Isn’t it nice, sugar and spice.

Par défaut

Quelques news pèle-mêle. Je sais même pas comment s’ecrit cette expression en plus.

Pour le plus urgent, sachez que la wolocation va accueillir en son sein son premier wolocataire masculin, en la personne de mon demi-cousin par alliance. Je sais meme pas si mes parents sont au courant, mais maintenant, ils le sont, voila. Il reste en effet pour deux mois sur Bordeaux, et en fait, je ne le connais pas plus que ça. Ca risque etre awkward les premiers temps…

Deuxieme chose, je souhaitais faire echo à mon amie Tcheu, que j’embête régulierement sur Skype ces derniers temps, pour des raisons qui vous échappent. Enfin bref, elle parlait il y a peu du syndrome de la page blanche. A savoir, je commence à ecrire un article, je me rends compte qu’il est trop court et/ou qu’il n’interesse que moi, du coup, je ne cherche même pas a sauvegarder le brouillon pour plus tard, bim, à la corbeille. J’ecris aussi quelques articles sous le coup d’une émotion forte, et si il arrive qu’un ou deux soit publié, la plupart reste dans les méandres de mes fichiers bureau. Parce qu’il m’arrive de redescendre de ma colère/mélancolie/whatever, et de me dire qu’a part inquieter les personnes pas concernées ou parler dans le vent, ça ne sert à rien de vous les faire lire au final. Je m’eloigne un peu du sujet mais, ce que je tenais à dire, c’est que je ne suis pas forcement désolée du manque de mise à jour, parce que des fois, vaut mieux de la qualité à de la quantité. Surtout quand on lit certaines de mes notes, niveau qualité ça vole pas super haut. (Mais on me dit souvent « au moins c’est drole »). Alors si je vous fais rire, tant mieux, c’est toujours ça de gagné.

J’enchaine sur une théorie pourrie à laquelle ma fin de phrase m’a faite penser. A savoir, pourquoi la vache qui rit, rit? Et bien, à cause du proverbe « femme qui rit, a moitié dans ton lit ». Proverbe qui soit dis en passant marche tres mal. J’ai beau faire marrer beaucoup de monde, je dors seule depuis longtemps déja. Enfin bref, pour en revenir à mon histoire de vache, si elle rit, c’est parce qu’elle est en manque, en fait… badum tsss~

Sinon, je me suis remise à écrire, mais juste pour moi, et c’est tres pretentieux vu mon age, mais j’ai démarré les premieres lignes d’un récit retraçant ma vie. Il faut dire que mon vécu ressemble tellement à un sitcom-tempete-dans-un-verre-d-eau, que je me suis dis qu’il fallait que je couche ça quelque part. Pour l’instant j’ai pas beaucoup avancé, et je me dis que si ça doit un jour etre lu par d’autres, j’aurais un boulot monstre de modifications/corrections à y faire, mais bon. Ca me fait du bien, un peu du mal aussi, mais c’est un détail.

Sinon, pour la petite note d’humeur, et la personne se reconnaitra probablement, mais on m’a l’autre jour, en référence à mon humble blog, présentée comme « kao, la lesbienne la plus célèbre de tout Bordeaux ». Alors non seulement c’est super faux, mon nom est inconnu au bataillon pour la plupart, mais en plus, c’etait particulierement offensent. Je sais que la personne ne pensait pas à mal, mais il faut savoir, et je me bats suffisamment contre ça, que ma sexualité n’est pas un critere primaire me definissant. Je suis une fille, certes qui aime les filles, mais qui est aussi, je sais pas moi, brune par exemple, doté d’un humour foireux, qui a un goût prononcé pour les porte-jaretelles et les escarpins, ou encore qui aime la glace à la menthe. Je dis des exemples pourris, mais c’est pour mieux illustrer à quel point ce n’est qu’un « trait de caractere » parmi tant d’autres. Pas forcément le plus insignifiant, mais certainement pas le plus capital. Et aussi, pour une autre personne qui elle aussi se reconnaitra, qui me dit que de toute façon je crie sur tout les toits que je suis lesbienne et fou de la tête. C’est d’abord absolument faux. C’est simplement que je n’ai aucun problème avec le fait d’en parler, alors ça vient dans la conversation, calé à coté de trucs tout a fait logiques pour moi. Et il y a aussi le fait qu’en général, ce sont d’autres personnes qui me présentent, et mettent ces points, pourtants mineurs, trop en avant. J’y peux rien moi si vous trouvez pas d’autres critères caracteristiques à dire en premier. Enfin bref, j’arrete de rager parce que de toute façon ça sert a rien. Mais une chose, arretez de dire aux gens que je suis gay à MA place, ça me gave à force. Parce que c’est arrivé plus d’une fois. J’ai même du arreter de compter.

Voila. Cette petite note initiale a finalement pris du volume, tant mieux j’ai envie de dire, d’ailleurs je le dis: tant mieux. (badum tsss²)

Sur ce mes amis, lecteurs inconnus, et autres personnes insoupconnées, je vous souhaite une bonne et agréable fin de nuit.

_

L’image a été trouvée sur Tumblr, et illustre légèrement mon dernier point de discussion.

Publicités

4 réflexions sur “Isn’t it nice, sugar and spice.

  1. Evguen

    Et pas un mot sur le week end le plus tollesque et le plus fabuleux depuis longtemps? Vu le nombre de fou rire, ça méritais au moins une lignes pour les protagonistes. Tiens pour la peine je boude! Et en plus fait un grève du EVV tant pis si j’en ai fini deux…

    • kaolkova

      Je n’ai pas besoin d’etaler ma vie a ce point là, et j’ai DEJA fait un article sur dimanche, donc on va eviter la redondance. Ceux qui ont besoin de savoir le savent deja, je n’ai pas besoin d’en rajouter une couche aupres des inconnus.

      • Evguen

        En fait c’est juste moi qui suis con. J’avais pas lu l’article précédent. Induit en erreur par l’image, donc toutes mes excuses et GLOIRE A TOI KAO!

        PS:Je t’adore et merci de me recueillir à chacun de mes passages bordelais!

  2. J’vais commenter de manière scolaire x)
    §3: Je suis complètement d’accord (en même temps, logique, hahaha) avec ce que tu dis par rapport aux articles écrits sous le coup d’une émotion forte. Ca m’arrive aussi toultemps. Quand j’étais encore sur Skybeurke, je faisais moins attention à ce que je publiais, et c’est vrai que maintenant, j’essaye un minimum de parler aux gens qui me lisent qu’à moi-même.

    §6: Tout aussi d’accord. Je me console en me disant que les gens qui agissent comme ça sont tout simplement maladroits, mais c’est vrai que parfois, je préférerais redeveni « le machin roux qui amuse la galerie », parce que ça en dit quand même plus long sur moi que « Tcheu la lesbienne ». J’en parlais avec jesaisplusqui y’a pas très longtemps, et je disais que j’ai réalisé qu’en fait, malgré tous mes efforts pour ne pas avoir un certain rôle dans mon groupe d’amis, j’étais finalement « LA lesbiene ». Eh beh c’est frustrant et réducteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s