Who’s that chick?

Par défaut

Aujourd’hui, je m’apprete a vous parler du film « La Disparition d’Haruhi Suzumiya« , film issu de la serie des Haruhi Suzumiya No Yuutsu, etirée actuellement sur deux saisons, un manga papier, et des bouquins a l’origine. Je vous invite a aller relire les precedents articles sur le sujet.

Ce serait presomptueux d’affirmer que je m’en vais vous livrer une critique, le film m’a tellement touché que j’aurais l’impression de le gacher en tentant de vous en parler. Mais bon, je vais essayer quand meme. Sans trop en devoiler si possible.

 

Le film commence comme un episode classique (mais un episode qui dure 2h40, prevoyez votre soirée), où Haruhi l’insupportable revend encore de l’argument pour lui filer des baffes. Je l’aime beaucoup, mais qu’est-ce qu’elle est chiante…

Bref, nous sommes a l’approche de Noël, en fin d’année de leur premiere année scolaire, quelques semaines a peine apres le festival scolaire. Soit a peine quelques jours apres le dernier episode « chronologique » ( a savoir le 6e diffusé ). Suzumiya prevoit donc d’embarquer toute la SOS-Dan dans une partytime clandestine dans leur salle de club habituelle, a l’occasion du reveillon.

Rapellons que Noël n’est pas aussi traditionnel au Japon qu’en Occident, faites vos propres recherches sur l’internet. Enfin bref, Kyon expose encore ses sarcasmes, Nagato est toujours aussi mono-expressive visuellement que linguistiquement, Itsuki ne sert a rien, et Mikuru fait joli dans la piece. De folles aventures s’annoncent donc comme inattendues, et on s’en rejouit d’avance. Tout comme le souligne Kyon, nous ne saurions mieux nous tromper…

_

Le lendemain, a son reveil, Kyon va donc en classe, de plus en plus engourdi par le froid, mais a mesure que la journée avance, des incoherences apparaissent. Tsuyura ne semble plus le reconnaitre, Asahina a peur de lui, et Nagato, oh mon dieu, Yuki, n’est plus du tout, mais alors plus DU TOUT mono-expressive. Et le drame se met en place, ainsi que le titre du fim: Haruhi Suzumiya a bel et bien disparue, et personne ne semble la connaitre. Pire encore, un ancien visage ressort de l’ombre…

_

_

_

Je jure que le film est SFW

_

_

Voila, je ne peux malheureusement vous en devoiler plus, si ce n’est que si l’intrigue met un peu de temps a se mettre reellement en place, la vitesse d’action accelere au fur et a mesure des evenements plus mindfuck les uns que les autres. La derniere demi heure s’enchaine a une vitesse folle, retournant nos cervelles et enserrant nos tripes.

_

Enfin, sur un plan plus personnel, le retour des lunettes de Yuki a fait mon bonheur.Et j’ai été tellement habituée a adorer ma petite Nagato et son unique expression faciale, que la voir ainsi moduler son visage a chamboulé mon petit coeur en mousse. J’ai a plusieurs reprises loupé un battement suite a ses changement visuels d’emotions. Le passage où elle attrape Kyon par la manche m’a retourné l’ame. Et j’ai ressenti une fulgurante douleur dans la poitrine pendant la scene où elle commence a pleurer.

Bon apres, je suis extremement sensible, et prends toujours la fiction trop a coeur, mais si vous avez un minimum de fanitude, preparez la boite de mouchoirs, vous en aurez besoin plusieurs fois.

_

_

Voila, je ne m’en suis toujours pas remise. J’espere qu’il y aura une suite.

_

_

 

_

Je vous reposte une deuxieme fois la bande annonce, si vous n’etes toujours pas convaincus. Ha oui, aussi, le film est particulierement dur a trouver sur l’internet, pour ma part j’ai reussi a mettre la main sur une version HQ en jap’ sous titré anglais, en extension mkv et faisant… 3 giga 6.

_

_

Shall we burn?

Par défaut

Nous sommes bien dimanche, et mes deambulations de la semaine sur THE INTERNET m’ont permis d’assurer les insolites pour facilement 3 mois. Je m’en vais donc, si j’ai du courage, vous en programmer 2-3 histoire de pouvoir continuer a flubluer ma petite vie a coté.

Ces dernieres semaines, j’ai constaté avec amertume que des visages se sont révélés decevants, et pas qu’un seul. J’ai été surprise de la surveillance que l’on exerce finalement a mon sujet. J’ai egalement deterré deux trois mindfuck du congelo, et compte bien les ensevelir a la force du bras et de la caterpillar. Bref, plein de trucs tout a fait mysterieux, histoire de semer le trouble parmi l’armée de bras cassés d’en face.

L’insolite de cette semaine vous est donc livré en deux morceaux, avant qu’il ne fasse le tour des tumblr Mais j’ai bien peur que ce soit trop tard.

Clever.

Par défaut

[…] What does virginity mean to a queer person, who may never have vaginal intercourse in her/his/hir life? What of a lesbian who chooses to never engage in any sort of penetrative sex act her entire life, does she remain some sort of super, extra virgin? If a straight man receives a blowjob, he will in all likelihood still consider himself a virgin, but a gay man receiving a blowjob may have a more complicated understanding of what it means for his sex life. In many ways, our conception of “virginity” erases or invalidates queer sex. […]

Via Tumblr. Je vous invite a lire l’article en entier.

I’m gonna walk all over you

Par défaut

Forcement, apres le dernier article publié, il n’est pas evident d’enchainer sur quoi que ce soit. Alors nous ferons aujourd’hui dans le leger en parlant des dernieres acquisitions consolation de la wolocation… Trucidation. Pour la rime.

Bref, je voulais m’acheter une paire de grolles sur lesquelles j’avais craqué, mais malheureusement, comme c’etait un modele de 2008, il y avait soit rupture de stock, soit pas ma taille. J’ai du donc me resoudre a aller directement sur le site de la marque qui les fabriquait, c’est a dire T.U.K.

Les frais de porc etant de 60$ pour 40$ de chaussures, j’ai donc demandé l’avis de Ste Alixe pour savoir si oui ou non mon achat etait raisonnable. Elle m’a donc proposé une solution de partage des frais en commandant elle aussi puisque que « ca tombe super bien j’avais justement besoin de souliers bleus ».

Et ce matin, pour son anniversaire, elles sont arrivées dans la bwatolaitre. TUDUDUUUUU ~~

Heels A7940L (12cm de talon, 5cm de platerforme)

 

Creeper Sneaker A7550

 

Ps: Pour l’anecdote, j’ai fort probablement du acheter la derniere paire, puisque le produit est desormais indisponible.

Epitaphe.

Par défaut

Sookie.

Decembre 2008 – 10 Mars 2011.

Il aura eu une tres belle vie, et ces derniers furent jours remplis d’amour.

Mais j’ai quand meme horriblement mal au coeur en cet instant.