Razzmatazz!

Par défaut

TONIGHT WE DINE IN HELL - mais vaisselle d'abord.

Aujourd’hui, je vais vous raconter ma folle demi-journée. Demi parce qu’il est a peine 18h et que je sort ce soir, donc demi, obviously.

Tout d’abord, j’ai du me lever à 7h30 pour aller bosser, et arrivée sur place à 9h, personne (à part mes deux collegues qui attendaient), la porte est fermée, et on ne viendra nous ouvrir qu’a 9h35. Apres avoir englouti un des plus immondes cafés que j’ai jamais bu, on a installé le materiel et attendu la venue des parents. Pour faire court, on a flyé toute la semaine pour une grande rencontre ce samedi. Et resultat, on a eu 4 personnes. Sur 2h30. J’avais pas du tout l’impression de m’etre levée pour rien, du tout.

En rentrant, après deux episodes de CardCaptor Sakura (j’ai decidé de tous les revoir, merci JDG), j’ai choisi de m’attaquer à la vaisselle. Mais comme elle etait là depuis 1000 ans facile un mois, elle a commencé a prendre vie, et là dessous, ils avaient déja inventé la poudre. J’ai donc enfilé mon masque-a-gaz-custom, qui, même sans les filtres, masque un bon 80% des émanations olfactives du golem de vaisselle. Accessoirement j’ai du passer pour une cinglée auprès de mes voisins du dessus, qui me voient à travers la fenêtre du salon. D’ailleurs cet enfulé a joué de la trompette pendant 2h, et SUPER MAL EN PLUS.

Bref, après 1h de gaspillage d’eau, j’ai decidé de prendre une pause, regarder un autre episode de Sakura, et aller faire des courses. J’ai aussi dû faire un double des clés pour mon cousin qui arrive ce soir. Pour la petite « blague », j’en ai eu pour la coquette somme de 25€, pour DEUX clés. TOUT EST NORMAL.

Et pendant que je faisais les courses, alors que j’avais pris du pain, arrivée à la caisse, il avait disparu. Je soupçonne fortement quelqun de me l’avoir chourré dans mon panier, c’est inadmissible!

Apres en rentrant des courses, mon bus a percuté une bagnole. Mon premier accident de la route <3 . C’etait vachement impressionnant quand même, heureusement que moi j’etais dans le bus et pas dans la voiture. Mais y’a eu un superbe vol plané de parechocs et de phare arriere.

Les gens ont tous rouspétés, parce que comme c’etait le 16, y’en avait un bon tiers qui avait un train à prendre. Bande de faux bordelais, tout le monde sait bien que si on veut avoir son train il ne faut jamais prendre la ligne 16… JAMAIS.

Du coup j’ai du rentrer à pieds depuis Palais de Justice, avec mes courses bien lourdes, c’etait plein de lolisme. Et sur le chemin je me suis fait froler par un autre bus qui tournait à un angle de rue etroite, j’ai eu super peur, le truc est passé à 15 cm de moi.

Là, je suis rentrée, à l’abri du danger de l’exterieur. Mais j’ai peur pour la suite de la journée, parce qu’il me reste à recuperer mon cousin (il faut que je lui trouve un surnom pourri) à la gare, le ramener à la maison, lui filer ses clés à 25€, et filer à mon concert (de Robots in Disguise).

Voila, c’était peut-être pas nécessairement follement intéressant à lire, mais j’ai essayé de rendre le tout un peu amusant. Le titre vous est offert par Froggy Mix, aka le générique français/anglais de Sakura (que je regarde en japonais, rassurez vous), et qui a tourné en boucle dans mon salon pendant la vaisselle.

Isn’t it nice, sugar and spice.

Par défaut

Quelques news pèle-mêle. Je sais même pas comment s’ecrit cette expression en plus.

Pour le plus urgent, sachez que la wolocation va accueillir en son sein son premier wolocataire masculin, en la personne de mon demi-cousin par alliance. Je sais meme pas si mes parents sont au courant, mais maintenant, ils le sont, voila. Il reste en effet pour deux mois sur Bordeaux, et en fait, je ne le connais pas plus que ça. Ca risque etre awkward les premiers temps…

