Nobody loves me.

Par défaut

Petit Kao et l’image qui avait presque un rapport avec l’article…

Comme le titre ne l’indique peut-être pas, je suis en pleine session Queen sur Yahourtube.

Même que c’est la faute à Tcheu. Son avenir est en train de s’écrire à mesure que je tapote ces lignes. Non parce qu’en fait la demoiselle a trouvé un appart en coloc à Cardiff, comme vous pouvez le lire sur son blog.

Y’avait déjà Léonie et Daytona qui doivent s’exporter en territoire britannique, voila que Tchoupette s’y mets aussi (prix du surnom le plus foireux: CHECK!).

M’enfin visiblement les UK c’est devenu le nouveau Paris. Tout le monde s’y barre. Et me laisse ici.

Je dois avouer que tout ceci me rend un peu triste quand même. Plus que je ne veux bien le laisser paraître, et plus que l’on ne pourrait se l’imaginer aussi. Mais bon, comme Mr. Mercury le crie actuellement dans mes oreilles, the show must go on.

Cet article, ma foi quelque peu décousu, est là pour vous dire combien vous allez me manquer, toutes les trois, c’est probablement hyper obvious, mais je ressentais le besoin de l’exprimer par écrit. Je suis même un peu désolée parce que je n’arrive pas à exprimer ici toute l’immensité émotionnelle au coeur de laquelle je suis en proie en cet instant. Merde. Cette dernière phrase fait super émo quand même.

Anyway. Je vous aime fort toutes les trois, à des degrés plus ou moins différents, plus ou moins similaires. Et parce que j’ai eu des supers moments individuellement avec chacune de vous. Et que putain, ça va me manquer tout ça. Je sais qu’il reste Skype et tout ça, mais ça ne remplacera jamais une présence IRL; même si sur les trois, y’en a qu’une que je peux côtoyer pour de vrai régulièrement. Mais je sais pas, la simple idée que des centaines de kilomètres vont me séparer de vos ordis respectifs, et que sur un coup de tête je pourrais ptêt pas forcément débarquer comme ça, un matin pluvieux. Bref, tout plein de petits détails qui, mis ensembles, me minent pas mal.

Enfin voila, désolée pour les autres qui en ont relativement rien à carrer du contenu de cet article, mais des fois, les petites notes d’humeur, ça fait du bien. Ça fait pleurer, mais ça aide un peu, je suppose, j’espère?

Love des bois <3

_

– Petit Kao.

Publicités

2 réflexions sur “Nobody loves me.

  1. Léonie

    De toute façon, je vois pas pourquoi tu ne viendrais pas. Je veux dire, tu viendras nous voir, c’est même pas soumis à condition.
    Merci pour l’article, c’est la première fois qu’on me mentionne dans ce genre d’article, et ça me fait vraiment plaisir, je pense que tu n’imagine même pas. surtout moi et ma phobie de l’abandon.
    *calin au ptit kao*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s