Xena Warrior Princess

Par défaut

[Partie Une. Episodes 1×01 à 3×03.]

Xena. On peut difficilement en faire une critique constructive et intelligente dans la mesure où il y a 6 saisons et un peu plus de 150 episodes. Xena fait partie des series qu’on peut garder sous le coude quand on a un moment, de la meme façon qu’on peut regarder Friends ou encore How I Met your mother. Chaque episode raconte une histoire, avec vaguement quelques liens tissés avec les precedents, histoire de tenir un fond de scenario. Pourtant, chaque episode est identique sur la forme. Elles voyagent, tombent sur un cacastorm, le resolvent, et happy ending. Il y a quelques variations interessantes comme l’episode qui recommence a l’infini, ceux qui se passent dans un autre temps ou encore l’episode façon « une journée avec Xena ». Cela dit, malgré cette repetition incessante, ca se laisse regarder avec envie, mis a part certains effets speciaux un peu cheap qui ont pas bien veillis. Je pense notamment aux double saut perilleux avant sur 14m, aux saltos arriere sur 20 km, et autre prise de combat-tu-peux-pas-test.
Les combats a l’épée sont relativement lourds sur la longueur, car terriblement repetitif, et je trouve personnellement le cri de guerre de Xena assez moisi, pour ne pas dire ridicule. Gabrielle est egalement un personnage interessant, mais qui met longtemps a se develloper. Au niveau des ennemis recurents, Ares est exasperant de par son attitude bogoss-barbu, et Calisto est… distrayante.

Calisto.

Les personnages, tout comme Buffy&Co ayant la faculté de rescuciter, ca met un peu de suspence. Parfois c’est meme un peu trop poussé, je pense par exemple à l’episode 2×18, où le cercueil a eu dix mille ans pour cramer avant que la princesse guerriere n’intervienne.

Mis a part ça, moi qui suis une sale accro au subtext, me regale a n’en plus finir tellement il y en a à foison. A condition de regarder la VO, la télé française ayant décidé de censurer a l’epoque.

Yey.

Yey.

Publicités

Si je changeais de seXe.

Par défaut

Une chaine refourguée par Wolf. J’aime ce genre de choses, faut m’en faire tourner plus souvent, surtout quand ca necessite de ressortir ma psycho de cuisine.

La question n’est pas « si j’etais un garçon », mais bien « si je changeais de sexe ». Ce qui signifie un remaniement de ma vie actuelle, a la periode qui me satisfait. Non parce que si j’avais été un garçon de naissance, j’aurais été un gros payday, no offence.

Alors, si je passais du coté zizi de la barriere?

Je ne changerais pas beaucoup mes habitudes, je pourrais toujours danser sur les tables, mater les nanas, parler de cul (bien que les filles soient beaucoup plus trash en la matiere), jouer a la console, boire de la biere, ne pas savoir draguer, geeker, bouffer nimporte comment, porter des caleçons, fantasmer a haute voix, pisser entre deux bagnoles et chanter tres fort de la new wave dans les rues de Bordeaux en pleine nuit. Ca, c’est pour les acquis.

_

Ce que je peux faire dans les deux cas mais que je n’ose pas encore:

me balader torse nu (c’est possible, bien qu’un peu dangereux) – me raser le crane – casser la gueule aux gens – aller a la piscine – me teindre les cheveux en vert – coucher avec Evguen (non, ça c’est une blague).

_

Les plus:

exprimer mon art dans ma barbe – arreter de m’epiler (bien que…) – arreter d’avoir peur du gynecologue – arreter de payer une fortune chez le coiffeur – elargissement de mes possibilités en matiere de filles – pisser debout sans en foutre partout – plus de torture de soutien gorge – plus de regles – moins de seins – pouvoir avoir un appart en bordel sans chercher d’excuses – pouvoir manger des bananes tranquille – pouvoir regarder du pr0n en toute impunité – des veines apparentes sur les bras – facilité de trouver du boulot – pouvoir jouer a chatroulette comme un porc – pouvoir baiser en restant habillé…

_

Les moins :

Le zizi – plus acces aux vestiaires de filles – devoir changer de gouts musicaux – ne pas pouvoir etre excité sans que ca se voit – ne plus avoir de conversations de filles – entendre enculé et pédé toutes les 3 phrases – etre un heretique pour detester toutes formes de sport – ne plus pouvoir fantasmer sur les lesbiennes – ne plus pouvoir aider mes amies a ajuster leur soutien gorge dans les toilettes – ne plus pouvoir embrasser les filles devant leur copain – oublier la couture – devoir faire gaffe a la moindre fermeture eclair –

_

_

Voila, j’ai pas beaucoup d’idées, tant pis. Ceci dit, une reflexion similaire avait été effectuée par ma personne en mai 2007, que je vous invite a aller lire, pour une vue d’ensemble plus complete.