Deuxieme chose, je souhaitais faire echo à mon amie Tcheu, que j’embête régulierement sur Skype ces derniers temps, pour des raisons qui vous échappent. Enfin bref, elle parlait il y a peu du syndrome de la page blanche. A savoir, je commence à ecrire un article, je me rends compte qu’il est trop court et/ou qu’il n’interesse que moi, du coup, je ne cherche même pas a sauvegarder le brouillon pour plus tard, bim, à la corbeille. J’ecris aussi quelques articles sous le coup d’une émotion forte, et si il arrive qu’un ou deux soit publié, la plupart reste dans les méandres de mes fichiers bureau. Parce qu’il m’arrive de redescendre de ma colère/mélancolie/whatever, et de me dire qu’a part inquieter les personnes pas concernées ou parler dans le vent, ça ne sert à rien de vous les faire lire au final. Je m’eloigne un peu du sujet mais, ce que je tenais à dire, c’est que je ne suis pas forcement désolée du manque de mise à jour, parce que des fois, vaut mieux de la qualité à de la quantité. Surtout quand on lit certaines de mes notes, niveau qualité ça vole pas super haut. (Mais on me dit souvent « au moins c’est drole »). Alors si je vous fais rire, tant mieux, c’est toujours ça de gagné.

J’enchaine sur une théorie pourrie à laquelle ma fin de phrase m’a faite penser. A savoir, pourquoi la vache qui rit, rit? Et bien, à cause du proverbe « femme qui rit, a moitié dans ton lit ». Proverbe qui soit dis en passant marche tres mal. J’ai beau faire marrer beaucoup de monde, je dors seule depuis longtemps déja. Enfin bref, pour en revenir à mon histoire de vache, si elle rit, c’est parce qu’elle est en manque, en fait… badum tsss~

Sinon, je me suis remise à écrire, mais juste pour moi, et c’est tres pretentieux vu mon age, mais j’ai démarré les premieres lignes d’un récit retraçant ma vie. Il faut dire que mon vécu ressemble tellement à un sitcom-tempete-dans-un-verre-d-eau, que je me suis dis qu’il fallait que je couche ça quelque part. Pour l’instant j’ai pas beaucoup avancé, et je me dis que si ça doit un jour etre lu par d’autres, j’aurais un boulot monstre de modifications/corrections à y faire, mais bon. Ca me fait du bien, un peu du mal aussi, mais c’est un détail.

Sinon, pour la petite note d’humeur, et la personne se reconnaitra probablement, mais on m’a l’autre jour, en référence à mon humble blog, présentée comme « kao, la lesbienne la plus célèbre de tout Bordeaux ». Alors non seulement c’est super faux, mon nom est inconnu au bataillon pour la plupart, mais en plus, c’etait particulierement offensent. Je sais que la personne ne pensait pas à mal, mais il faut savoir, et je me bats suffisamment contre ça, que ma sexualité n’est pas un critere primaire me definissant. Je suis une fille, certes qui aime les filles, mais qui est aussi, je sais pas moi, brune par exemple, doté d’un humour foireux, qui a un goût prononcé pour les porte-jaretelles et les escarpins, ou encore qui aime la glace à la menthe. Je dis des exemples pourris, mais c’est pour mieux illustrer à quel point ce n’est qu’un « trait de caractere » parmi tant d’autres. Pas forcément le plus insignifiant, mais certainement pas le plus capital. Et aussi, pour une autre personne qui elle aussi se reconnaitra, qui me dit que de toute façon je crie sur tout les toits que je suis lesbienne et fou de la tête. C’est d’abord absolument faux. C’est simplement que je n’ai aucun problème avec le fait d’en parler, alors ça vient dans la conversation, calé à coté de trucs tout a fait logiques pour moi. Et il y a aussi le fait qu’en général, ce sont d’autres personnes qui me présentent, et mettent ces points, pourtants mineurs, trop en avant. J’y peux rien moi si vous trouvez pas d’autres critères caracteristiques à dire en premier. Enfin bref, j’arrete de rager parce que de toute façon ça sert a rien. Mais une chose, arretez de dire aux gens que je suis gay à MA place, ça me gave à force. Parce que c’est arrivé plus d’une fois. J’ai même du arreter de compter.

Voila. Cette petite note initiale a finalement pris du volume, tant mieux j’ai envie de dire, d’ailleurs je le dis: tant mieux. (badum tsss²)

Sur ce mes amis, lecteurs inconnus, et autres personnes insoupconnées, je vous souhaite une bonne et agréable fin de nuit.

_

L’image a été trouvée sur Tumblr, et illustre légèrement mon dernier point de discussion.

Sunday Morning dans ta face.

Par défaut

Bonjour à tous, il est actuellement 8h du matin, et je m’en vais vous raconter une énième aventure rocambolesque.

