La selection de la maison.

Par défaut

Figure17

Constatant que 90% des mots clés finissant, je ne sais trop comment, par atterir sur mon blog contiennent le mot GAY, avec les extansions les plus abracadabrantes, je m’en vais vous en servir, non pas une tartine, mais tout un buffet toasté. Oui, ca ne veut rien dire, t’as vu l’heure qu’il est ?
Soit dit en passant, vous etes des grands malades hein, parce que entre  » itsuki koizumi gay « , minishort et autres trucs trucs de fessees, navrée mais vous trouverez pas ici, bande de pervs.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais me connaissant un minimum, tu sais que tu peux avoir confiance, au moins aux 3/4. J’ai decidé d’ecrire cet article suite a ma frustration rencontrée en cherchant des listes de bons lezmovies -parce que j’ai que ça a foutre de mon mercredi- , et j’ai pu constater Ô combien mon avis pouvait diverger des gens normaux. Parce que s’il est vrai que plus de la moitié des films gayz sont des daubes incommensurable ( si, je sais ce que ça veut dire ), ce n’est pas une raison pour trouver bon des mauvaises productions sous pretexte qu’il y en a peu. Alors ce qui suit n’engage evidemment que moi, et suivant la taille de l’article, où si je dois l’editer souvent, il finira dans le menu en haut pour que komonsenfou, on puisse y acceder. Apres tout, il faut respecter le nom du blog. Je constate d’ailleurs que j’ai vu pas mal de films gayz. Et bourdel, y’en a vraiment eu des tres tres mauvais.Raison supplementaire d’ailleurs pour que la VF soit INTERDITE. On va pas gacher le peu de bons films qu’il reste. Le doublage ça suxx.

Une petite precision pour finir, non, le film dit gay n’est pas un genre a part entiere, mais ca aide vachement pour en trouver sur gougle. Les films avec du subtext dedans, j’vous en ferais une liste un peu plus tard. Pour finir, je ne m’occupe pas de faire des mini-résumés, le moteur de recherche c’est pas pour les trisos. Ou si j’en fais, ce sera par la suite, histoire d’etoffer un peu l’article. C’est d’ailleurs frustrant, puisque personne n’en a rien a foutre.

_

_


All Over Me [1997]: Un film assez bizzare et plutot sympathique avec entre autres Leisha Hailey qui joue un role de plante verte. Particulierement introuvable sur le net, j’en ferais la critique tres prochainement.

Better Than Chocolate [1999]: Pas mal. Il ne m’a pas laissé une impression plus marquante que ça. J’ai trouvé ça mal filmé et un peu lent. La scene de fesse dans la peinture m’a derangé, peut-etre parce que j’ai du mal avec le nu frontal.

Bound [1996]: Film que je qualifierais presque de puissant, et derangeant dans mon cas. A voir au moins une fois, film d’une reelle qualité.

Boys Don’t Cry [1999]: A voir absolument. Je me rapelle etre restée particulierement estomaquée a la fin. Un film assez dur malgré tout. Hilary Swank a meme recolté deux recompenses, dont un oscar pour ce rôle.

But I’m a Cheerleader [1999]: Terriblement drole, a voir absolument, ne serait-ce que pour Clea Duvall en immonde robe rose fluo en plastique. Assez kitsh et tres décalé. Fais parti de ceux que je revois regulierement.

DEBS [2004]: Celui là j’ai bien du le voir 20 fois. Tres decalé egalement, a regarder en ne reflechissant pas. Et parce que Jordana Brewster et Sara Forester sont toutes choupinettes. Oui, j’ai osé dire choupinettes. Meme que y’a Robots in Disguise ou encore The Cure aux credits musicaux.

Fingersmith [2005]: Telefilm en deux parties adapté du roman eponyme de Sarah Waters, a voir absolument. La critique est d’ailleurs disponible sur ce blog.

Fucking Åmål [2000]: Oui, c’est bien un M dans le deuxieme mot. Il s’agit d’un film suedois tout mignon, qui se laisse regarder sans reflechir. A voir au moins une fois. Le groupe Tatu a jenesaipluquel reference a ce film.

Gray Matters [2006]: Un film assez drôle avec Heather Graham ( et Rachel Shelley en guest ). Ici encore on ne se prend pas la tête, et c’est suffisament agreable pour passer une bonne soirée.

High Art [1999]: Film plutot glauque. Personnellement je me suis emmerdée tout le long tant il se passe rien, mais les critiques ailleurs semblent bonnes. A vous de juger ( ou pas ).

I Can’t Think Straight [2008]: Critique dispo ici aussi. Excellent film. Les actrices sont a tomber, elles ont une reelle complicité et c’est adorable. A voir et a revoir.

If These Walls Could Talk II [2000]: Je n’en ai pas gardé un souvenir imperissable. Trois histoires differentes, et celle avec les vieilles dames m’a beaucoup touché. A voir si on a du temps a perdre.

Imagine Me and You [2006]: Un must. Avec Piper Perabo et Lena Headey parfaitement delicieuses. Une perle d’humour britannique. Tres mignon, les couleurs sont belles, et certaines repliques valent le detour.

It’s in the Water [1998]: Film assez décalé, avec son aspect assez 80’s.  C’est avant tout un film drole, bien que parfois un peu exagéré, qui ne se prend pas la tete. A voir, ne serait-ce que par curiosité.