Je passe le relais a Seraf pour qui, je suis sure, ne plus avoir de poitrine sera la fin du monde =D

Skins Party.

Par défaut

Oui oui, vous avez bien lu. J’ai assisté a une Skins Party. Cette simple phrase me fait mourir de rire, vous allez comprendre…

Il y a trois semaines de ça, un de mes contacts sur FB a dans son actualité un event Skins Party, je clique et OMG! Une a Bordeaux?! Je m’empresse d’envoyer une invitation a Evguen, dont je sais qu’il se chargera de faire tourner l’info… 5h plus tard, le groupe est devenu secret, et les invitations sont fermées.

Puis soudainement, on est samedi soir dernier ( le 13 ), j’apelle Evguen pour verifier qu’il est bien au courant, vu qu’il n’y a jamais fait allusion. Il m’annonce que Alixe et Blandine nous suivent. Je fais appel a ma memoire, Alixe? La seule fois où j’ai rencontré cette nana, on a passé 15 minutes a danser en se mordant/tripotant mutuellement (sans le moindre bisou maintenant que j’y pense), meme qu’elle m’a arraché ma cravate et la moitié de ma chemise, et que j’ai passé une demi heure a chercher ladite cravate, coincée sous un canapé. Mais, pourquoi je vous raconte ça moi?!

Enfin bref…

Quand j’arrive, Ev annonce que Ada/Blandine, sera un peu en retard, et nous rejoindra directement là bas, avec un certain Sylvain. Alixe nous fait joyeusement des peintures rupestres fluo sur la gueule, dont voici les photos sont en fin d’article.

Avec tout ça, on prends du retard, alors qu’en plus il faut aller recuperer des bieres a Marché +.

Le rendez vous au point de depart de la SP est a 21h, on y arrive a 21h10, et alors qu’on descend du tram, on voit une foule s’y ruer.  » Eux excusez moi, Skins? – OUAIS!! « . Vite, on se renfonce dans le tram, blindé. Les gens du dehors doivent halluciner…

Bien qu’il n’y ai que 6arrets de trajet, chaque ouverture de porte est une delivrance d’air frais. D’autant que, en l’espace de 5min, il y a eu double galette a 1m de nous, il est 21h15.

Arrivés à Bassins a Flots, une foule d’approximativement 400 personnes est laché sur le Pont Tournant. Et nous marchons jusqu’au point d’arrivée, suivant joyeusement les discrets clowns peints sur les murs/poteaux.

Puis, on arrive a ce que Evguen apelle « Le Cimetiere des Chats », y’a une histoire autour du nom (qui n’est officiel que pour notre petit groupe), mais on s’en fout. C’est un immense batiment desafecté, laissé a l’abandon depuis a peu pres 50ans (c’est Evguen qui le dit, j’ai pas verifié), utilisé principalement pour les tags et des photos true dark. La blague, c’est que l’entrée s’effectue par un trou dans le mur devant, on passe donc un par un, alors qu’il y aura plus d’un millier d’invités… Ca leur permet evidemment de filtrer, et de faire payer. Je les ai trouvés pas mal paranos les orgas tout de meme, a peine on sortait du « batiment » (quasiment pas de murs), y’en avait toujours un pour nous verifier le bras marqué.

Musicalement, c’etait tres tres fade, mais bon, ça, c’est surement parce que je suis habituée a de l’indus ou de l’hartek, des trucs legerement plus violents quoi…

A un moment, y’a un Bloody Betroots qui est passé, et on a hurlé de joie, et on s’est moqués, si seulement ces gamins savaient ce qu’ils etaient en train d’ecouter… Manque de bol, le morceau des BB n’a été interessant que 30secondes, l’intro etait bourrine, et tout le reste du morceau ultra doux, comme s’ils avaient inversés intro et passage principal…?