Alors que je dormais paisiblement depuis 2h30am, il y a une heure, à 7h donc, ont sonné chez moi 3 amis ivres et sans logement proche. Je me suis limite fait engueuler parce que je suis pas descendue ouvrir la porte assez vite, alors que bon, 7h du mat’, moi, je dormais.

J’ouvre donc dans la joie et la gueule de bois à Anesha, Evguen et Lou, tout trois particulierement alcoolisés, alors que j’avais rendu ma quantité à la nature de nombreuses heures auparavant. Ils debarquent donc assez bruyamment avec un pack de bieres et leurs gueules enfarinées, en me réclamant le gite et le couvert. Je fais donc des pieds et des mains pour trouver couvertures & oreillers pour 3, hop, un dans la cabane, une dans le fuck-you bed, une dans le mien, la fille la plus hétérosexuelle des trois, tant qu’à pas faire de conneries, on est jamais trop prudent avec ses potes bourrés.

Apres donc une heure de negociations à base de « qui dors à quel emplacement », quelques cigarettes pas finies, un ou deux vomis propres et des trop grands élans de voix pour ma tête de kao mal reveillée; ils finissent par tous s’endormir comme des merdes, sauf moi.

Me voila donc, à 8h10 du matin, à vous ecrire cet article, jeunes et moins jeunes gens (salut papa), pour vous conter cette flabuleuse histoire, en mode insomniaque-anesha-putain-tu-ronfles-serieux, en ecoutant du bon tchaïkovsky de derriere les fagots, et en essayant de pas trop faire de bruit avec le clavier pour pas reveiller le cadavre à 1m de moi.

Si j’ecris ces lignes, ce n’est pas pour me plaindre de mes amis improbables, ou vous soumettre l’idée d’ouvrir une auberge de jeunesse payante très prochainement, non, si je vous tapote ces lignes mes amis, c’est pour que vous le lisiez demain, et que vous vous rendiez compte de la chance que vous avez de nous avoir, moi et mon infinie patience.

Mais je vous aime quand même va.

Un bisou à tout les lève-tot qui liront ceci, et ceux qui se lèveront avec ma main tendue pleine de doliprane un peu plus tard.

L’image quant à elle, est totalement hors-sujet, mais vous avez l’habitude je pense. C’est une inside-joke à Mass Effect. Mais je sais que certains de mes plus fidèles lecteurs y ont joué.

Become a fan… vrrrrrrrrr!

Par défaut

Je vous présente à tous Joséphine, digne successeur de Jacqueline.

Ce nouveau cooler, conseillé par Saed le techno-chaman, est à la pointe de la technologie de ce qui se fait en matiere de budget pour les pauvres.

Une finition noir mat, sur une plaque en alu solide, aérée et ergonomique. Permet notamment de ranger son ordi à l’interieur grace à sa coque « on a pensé a tout ». 3 ventilateurs repositionnables à l’infini, et une molette de reglage de la vitesse des-dits ventilos.

Pour finir, un elastique de maintien en place de votre ordi une fois placé sous la coque vous est fourni.

Il me faut une nouvelle paire de petit panties.

(article absolument gratuit pour remplir le quota « geek » du blog)

You have to get out.

Par défaut

Pendant que je rage que Skype bugue chez moi depuis 3 jours et refuse littéralement de se connecter, je me suis dit, pendant ma énieme tentative de mise en ligne, je vais vous donner de mes nouvelles, comme ça, l’air de rien.

Enfin, en vrai je vais brievement vous parler de ME3 et combler avec des infos pourries, si j’en ai sous le coude (dommage qu’Ada soit pas là)…

Donc. Si vous faites partie de mon entourage proche, vous vous serez rendu compte que j’ai quasi pas eu d’activité FB ces deux derniers jours, envoyé aucun sms, passé aucun appel (sauf à ma mamie, mais c’est différent). En fait, entre deux journées de travail, je suis tres occupée à jouer comme une forcenée à Mass Effect, 3e du nom. Et bien sachez qu’il est vraiment très très bien.  Plein de musiques absolument epiques, riche en emotions (les miennes), un scénario, pour le moment prometteur, de belles cinématiques, des possibilités nouvelles, et une foultitude de clins d’oeil aux précédents volets. Si vous êtes tout comme moi, une joueuse particulierement emotionnel, vous allez chialer. De peur, d’inquietude et de joie.

