraiment différent. Et sans ça, j’aurais juste la necessité viscerale de tuer des gens avec ma pelle de combat.

Bref, tout ça pour dire que je suis plutôt fiere de moi d’avoir tenu jusque là, et j’espere tenir encore longtemps. Mais sinon, c’est juste une torture de sortir ne serait-ce que dans la rue. C’est un peu comme quand j’etais au régime, ça sent la clope partout, une personne sur trois a une clope dans la main, ARG, au secours.
Non, vraiment, j’espere sincèrement tenir bon.

Pour finir, je vous souhaite un bon dimanche, où on fout rien, c’est tradition, c’est les cathos qui l’ont dit.

Publicités

3 réflexions sur “Shake your kidneys.

  1. Anecdote rigolote (à la c**) :

    La première fois que j’ai vu ça c’était en oral devant un amphi … Une fille du premier rang l’avait sorti sous prétexte que « Y’a pas de tabac donc je peux en fumer quand je veux ».

    C’est super déstabilisant, le nuage de fumée qui sort des narines d’une blonde qui te regarde fixement au premier rang alors que t’as aucune idée de ce qu’elle a à la bouche …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s