Loving Annabelle [2006]: Je n’ai jamais compris l’engouement autour de ce film. Okay il est pas mal, et Erin Kelly est plutot jolie bien que trop mono-expressive, mais je l’ai plus trouvé potable que extraordinaire. J’ai d’ailleurs un sourire nostalgique en me souvenant que, j’avais vu ce film avec Gekko à l’epoque.

Monster [2004]: Un beau film bien qu’assez sombre, avec Charlize Theron et Christinna Ricci.C’est avant tout un film dramatique et biographique, l’aspect gay, bien que tres present, m’a semblé vraiment secondaire tant ce film est dur. Je me rapelle d’ailleurs avoir vu ce film avec mes parents avant d’etre outée, et c’etait pas evident en sachant que je baves des litres sur Ricci…

Mulholland Drive [2000]: Je dois t’avouer, celui ci j’ai rien compris. Mais apparemment c’est normal, c’est l’effet David Lynch. Donc c’est beau, intriguant, mais tres tres bizzare.

My Summer Of Love [2005]: Une bouse de competition. Je me suis ennuyée tout le long, c’est pas credible, et c’est nul. Mais y’a la secretaire-bonnasse-faussement-rousse de Devil Wears Prada qui y joue une salope manipulatrice dedans. Mais meme si t’es fan de cte nana, regarde pas ce film, ça en vaut pas le coup. Ce film semble apprecié des internautes d’apres ce que j’ai pu en lire, et j’ai beau etre un spectateur facile, non, c’etait tout pourri.

Naissances des Pieuvres [2007]: Un film français particulierement bizzare. A voir en se disant que c’est naze, comment ça on parvient a aimer en sortant. Meme si c’est vraiment, vraiment zarb, surtout la fin. Pour l’anecdote, je l’ai vu au cinema, et y’avait que moi, deux amies et une inconnue dans la salle. On passait tellement notre temps a commenter que l’inconnue s’est barrée avant la fin.

Nina’s Heavenly Delights [2006]: Un film sympathique mais sans plus. Un peu trop brouillon à mon goût et bien trop previsible, mais comme ça parle de bouffe, j’ai bien aimé.

Lost and Delirious [2001]: Un bon film avec entre autres Piper Perabo et Mischa Barton ( alias l’actrice qui a joué tellement de roles gay que ca en devient suspect ). Un film que je qualifierais d’un peu naif sur certains points, mais agreable dans l’ensemble. Et puis comme j’aime bien les pensionnats de lesbiennes en uniforme d’ecolieres c’etait un plus. (Oui, ceci est une honteuse tentative de booster mes visites, et le pire c’est que ça marche).

Saving Face [2004]: Un film americano-chinois, avec la moitié du film en chinois. Et comme c’etait pas une version dvd, et que je pete pas un mot de chinois, bah j’ai encore rien compris. Sinon ça avait l’air sympa hein, les actrices sont mignonnes et tout, et ça a l’air drole. Mais voila, verifiez bien que vous etes en possession d’une version sous titrée avant.

Tipping the Velvet [2002]: Telefilm en 3 parties. Egalement une adaptation du livre de Sarah Waters, dans la meme trempe que Fingersmith, mais en beaucoup plus trash. Je n’ai pas specialement accroché au film, mais je vous recommande chaudement le bouquin si vous aimez un peu l’epoque victorienne, et que vous n’etes pas trop prude. Il etait quand meme rangé au rayon adulte.

The Sex Monster [1999]: Un film aussi affligeant que son titre semble l’indiquer, qui aurait pu etre pas mal, avec son casting plutot prestigieux, et son idée centrale pouvant etre amusante. Mais a l’arrivée c’est un « film raté qui ne dit pas grand-chose et ne montre rien ».

The Truth About Jane [2000]: Un telefilm relativement moyen, avec certains passages trop americains ( genre l’association de soutien des parents d’enfants gays, qui existe en vrai ). La gueule de triso de l’actrice principale m’a pas mal derangé. Malgré tout ces defauts apparents, il peut se montrer particulierement credible sur certains aspects, a voir, par curiosité, moi j’ai passé une bonne soirée.

_

_


Sinon il me reste a voir Les filles du Botaniste, When night is falling qui m’a l’air bien nul, la tentation de Jessica, et Le Dalhia noir qui n’a rien a voir ( enfin je crois ). J’ai sommeil. Article ecrit entre 3h46 et 6h02.

Ps: Je viens de changer la banniere, alors ça ne se voit pas forcement, mais j’ai passé une heure dessus, a travailler en pixels pour effacer les degats de mon scanner pourri et tout recolorier.

EDIT: Cet article n’etant plus édité, veuillez vous referer a la categorie  » La selec’  » dans le menu en haut.

Un jour dans un magasin de bricolage…

Par défaut

P06-12-08_11.30

… J’ai croisé un monstre de jeux video. Personnellement j’ai immediatement pensé a Gohma, le premier boss dans Zelda Ocarina of Time, ou plus vaguement une grosse araignée.J’etais particulierement etonnée que personne ne reagisse alors que y’avait une arachnide de 10m.

Jme demande meme si quelqun a percuté que la deco de noël faisait plus halloween qu’autre chose…

P06-12-08_11.31

Fluteblûte!

Par défaut

Salut jeune inconnu(e).

Tu as malheureusement atteint la dernière page de cet humble blog (pour ne pas dire joyeux tas de n’importe quoi). Les archives ne sont plus en ligne, en dehors de cette plateforme WordPress.

Moustillon est aussi triste que toi. Mais ne t’en fais pas, tu peux désormais te consacrer à autre chose.

1291577427092-ada2788c15