Enfin bref, c’est vite fait sympa, on raconte un max de nimporte quoi, on sirote nos bieres, on s’amuse un peu, on se moque des gens (nous croiserons notamment miyuki cyberpute). Et puis, au bout d’une heure et demi de son, tout s’eteint soudainement, et les gens commencent a gueuler. Plusieurs rumeurs se mettent alors a parcourir la salle, la premiere, que le groupe electrogene a laché, et que les orgas doivent le re-remplir d’essence, la seconde, qu’il y a la police. Et là, on voit 600 personnes fuir en synchro, en hurlant. J’ose a peine imaginer le mouvement de panique qui s’est trouvé au niveau de l’entrée…  Y’aurais eu un viol dans un coin, personne s’en serait aperçu, tant il y avait de cris et gens qui couraient en tout sens.

Notre petit groupe se regarde, et decide que, apres tout, on a rien a se reprocher, on est ni prodés ni bourrés, majeurs et vaccinés, alors osef. Et on reste ainsi, a dire de la merde et a refaire des chansons a plusieurs voix (notamment straftanz, et un remix Libertine/Koprolali, epique.)

Ada m’embarque a l’autre bout de la salle glaner des infos a plusieurs reprises, et seule la troisieme fois sera concluante, on tombe sur un orga, en panique au telephone. Il nous explique que la rumeur de police les a fait fuir comme des lapins, etant donnés qu’ils sont mineurs. Là, on le traite de gros bouffon inconscient, et Ev m’apelle, la police etant cette fois reellement sur place.

Ils etaient 6 ou 7, tres diplomates bien que tendus (ca se comprend…). Alors on sort, ecoeurés d’avoir payé 3e pour 1h de son. Vu la foule (oui, parce que la moitié des fuyards etaient revenus entre temps), on decide de se poser, plutot que de s’entasser dans le tram avec les autres.

Ledit tram mettra 25minutes a partir, le tout aidé de 4 voitures de police et 2 camions de CRS, au final, les gens partiront a pieds, et nous, on est tranquillement montés dans le tram suivant.

On a fini la nuit chez Sik, a ecouter de l’indus en commentant/critiquant/analysant un porno lesbien de qualitay (avec Sacha Grey demontant sa partenaire). C’etait fort drole, « Han mais trop pas! Elle est beaucoup trop haut là! – Ca, c’est le passage qui sert a rien. – Omg, elle y va comme une brute! » etc.

Alixe, Ada et moi finissons par nous isoler dans la cuisine pour parler fesses et a en rire comme des pintades, c’etait genial.

Bon, apres, vous vous en foutez grave, donc j’arrete ma chronique là

_

_

_

Pour la blague, un gamin a mal ouvert sa gueule sur la soirée, en racontant franchement nimporte quoi a en defrayer la chronique.

Extraits:

Des gens qui s’embrassent devant tout le monde, changent de partenaires en cours de soirée, vont plus loin dans les coins sombres. Free, no limit. […] L’alcool jusqu’à l’ivresse, l’ecstasy vendue de 3 à 10 euros le cachet, les partenaires ouverts à toute proposition.

Faites vous plaisir, c’est a peu pres aussi drole que la lettre ouverte de l’autre connasse a Kronenbourg a propos du HellFest (si si, c’etait super drole ça. Par contre, je suis la seule que ca choque qu’il existe un parti CHRETIEN?!).

Le touguillon d’un ban de poliiiiiice!

Par défaut

C’est coreen, c’est yahourt, c’est drogué, c’est drole =D

Quelques explications sur ce morceau tout de meme: elles ne chantent pas tout a fait en français. Attendez! Pas la peine d’invoquer Captain Obvious. En effet, elles chantent bien en coreen, du grand nimporte quoi de façon a ce que phonetiquement ça ressemble a peu pres au français. Alors certes, les asiat’ sont des grosses quiches pour prononcer le français, mais ici, y’a l’excuse, ce n’en est pas vraiment. Enfin, c’est ce que j’ai compris. Ca se trouve elle fait bien du yahourt, mais les youtubeurs ne sont pas tres fiables, et Gougle ne m’aide pas. Bref, du pur mishread comme on en fait pas assez <3

La choré vaut son pesant de chipsters.

Et tu tates tates tates chez ta passons mémé!

PRICELESS!

_

Edit: Cet article a été posté le 28fevrier, mais suite a un foirage sur le calendrier, il a été publié a la date du 4fevrier, au lieu du 4mars. NORMAL.