Comme vous le savez tous, je suis grande fan de Liara (no shit bro), et pour le moment, l’avancement du scénario me va à merveille. Je suppose que le jeu s’adapte en fonction de votre amoureux, moi c’est elle. Et la petite cinématique concernant son « projet secret » (sans vouloir spoiler) m’a fait tout simplement fondre. Le seul défaut qu’elle pourrait avoir, c’est d’etre très occupée par ses nouvelles fonctions. Elle a pris vachement en assurance depuis le premier, et loin derriere se trouve la petite scientifique timide. On le constate dès son arrivée dans le jeu. Mais je ne vais pas en dire plus…

En plus je suis fière de moi, je suis pas encore morte une seule fois… Ok, je joue en difficulté « facile », mais peu importe. Je vise tout de même bien mieux qu’avant. Je réussi même les headshot \o/

Bonus track: des photos de ma Sheparde, Jenny de son prénom (j’étais pas tres inspirée ce jour là).

 Voila, concernant le reste des infos… J’en ai pas vraiment, ma vie suis son cours, rien de bien nouveau, en fait. Donc bon… Sur ce, je retourne jouer!

Why not après tout.

Par défaut

Bon, cette fois ci c’est probablement la derniere avant un moment, j’espere que l’insolite dominical ne deviendra pas seulement ponctuel, mais vu la qualité de l’internet ces derniers temps, je vais devoir m’y faire…

Pour ce dimanche, je vous présente le dessous de la tasse-en-etain-pour-tuer-des-gens de Daytona. La tasse en elle meme est tres classe, mais l’impression du dessous est un enorme fail, et moi, ça m’a fait rire.

Sur ce, c’est tout, je vous dis a plus tard, je sais pas tellement quand, on verra bien!

[EVV#8] Terra Navrante.

Par défaut

 Le mot de Petit Kao: Evguen nous revient en forme, avec une chronique acide et particulièrement drôle. Ou alors c’est que nous avons le même humour… Toujours est-il que les vacances forcées lui ont fait du bien, puisqu’il revient chaussé de ses grosses gaudasses qui font du bruit, et mon introduction ne veut strictement rien dire. Bref, bonne lecture a tous!

_

_

Hey hey devinez qui est de retour ? Après plus d’un mois d’absence je reprends donc ma chère chronique. Alors un peu d’explication sur cette longue pause, et bien c’est tout simplement que mon ordinateur après 7 années de bons et loyaux services est décédé de sa mort de guerrier, il a donc fallut le remplacer et tant qu’à faire par une machine qui puisse me servir aussi longuement et fidèlement que la dernière. Donc le temps d’attendre les soldes, la livraison de la bête et l’installation de tout l’indispensable pour son utilisation et de réécrire tout ce que j’avais écris précédemment, ça prends donc un peu de temps. Ah oui et entre temps j’ai aussi pris un Skyrim dans le genou…

Donc reprenons donc cette nouvelle année par un article un peu spécial car je vais m’attaquer à une série pour changer. Et en plus pour une fois pas un truc sorti il y a 5 ans mais quelque chose qui commence juste à apparaître sur nos écrans que j’ai regardé depuis sa sorti aux USA (illégalement cela va de soit). Je ne vous dis pas combien j’avais hâte que la saison 1 se termine pour que je puisse vous la présenter sur l’autel sacrificiel du Blog de Kao.

Donc commençons donc avec TERRA NOVA.

Tout a commencé par une histoire digne d’un conte de fée. Dans le monde merveilleux de série TV une annonce provoqua un émoi sans précédent dans tout le royaume magique : Steven Spielberg allait produire une toute nouvelle série. Après plus d’un décennie consacrée à donner ses lettres de noblesse à ce format si souvent décriés avec des série de plus en plus magnifique, la télévision allait avoir sa consécration. Le plus grand magicien du cinéma, celui qui ne compte plus les films cultes et les révolutions osait poser les yeux et la plume dans le monde du petit écran.

Et le génie créatif annonçait mettre les petits plats dans les grands, un budget phénoménal, ses créatifs d’effets spéciaux mis sur le coup, une surveillance totale du projet, la patte dans le scénario, tout ce qui pouvait faire rêver les amateurs de séries télévisée que nous sommes.

Après quelques mois de secret le projet est enfin révélé, Terra Nova :

Dans un futur où l’humanité a tellement exploitée la Terre que la planète est devenue invivable et que l’être humain est au bord de l’extinction un espoir apparaît. Le retour vers le passé, 170 Millions d’années en arrière, à l’époque des dinosaures. Il existe un passage et une colonie humaine est créé, baptisée Terra Nova, un nouvel espoir pour l’humanité un chance de tout recommencer sans refaire les erreurs du passé.

