Geisha Assassin.

Par défaut

J’ai vu un film cette nuit, diantre, une perle, un joyau de cinematographie, un indispensable visuel. J’ai nommé: Geisha Assassin. Deja, rien que le titre, ca fait super peur, et tu as bien raison, cher lecteur.

Pour l’histoire, si j’ai bien compris, il s’agit d’une nana qui voulait etre geisha mais qui a aussi suivi une formation de samourai, obligée par son papa. Mais ce dernier s’est fait trucider comme un couillon, alors, plus grande, elle se decide a partir en quete de son meurtrier, pour venger son geniteur. Sur le papier, ca peut donner un film potable, mais en fait, pas du tout. Il y a un combat tout les 20m, ce qui est assez pratique, j’ai pu m’absenter pour faire cracher mes tripes sans rien rater du film! C’est d’ailleurs tourné dans un parc alors on fait genre on tourne en rond et sous plein d’angles differents pour pas que ca se remarque « oh tiens, mais le champ derriere, c’etait pas la scene avec les hommes pains d’il y a 10min? ». Ha parce que oui, j’ai oublié de preciser, il y a des ennemis assez epiques: des ninjas roumains (c’est moins cher), grand mere feuillage, Pocahontas, le vendeur de kebab du coin recruté pour l’occasion, et les fameux hommes-pains. Baptisés ainsi parce que quand la nana (Kotono) les tape, ils font de la fumée, comme le vieux pain de la cantine quand tu le dechire. On etait fatiguées…

D’ailleurs, le combat contre Pocahontas dure vachement plus longtemps que celui avec le boss de fin, qui lui passe les 3/4 a silencer, et a parler, un peu, vite fait pour « expliquer » l’histoire, le pourquoi du meurte toussa. Perso j’ai toujours pas compris maiiiiis…

Autre truc marrant, le costume de la nana, digne d’un mauvais cosplay, avec des couleurs tellements vives et chatoyantes, qu’a Japan Expo elle se ferait taper sur la gueule. Il est aussi magique, puisque, elle le dechire, et paf, sur le plan d’apres, il y a de nouvelles coutures. Elle le degueulasse dans la boue? Nulle crainte, il s’auto-nettoie en dix minutes. Idem pour ses cheveux, sa cicatrisation eclair inexpliquée de blessures, qui apparaissent d’ailleurs assez aleatoirement. Elle range egalement son sabre tout degueulassé de sang dans le fourreau, et paf! Il ressort tout nickel, comme le systeme pour les tetes de brosse a dents. Bref, un vrai sac de feves.

Chose interessante, l’heroine ne dort jamais, elle s’evanouit de temps a autre mais c’est tout, elle fait pas caca non plus, et sur 1h30 de film, elle mangera UNE boulette de riz, wouhou. Mais serieusement, meme si les combats sont pourris, ils ont le merite de distraire, tout les passages de dialogue sont assez somniferes, et les flashbacks simplement pathetiques tant ils sont mal joués.

Et tout ça pour a la fin, nous sortir un denouement de merde rapport a une epee a la con. Oui, je viens de chier ma fin d’article, chut. Pour bien resumer, le film ressemble fort a un Tekken en mode survival, avec un ennemi a poutrer chaque metre. Sauf que là, c’est un long metrage, avec un budget effet speciaux a mourir de rire.

Au final, un film proche du navet, mais a regarder a plusieurs, parce que fort drole a critiquer, j’ai passé un bon moment.

Voila, prochainement, Twilight 2, ou pire, BloodRayne 3 et ses zombis-nazis (veridique). A plus les gens!

Merci a Ada et Lou pour ce grand moment de rigolade.

Publicités

Ranaf je fume commerce equitable.

Par défaut

Encore une grosse semaine qui a passé, et j’ai moyen la motivation d’ecrire, mais je vais me forcer un peu, histoire de pas laisser ceci a l’abandon. J’ai malheureusement paumé la feuille sur laquelle j’avais noté mon planning pour la semaine.