_

_

Tcheu a ENFIN publié son compte rendu de son sejour en mon humble Bordeaux. A lire ici, a completer avec ma tres courte vision des choses ici. Pensez a bien cliquer sur les liens partout, et surtout, voir les videos. Chose impensable, on me voit en frontal nudity IRL, go see it, go read it! IT’S A FUCKING ORDER YOU MORON!! Euh pardon. Je m’emporte…

Elizabeth Bathory.

Par défaut

Lors de la venue de Tcheu en mon humble Bordeaux, elle m’a obligée a sortir plus que de raison. J’ai donc coupé la poire en deux en l’emmenant dans un maximum d’endroits où je me sens un minimum a l’aise, comme l’Antre, Album ou encore à l’Irish. Ce qui m’a donc amené à divers achats, plus ou moins justifiés.

Parmi ceux ci, le livre que je m’apprête a vous presenter. J’ai flashé dessus des mon entrée dans le magasin, et la simple evocation du nom de la Comtesse m’a convaincue de l’acheter, sans trop chercher a savoir ce qu’il contenait. Bon, en vrai j’ai embêté un vendeur pour qu’il m’en sorte un du plastique, à 20e je n’achete pas sur un coup de tete. Le dessin m’a plu, vendu.

_

_

Petit pitch pour ceux qui ne connaitraient pas l’histoire de la Comtesse (honte sur vous):

La comtesse hongroise Elisabeth Bathory (Báthory Erzsébet en hongrois), née le 7 août 1560 et décédée le 21 août 1614, est connue pour avoir tué et torturé plusieurs centaines de jeunes filles (les chiffres varient de 300 à 650). Elle se baignait ainsi dans leur sang, persuadée d’acceder ainsi a l’eternelle jeunesse.

La difference entre elle et Dracula, c’est qu’elle a vraiment existé, alors bien sur, si certains elements font partie de la legende (comme la Vierge de Fer par exemple), il existe encore les documents officiels faisant etat de son proces.

Pour de plus amples informations sur sa fascinante histoire, je vous invite a faire vos propres recherches sur l’internet. Mieux encore, un livre français (tu peux pas test) racontant sa biographie et s’appuyant sur des elements reels a meme été ecrit. Comme il ne s’agit pas de fiction, c’est assez dur et lent a lire, mais c’est vraiment tres interessant. Certains passages m’ont meme retourné l’estomac (le passage de torture au fer notamment). Procurez vous « La Comtesse Sanglante » (1962) de Valentine Penrose. Ma mere avait hurlé quand elle m’avait vu ramener un titre pareil a la maison (j’avais 13ans).

_

Les references a la Comtesse font legion a notre epoque (et meme un peu avant), avec enormement de groupes de musique qui la chantent a un moment ou un autre (Cradle of Filth, Kamelot, Kaya, Emilie Autumn…), de nombreuses apparitions dans la littérature (Unica, Requiem, Dracula…)  des clins d’oeils dans des films (Hostel 2, Eternel, Stay Alive -qui massacre l’histoire-…) , et plus recemment dans des jeux videos (Diablo 2, Second Life, Dofus…)

Bref, elle est bien presente, et meme au dela de la culture « underground » on va dire. (dans les caves toussa)

_

_

J’ai une facheuse tendance a m’egarer quand on en vient a parler de cette histoire… Bref, pour en revenir au livre qui nous interesse. L’aspect exterieur est de qualité, la couverture est en carton tres epais (legerement plus que les BD’s classiques) et la tranche est ornée de tissu noir. D’autant que la peinture est sublime (comme vous pouvez le constater). En guise d’introduction, on a droit a un court extrait du livre de Valentine Penrose, comme quoi, j’ai bien fait d’en parler.

L’histoire qui demarre, je vous avoue n’en avoir pas trop compris l’interet, et avoir du chercher sur Gougle pour mieux comprendre. On assiste a un reve de Jonathan Harker. Il y voit la Comtesse et son chateau pas si abandonné que ça. A son reveil, alors qu’il est convalescent à l’hopital, il en parle a sa soeur, qui, sous l’insistance d’Harker, lui confie le journal d’Erzsebeth ainsi que des notes du proces. Pas la moindre explication sur le comment elle les as obtenues, mais Harker affirme que comprendre l’horreur l’aidera a guerir, et moi j’ai envie de vous dire un bon gros WTF?