Pitch alléchant s’il en est, voyages de le temps, dinosaures, nous sommes en plein dans le domaine du maître à qui l’ont doit Jurassic Park. Surtout quand une dernière annonce a fait carrément baver tout geek qui se respecte, le premier épisode a eu le plus gros budget de toute l’histoire de la télévision. Vraiment, c’est dire que j’attendais cette série comme une grosse révolution. Et vous pouvez aussi vous douter que si elle a fini ici, c’est que la déception fut grande.

_

Pour qu’une série TV marche bien il faut réunir quatre élément :

-1 : Une idée originale

-2 : Un personnage principal hyper-charismatique

-3 : Des personnages secondaires utiles et interessants

-4 : Des scénarios bien écrits et tous aussi bons d’un épisode à l’autre

Alors pour l’idée originale on semblait bien parti, mais finalement non, mais je m’en occuperai plus tard.

_

Les Personnages : Le personnage principal Jim Shannon, joué par Jason O’Mara, qui a a son actif un rôle dans Resident Evil et des piges dans diverses autres séries. Pour un premier rôle on aurait pu trouver mieux. Il y joue le rôle d’un flic père de famille dont…Non sérieux ?!? Un flic ? Dans la liste des perso les moins originaux dans la série TV celui là a la première place haut la main ! Sérieux on est dans la science fiction qu’est ce qu’on en a à taper d’un flic ? Déjà ça commence mal. Vous croyez que ça fait cliché ? On va continuer avec la famille: sa femme est, attention, attention, Docteur ! La femme aimante et douce, tout en étant subtile est forte arrivant à manier sans problème son rôle de médecin, de femme et de mère, plus original tu meurs. Ah oui j’ai précisé qu’elle est hispanique, quota couleur atteint merci ! Joué par Shelley Conn, encore une illustre inconnu avec une carrière faite de piges minables. Seuls trucs passable, de la figuration dans Charlie et la Chocolaterie et un rôle dans Dead Set.

Suite de la famille modèle dans le rôle du fils en pleine crise d’adolescence en conflit avec papa mais qui l’aime quand même : Landon Liboiron, à part avoir joué dans Degrassi Nouvelle Génération rien que je connaisse.

Pour la fille de 15 ans mademoiselle je-sais-tout version basanée de Lisa Simpson amoureuse du beau et grand militaire de la colonie : Naomie Scott, et c’est seulement le second rôle de sa carrière.

Et pour finir notre famille en or, je demande l’insupportable petite fille de 6 tellement mignonne et innocente que t’en a envie de lui foutre des baffes et de la refiler au premier pédophile sadique qui passe pour t’en débarrasser. Son nom on s’en fout c’est son premier rôle. Je précise en plus qu’elle passe son temps à trouver les dinosaures trop mignon et tout.

Pour terminer ce casting parlons obligatoirement du commandant de la base Nathaniel Taylor, joué par Stephen Lang, si ce nom vous dit quelque chose c’est normal vous l’avez déjà croisé dans cette chronique, il jouait le méchant de Conan, mais aussi le commandant de la base dans Avatar, comme quoi la boucle est bouclé. Mais cette fois, CE N’EST PAS LE MECHANT, c’est le commandant gentil paternel, idéaliste mais badass avec une belle vision de l’avenir de son petit paradis jurassique.

Enfin notons la chef des méchants, car oui il y a des méchants, Mira (Car oui, les méchants y sont comme Cher ils ont pas besoin de noms de famille), joué par Christine Adams, ayant joué dans une demi tonne de série, ainsi que dans Tron l’Heritage et Batman Begins.

_

"Bonjour on est la famille Cliché!"

_

_

Scénario : Rentrons donc dans le vif du sujet, la Terre en 2149, une espèce de méga-cité type Blade Runner constamment prise dans un énorme nuage de fumée jaune-marron qui ferait passer les déchetteries à ciel ouvert de Calcutta pour un paradis écologique, où les gens se baladent avec des respirateurs dans la rue, où tout le monde est habillé en kaki et où on ne voit pas le Soleil. Je peux donc vous confirmer que Eva Joly n’a pas été élue en 2012 pour ceux qui en doutaient encore.

Le flic Jim Shannon rentre à la maison où l’attendent sa femme et ses trois gosses pour leur amener une suprise de taille : UNE ORANGE !!! Ébahissement de toute la petite famille, c’est devenu tellement rare un fruit frais que personne n’en a vu depuis des années. Ok là les bases sont posées, la Terre c’est devenu de la grosse merde, Monsanto, Acta et Macdonald’s ont gagnés, votez écolo !

