This isn’t another girl meets boy

Par défaut

Shane, from The L Word.

Ca doit etre la saison, un truc comme ca, mais je croise de plus en plus de couples de lesbiennes a Bordeaux. Elles me regardent toujours aussi mal (va savoir pourquoi), et elles me derangent toujours autant. Attends avant de te scandaliser gens, je vais t’expliquer.

D’abord, elles me regardent mal, et ca j’aime pas trop trop. De quel droit elles me jugent? Sous pretexte que j’suis pas « dans la norme dénormée »? Oui parce que, mine de rien, la gaytitude a beau etre une « minorité » a part, y’a un peu trop de regles et de codes qui regissent ce milieu. Certainement le plus important, et qui me fait hurler, c’est leur gueule. Elles ont TOUTES cette putain de degaine a la Shane ratée. L’air vaguement androgyne, des cheveux noirs a foncé, courts, avec souvent une meche, et des epis. C’est assez indescriptible, mais tu dois savoir ce que je veux dire. Toujours, TOUJOURS la meme coupe de cheveux putain! Un peu d’originalité bordel de merde! En plus on dirait des emos, c’est immonde. Apres, coté fringues j’dis pas, un marcel ou un polo ca passe, ca peut meme etre joli, mais quand t’as 8 nanas cote a cote qui sont habillés EXACTEMENT pareil, ca me fait juste hurler. J’en peux plus. Je n’aime pas ce style. C’est peut-etre pour ça qu’elles me regardent aussi mal, parce que moi, qu’on identifie immediatement, je ne suis pas leur foutue mouvement de merde. BORDEL. Une crete je veux bien, les cheveux un peu rasés je veux bien, MAIS PAS CETTE FOUTUE MECHE DE MERDE!!!

Ptain. Je m’enerve toute seule. Mais je tenais a le dire. C’est ptet aussi pour ça que je craque que sur les heterosexuelles? Au moins, elles ont des cheveux.

Apres, certains me diront qu’avant d’etre exigente, a moi de faire des efforts. Sauf que là, je ne parle pas de me trouver quelqun, mais juste de vouloir evoluer dans un autre univers que celui des foutues copies conformes.

Parce que voila, moi je le savais pas, mais lesbienne est un style vestimentaire/capillaire apparemment, au meme titre que les fashions cauderannaises, ou les metalleux chevelus.

( Pour finir, je n’ai rien contre Shane, elle est tres reussie. C’est toutes les pales copies qui m’execrent. Et puis je m’en fouts, moi je prefere Helena Peabody. )

It’s just the way we feel.

Par défaut

Cette semaine, Ste Alixe refait une apparition sans le vouloir, grace a cette image d’archives (datant tout de meme de la Skins party foireuse en Mars) et qui date aussi de ma premiere rencontre avec elle. (en relisant mon article je me rapelle que non, mais inutile de l’ecrire deux fois…)

Je vous propose donc une nouvelle paires de chaussures, cette fois, obscur melange entre les ballerines, les converses et les chaussures a talons fermé. J’ai trouvé ca super funky.

It’s okay to be gay.

Par défaut

Ca m’a couté 2e que d’aller voir les tresors de Notre Dame, mais purée, ca valait le coup. 10 minutes, completement hilare devant ce joyau de gaytitude catho. Bordel, j’en ris encore.

La plaque indiquait « Ornements Liturgiques créés par Jean-Charles de Castelbajac pour les Journées Mondiales de la Jeunesse. Paris – Août 1997. »

Merci a Evguen pour l’info.

(Ps: le vrai drapeau gay en realité, c’est violet-bleu-vert-jaune-orange-rouge, mais laule quand meme.)