S’ensuit alors une histoire double. Le texte raconte une partie de l’histoire d’Erzsebeth, tandis que le dessin prend son propre chemin, c’est assez perturbant au debut. Les deux ne sont pas toujours liés, et on peut ainsi lire les deux separement. Je me suis meme regulierement arretée pour observer plus en detail les dessins, tant ils sont beaux.

Par contre, ou bien je ne l’ai pas lu depuis tres longtemps, ou bien l’histoire de la BD diverge du bouquin. Parce que je n’ai pas souvenir de la cousine, avec qui elle entretient une relation plus que passionnelle (enfin ça c’est moi qui voit du subtext partout…). Je pense notamment au passage clé qui « declenche » sa quete du sang, si ma memoire est bonne, c’etait une servante dans le livre, et non la cousine comme dans la BD. Mais bon. Details.

Certaines images font dans la violence gratuite, avec des cadavres par dizaine jonchant le sol ou pendant au plafond, alors qu’on sait que les victimes excedaient rarement 5, toujours une seule a la fois, et les corps evacués directement apres usage.

_

L’ambiance generale est assez macabre. La derniere fois que j’ai ecrit ce mot, c’etait en 5e, pour etudier l’oeuvre de Camille St Saëns, mais là n’est pas le sujet. Je disais donc, l’atmosphere est plutot glauque, voire etouffante. Meme carrement derangeante, je ne suis pas specialement une ame sensible sur ce sujet, mais j’ai eu du mal sur certaines pages. Parce que tout est dans le suggéré, il n’y a rien de gore, l’imaginaire fait le reste, et le mien etant trop devellopé…

Quelques planches: 123

_

J’ai juste tiqué sur un passage a caractere sexuel, je n’ai pas compris ce que ca fabriquait là. Un passage hetero en plus. On pouvait s’en passer. Mais bon, E- est affichée comme clairement bisexuelle, alors ça rattrape un peu. La fin est tres jolie, meme si je n’ai pas trop compris.

Je n’ai pas compris le but du livre non plus, puisque que certes il est tres joli, mais ne raconte pas grand chose. Le fait qu’il n’y ai pas de but justement, me pose toujours probleme en matiere de film/livre, ça me laisse toujours un grave sentiment d’incomprehension.

_

_

Pour terminer, je qualifierais cette BD plus d’artbook commentée que de reelle bande dessinée. Je trouve ça un peu cher pour ce que c’est (75 pages couleurs, 19,90e). Ceci dit, je ne regrette pas mon achat.

_

A noter qu’un film va sortir sur Erzsébeth, fin avril. Entre Alice, Kick Ass et The Countess, avril va me couter cher en cinéma. Ils font l’abonnement au mois?

Gotta Gatch Ghem Gall.

Par défaut

L’info date un peu (mercredi dernier, soit le 24) mais j’avais plus de piles pour mon appareil photo… Quelle introduction de merde.

Comme vous le savez, je n’ai pas la télé. Ou plus exactement comme certaines le savent, en fait, j’ai une télé, mais je ne la regarde quasiment jamais. Sauf Arté la nuit des fois, ou pour jouer a la console. C’est d’ailleurs une super vieille télé, qui pese assez lourd, avec un ecran de… *gouglage en cours* 61cm. Le modele c’est philips 25gr9667.

BREF. Là où je voulais en venir, c’etait que je ne regardais pas la télé. Je le savais depuis juin dernier, Nintendo allait enfin sortir un remake de Pokemen Or/Argent/Cristal. Et ça, c’est cool, parce que c’etait ma version préférée, meme si a l’epoque, l’ecran noir quand il faisait nuit, moi j’en chiais, n’ayant pas l’ecran retro-eclairé ni une lumiere correcte. Bref. Jusqu’a y’a deux semaines, j’ignorais totalement que la version etait prete, et une sortie annoncée. Un court sejour-lessive chez mes parents, qui eux, ont la télé, m’a permis de visionner la pub pour le jeu.

Je me suis meme fait engueuler parce que j’ai poussé un cri de joie devant la télé. « PUTAIN POKEMON ARGENT VA RESSORTIR HAHAHA!! – Azy, chut, tu vas reveiller ta soeur. ».

_

_

Pour la petite histoire, et vous constaterez en wikipediant que j’ai toujours beaucoup de retard (PARTIE TLMSF: )

Les années ne sont peut-etre pas exactes, j’ai du mal a me situer.