Pour rien arranger à la situation, la police frappe à la porte et on planque vite fait la petite gamine dans un conduit d’évacuation. Descente de la police des naissance dans l’appart car on les a dénoncer pour avoir 3 gosses alors que c’est interdit. Ouaip, on est en 2149, il y a une loi de contrôle des naissance, mais apparemment la contraception c’est toujours pas ça. Ils trouvent la gamine, papa s’ennerve, il se bastonne avec les flics et se fait embarquer !

Notre cher papa flic se fait mettre en taule pour 3 ans et Maman quand a elle se fait sélectionner pour partir sur le nouvel espoir de l’humanité, Terra Nova ! Mais bien sur la gamine et papa ne sont pas invités of course. Mais le jour du grand départ dans le tunnel ultra sécurisé qui mène vers la fracture temporelle qui permet de remonter le temps, si joliment nommé Hope Plaza, maman et ses deux gosses se préparent à partir quand soudain papa apparaît avec un gros sac à dos ( Mais que peut il bien y cacher?). Oui oui, papa a réussi à s’enfuir d’une prison ultra sécurisé, ne pas se faire rattraper par la police du futur,et entrer dans ce qui doit être le lieu le plus protégé au monde comme dans du gruyère pour traverser le portail temporel. Putain mais c’est James Bond le flic quoi !

Passage donc dans une grande lumière blanche et atterrissage dans une grande foret tout en couleur avec un ciel bien bleu et tout et surtout une bande de soldats qui ont acheté leurs uniformes dans une broquante des costumes de Star Ship Troopers. Et dans le sac à dos comme par surprise, il y a la fameuse GAMINE !!! Oui la famille est réuni la vie est belle, les ptérodactyles chantent !

Les nouveaux colons sont donc amenés au fameux camp de Terra Nova, qui ressemble plus à un village vacances du Club Med dans la Caraibes que à une colonie humaine perdu au milieu des T-rex, mais bon, pour être accueillis par le commandant Taylor, qui nous fait une speech à gerber des arcs en ciels, sur la nouvelle chance de l’humanité de reconstruire sans faire les erreurs du passé et de construire un nouveau foyer pour elle et ses enfants. Bienvenu à Terra Nova, bienvenu chez vous, comme il dirait. Sur ce, se termine le premier épisode. Bon déjà, le budget pharaonique, annoncé, je sais pas trop où ils l’ont fourgué parce que point de gigantesques décors à la Rome et les effets spéciaux, bien que corrects ne sont pas non plus à se taper le cul par terre, et c’est pas le conglomérat d’acteurs inconnus qui ont siphonné le pognon en salaire. Pas convaincu à la fin de se premier épisode bourré de lieux communs et de clichés, je reste pour ma part sceptique, mais habitué des séries, je lui laisse donc le bénéfice du doute, un pilote n’étant que rarement le reflet de la série en entier.

_

Bon dans le fameux second épisode, le fameux Jim Shannon est amené devant le commandant, bah oui se ramener en clandé avec une chiarde c’est pas trop trop légal non plus. Mais après l’avoir écouté genre dix secondes, le commandant lui pardonne tout ! Et oui à Terra Nova t’a une seconde chance, en plus coup de bol on pas de flic dans le village de vacances… Car on a pas de crime… Mais c’est pas grave quand même…  « Allez prend un flingue qui fait piou piou et devient mon meilleur copain ! » Ca se passe comme ça à Terra Nova. C’est aussi dans cette épisode qu’on nous présente les méchants: les Sixers. Pourquoi Sixers ? Parce que les vagues de colons qui viennent à Terra Nova sont appelés des pèlerinages, et les gens du 6eme Pèlerinage ont tous disparus peut de temps après leur arrivée et sont allés s’installer dans la forêt pleine de dinos pour faire leur propre camp survivaliste avec des intentions cachés. Mais franchement ils y avait de quoi se douter que se sont des méchants, le look moyen de l’habitant de Terra Nova c’est le hippie bobo en vacances alors que chez les Sixers c’est orgie de tatouages, scarrifs, piecings avec des os, dread locks, crètes, teintures, cuir, ect… En gros les méchants c’est marqués sur leur tronche quoi…

Ca y est, cette fois tout en mis en place, la scène est planté, les personnages présentés on va pouvoir s’attaquer au fond de l’histoire ! Qui n’existe quasiment pas…