EUh alors, j’ai vu Kick Ass, et c’etait bieng. Meme que y’a du Prodigy et du Joan Jett dans la BO, et que ca poutre dans tout les sens, et que c’est beau, et que Hit Girl a du engendrer la moitié des pedophiles existants desormais. A tel point que j’ai moi meme une affiche de 175 par 120 en face de mon lit, et que je m’endors en imaginant des choses j’imagine qu’elle veille sur mon sommeil alors qu’en fait on dort pas du tout. Bref, courez le voir, moi j’acheterais le dévéday.

Sinon suite a des petits soucis entre moi et ma personne, il m’a fallu aller aux urgences. Resultat, en fait, j’ai attendu 2h30 pour me faire entendre dire que non, ma main n’etait pas cassée et etait anatomiquement intacte, mais que le bruit etrange qu’elle faisait quand on appuie etait pas tres tres normal. Alors je dois prendre rendez vous dans une semaine avec le service chirurgie pour l’ouvrir, « histoire de ». Bonus Track, on m’a filé une ordonnance, des urgences, pour 10 boites de Doliprane, moi j’dis, epic fail. [Image supprimé suite à j’avais oublié d’enlever mon vrai nom et mon numero de carte vitale.]

J’ai pu voir 3/4 d’heure de fin de concert des tambours du Bronx, et c’etait plutot cool, meme si je n’y voyais strictement rien.

Pour le reste, bah, en fait ceux qui suivent mon actu sur FB savent que jme suis dechirée l’oreille, mais que mon nouveau plug est trop beau <3

Et je ne sais tellement pas quoi vous raconter, ces temps ci c’est pas specialement la grande forme, mais brefons.

Memories (4)

Par défaut

Aujourd’hui, journée mondiale de lutte contre l’homophobie. J’ai un peu honte, mais cette année encore, je ne ferais rien. Il y avait hier un kiss in a Bordeaux, mais tres personnellement, je n’en vois pas l’interet. D’autant que tout seul, c’est assez moyen. Et la symbolique tres bisounours me derange. Mais ceci est un autre debat.

Toujours est-il que, c’est un evenement mondial, qui me concerne plus que jamais, et pourtant, je ne vois pas tellement ce que je pourrais faire pour marquer le coup. Pour le reste, je ne suis pas tres manifestation, et je ne sais pas dessiner pour participer a l’action commune de chez Djou.

Je me contenterais de penser tres fort a certaines personnes, de pas trop repenser a mon experience personnelle, et tenter de passer une journée agreable, ce sera toujours ça de gagné.

Je sais, je crains. Et cet article aussi, tiens.

Phoque Me.

Par défaut

Un largage avec pertes et fracas, une disparition, un « accident » plus que tragique, une trahison, de dures revelations. Cette semaine etait pour moi assez hardcore, j’ose a peine imaginer ce que ca a pu etre pour les protagonistes de ces recents evenements. Je ne peux pas en dire plus malheureusement, mais putain, c’etait pas beau a voir. J’avais tout les jours une raison differente d’avoir le coeur a l’envers, quand c’etait pas l’estomac.

L’appart est un champ de bataille, mon cerveau est un champ de bataille, au moins, on est synchro sur ce coup là.

Cet article est decousu au possible, j’aurais du mal a vous pondre mieux vu l’etat actuel des choses, et omg, cette phrase ne veut tellement rien dire.

Sinon, j’ai reçu ma cape/drapeau de gayz, jme suis un peu lachée coté ebay (compensation?), et je recommence a faire du vomi pas expres. Oui maman, j’irais voir un medecin, promis.

La blague d’ailleurs, mon papa qui m’apelle l’autre jour:
« Tu fais quoi dans une demi heure?
– bah, euh, rien?
– Ok, on arrive. »

Et là, mon papa, ma maman, ma petite soeur et Nouf Nouf qui debarquent a l’appart, en synchro avec Evguen et les bieres, ce fut… epique.

Lou, je pense fort a toi, meme si ca sert a rien, et meme si tu ne lis pas ces lignes, mais c’est tout de meme le cas :/

Demain soir: Le Bask. Ca risque etre assez enorme. Ca va encore finir a pas d’heure je l’sens… et l’appart va encore etre en chantier apres « l’apero »… Bref.

Bonne fin de semaine a tous. A dimanche.