Je jouais pour la premiere fois a la version Argent debut 2001. Un ami m’avait passé sur disquette une version hackée du jeu, moitié en anglais, moitié en japonais. Elle etait pourrie de bugs, et ne comprenant rien, je n’ai pas pu y jouer longtemps. Durant l’été 2001, j’etais en camp de vacances de cheval (veridique), mais lors de l’habituelle apres midi piscine, je preferais glander a l’ombre. A 10ans, j’avais deja du mal avec le concept de maillot de bain/soleil/gamins qui braillent. Or cette année là, un mec glandait aussi a l’ombre, avec sa console toute neuve. Nous partageâmes d’intenses apres midi sur le jeu.

J’obtins Pokemon Or en 2003, en meme temps que ma game boy advance, rachetée a une pseudo-amie du college qui venait d’obtenir la SP, cette pute. La meme année sortait Rubis et Saphir, mais moi, j’etais toujours sur Or. 2004 sort Rouge Feu et Vert Feuille, j’en ai rien a carrer. La meme année, lors de mon voyage en Espagne, j’y mettrais meme les pattes, me confirmant mes craintes, c’est nul. Ca reprend exactement les premieres versions, la nostalgie en moins, les explications pour demeurés en plus.

Eté 2005, je viens de finir ma 4e, et je fais un sejour d’une semaine a Arcachon en compagnie de mes cousins americains. Je suis certaine de l’année, puisque je me rapelle avoir envoyé des sms d’amour a Charline. Je propose aux cousins d’echanger ma version Or française contre une de leurs versions (ils sont deux, et ont donc deux cartouches chacun) Saphir americaine. Je regretterais tres longtemps cet echange, le jeu etant nul. Je mettrais tres longtemps a le finir, en plus, l’horloge interne du jeu etant cassé, mes plantes n’auront jamais poussées.

Automne 2006, ma premiere visite a Montpellier, Marian me laissera repartir avec sa version Cristal, bonheur. Quelques mois plus tard sortent Diamant et Perle, que je n’acheterais que l’année suivante, en fevrier 2008. J’ai egalement fait acquisition -finalement- de Vert Feuille, pour les transferts sous Diamant, vu que mon Saphir etant americain, s’pas compatible. VF qui etait tres cher pour une occaz si ancienne, 30e tout de meme. Selon le vendeur, c’est parce que le jeu est rare. Pour preuve, il l’avait reçu une demi heure avant, et alors que je payais, un mec est rentré pour l’acheter. Too late boy.

.

.

.

Tout ça pour dire que, jusqu’a present, je n’ai jamais acheté un jeu Pokemon dans les mois qui ont suivi sa sortie. Et cette fois, la pub promettant une figurine exclusive, j’ai fonçé. Ca y est. J’aurais ma version en meme temps que tout le monde, le 26mars. Par contre je ne garantis pas de le finir dans la semaine, non, je vais prendre mon temps, et plusieurs mois pour le savourer, le dompter, lui peter les rotules a la barre a mine.

Voila. L’info de cet article, c’etait tout ça pour ça: j’ai ma figurine exclusive de Pokemon Ame d’Argent. Si on reserve les deux jeux, on a meme droit a une troisieme figurine, mais y’a des limites a tout, donc je me suis contentée d’une seule.

_

_

Cette superbe figurine de Lugia vient completer ma tres modeste collection, qui en comporte desormais 14, dont 5 Pokemons (Lugia,Doduo, Palkia, Dialga, Entei). J’en avais normalement une 6e, issue de la pokeball de mon cosplay Team Rocket, mais Marie ne me l’a jamais rendue, donc je ne sais meme pas quelle figurine il y avait dedans.

Wala.

For your eyes.

Par défaut

Certains le savent, puisque je le dis parfois, mais en vrai, je ne suis pas vraiment geek. Non, je vous ments. Je suis plutot gameuse, un peu nolife, carrement otak’. Mais Gay Grotaku & Green ca faisait pas tres vendeur. Cela dit, Tcheu a trouvé la solution de son coté… (voir sa banniere).

Toujours est-il que, je n’ai pas compris ces blagues censées etre sexy. On dirait des blagues de codeur, mais je peux me tromper. Appreciez, expliquez moi.

Et comme j’en ai plein en stock, j’en profite pour caler un demotivationnal poster qui n’a aucun rapport, si ce n’est que c’est plaisir des yeux. J’avais constaté la meme chose devant H2G2.