Car contrairement à la pratique actuelle de la plupart des bonnes séries, c’est à dire une longue histoire divisée en épisodes comme Rome, Lost, True Blood ou bien d’autre nous ont habitués, là on est dans une narration hyper classique, avec des histoires séparés, qui n’ont pas grand chose à voir entre elles et qui lâchent une bribe d’information sur la trame principale un épisode sur deux. Vous pouvez me taxer de raleur sachant que beaucoup de bonnes séries utilisent toujours cette trame narrative, oui, j’en convient, mais en revisitant le genre, en donnant de l’originalité aux histoires et aux épisodes, CE QUI N’EST ABSOLUMENT PAS LE CAS DE TERRA NOVA ! On se coltine les épisodes les plus clichés qu’on connaisse dans le genre regardez un peu.

Episode 3 : Invasion de bestioles volantes sur la Colonie.

Episode 4 : Epidémie qui cause des pertes de mémoire.

Episode 5 : Une orpheline Sixers demande l’asile à Terra Nova avec « Trop mignonne pour être honnête » marqué en gros sur le front.

Episode 6 : Premier Meurtre Terra Nova !!! YOUHOU !! Heureusement qu’un flic est arrivé il y a deux semaines non ?

Episode 7 : Une météorite tombe et provoque une panne de courant généralisée foutant un des tas merdes et de situations débiles.

Episode 8 : La petite fouineuse de fille de 15 ans intello découvre qu’un des scientifique est un imposteur.

Episode 9 : Un vieux cadavre a été découvert, Taylor est suspect…

Episode 10 : Taylor est Mira la méchante se retrouvent coincés dans la jungle et doivent s’entraider pour survivre.

"Oulala, on est trop des méchants!"

Vous voyez le problème ou pas ? C’est du vu et revu 42 Milliards de fois, toutes les séries nous ont déjà pondu ce types de scénario. Si la saison faisait 13 episodes et pas 24 comme avant, je suis sur qu’ils auraient réussi à nous coller le double maléfique, l’univers parallèle, la comédie musicale et le voyage dans le temps…Euh oui bon, c’est le thème de la série, donc…

Sans parler des intrigues secondaires qui servent un peu de background, la fille intello qui tombe amoureuse du jeune soldat au look de gendre idéal et qui nous jouent l’amour chaste bien enrobé de guimauve. Le fils rebelle qui s’engueule sans raison avec son père et qui lui en veut de son absence de trois ans…Oui c’est vrai que 3 ans en taule pour défendre sa petite sœur, Jim Shannon a droit au prix du père irresponsable de l’année. Donc en plus pour montrer que c’est un trop un rebelle, il va travailler dans le bar du seul mec louche de Terra Nova.

Et sans parler de sa femme qui retrouve comme de par hasard son amour de fac à Terra Nova qui voudrait bien se remettre avec elle et qui le drague lourdement devant son mari tout en le traitant de beauf. Vous voyez les gros clichés quoi ? Vous voulez savoir le pire ? C’est que ce n’est qu’une liste résumée, il y en a une terachiée d’autres qui peuplent quasiment chaque dialogue de chaque épisode de la série.

Enfin vous pensez que la trame principale est là pour sauver un peu les meubles ? Ahahahahahah naïfs que vous êtes…

_

L’histoire principale derrière les Sixers est qu’ils ont été envoyé là par de gros et puissants investisseurs privés qui veulent pouvoir ouvrir le portail dans les deux sens, afin d’exploiter les richesses naturelles du passé pour les ramener dans le futur. Oui oui…Pardon ? Vous dites ? On dirait beaucoup le scénario d’Avatar? Bah oui c’est trop ça.

La fin de la saison c’est ce qui est le plus navrant dans cette série, une armée privée de méchants débarque à Terra Nova et prend contrôle de la colonie. Taylor, Shannon et sa bande de petits soldats passent en mode résistance et nous pondent un plan magique pour sauver tout le monde. Ils font péter le portail temporel des deux cotés pour que plus aucun méchant ne puisse venir depuis le futur !

Et du coup, les méchants soldats et les Sixers se tirent de Terra Nova pour aller s’établir dieu seul sait où, mais ailleurs. Fin de la saison, tout est revenu à la normale ou presque. Ca fait vaste blague non ?

_

_

Réalisation-Décors-Effets Spéciaux : Oui je vais faire un paragraphe avec ces trois thèmes car niveau réalisation il n’y a pas grand chose à dire. Pas de grands noms aux manettes, juste des réalisateurs classiques qui nous font des format série TV sur lesquelles il n’y a rien à dire, ni de bon, ni de mauvais.

Niveau décors, je crois que quelqu’un n’a pas compris le concept de colonie isolée au milieu des créatures sauvages et dangereuse. On imagine plutôt un fortin métallique, surarmé avec un confort spartiate mais bien sécurisé. Là on a une espèce de vielle palissade en rondins de bois avec un écartement de 2 mètre entre chacun des rondins avec un tourelle tous les deux kilometres, qui renferme donc un village de bungalow spacieux et full équipé avec du matériel moderne et bien éclairé. Avec des voiles aux murs et au plafond. Le camp est grand avec un marché aux fruits et aux légumes, des chemins recouverts de piti-cailloux blancs. Le bar du camp on se croirait dans une taverne de pirate des caraibes, l’hôpital centre de recherche tout blanc fait de baies vitrés et on notera aussi la superbe maison sur piloti de Taylor pour le coté pittoresque du lieu. Non mais sérieusement??  Les mecs sont ravitaillés une fois par an du futur, sont censé être un truc comme 1000 personne avec genre 50 soldats pour protéger tout le truc et ils prennent le temps de faire de la déco d’intérieur et du paysagisme. Crédibilité du lieu : ZERO.

Bienvenu à Terra Nova Darla Dirla Dada...

_

Enfin j’ai gardé le meilleur pour la fin, vous vous souvenez ils sont au temps des dinosaures, c’est produit par Spielberg, à qui on doit Jurassic Park, on est d’accord ? Le film a déjà une bientôt vingt ans…ET BIEN LES DINO SONT PLUS BEAUX DANS LE FILM QUE DANS LA SERIE !!

C’est du foutage de gueule, en tout et pour tout on ne croise que 4 genres de bestioles différentes dans toute la série. Un espèce de T-rex, un pseudo raptor et deux autres merdes inutiles, horriblement mal modélisé avec des effets spéciaux qui ont bien dix ans de retard, qui n’apparaissent presque jamais. Mais qui en font du bordel par contre, ah oui pour sortir dans la jungle t’entends des tonnes de bruits divers et variés, mais tu n’y croise jamais personne. Surtout que niveau nature préhistorique, aucun travail non plus, juste des tournages en extérieur sans essayer d’y rajouter quoi que se soit. Je veux dire, 80 million d’années en arrière, ça a de quoi donner beaucoup d’idées de décors naturels, inventer des plantes, des arbres et tant qu’autres choses. Mais là non, fumisterie totale !

_

A Gauche Jurassic Park à droite Terra Nova, What Else....?

_

Au Final : Peut on dire que Terra Nova est une mauvaise série ? Non, si on était disons en 1994, et qu’on nous sortait cette série dans son format actuel de scénario, de personnages, de narration, et avec les effets spéciaux de l’époque, elle serait une excellente série de science fiction. Le problème est qu’elle est sortie en 2011 et que le monde de la série TV a énormément changé depuis ce temps là. Des scénarios exceptionnels ont été écrits, de grandes saga littéraires ont été adaptés, le niveau a été énormément relevé. House, Dexter, Game of Thrones, True Blood, Rome, Deadwood, StarGate Universe, je pourrai longuement continuer la liste des séries qui ont renouvelé le genre durant ces 10 dernières années. ALORS IL N’Y A ABSOLUMENT AUCUNE EXCUSE POUR NOUS PONDRE UNE SALOPERIE PAREILLE.

Monsieur Steven Spielberg, vous vous êtes plantés, autant vous êtes un dieu du cinéma, mais la série c’est vraiment pas votre truc ! Vous n’avez absolument rien compris aux attentes du public et comment celui ci a évolué. Vous nous aviez promis une série incroyable, tout ce que vous avez réussi à faire c’est nous pondre une mauvaise copie d’Avatar pétrie de bons sentiments jusqu’à la nausée, truffée de tous les clichés possibles et imaginables, des scénarios les moins imaginatifs, de décors ridicules et d’effets spéciaux insultants autant pour vos spectateurs que pour vous car votre nom y est associé.

On peut me taxer de mauvaise fois, d’être partial et d’être un râleur aigrie et blasé. Je suis tout ça j’en convient parfaitement, mais alors regardons les autres avis, Terra Nova est un echec autant critique que public. Des fois la majorité à raison. Donc monsieur Spielberg, retournez faire des films, vous le faites très bien. Et si vous voulez tenter à nouveau votre chance à la télé, éviter de la prendre pour une vache à lait où on réussi sans travailler. Nous sommes devenus un public averti et exigeant, soyez prévenu !